Depuis plus de 40 ans, l’usage de moyens naturels de guérison s’est imposé à moi de façon de plus en plus pertinente, et parfois de façon impertinente, afin de me pousser plus rapidement pour m’obliger à avancer sur cette voie de Lumière. Depuis plus de 15 ans, j’ai compris avec de plus en plus de conscience que « nous étions et sommes « dans le mur ». Le nouveau monde. la nouvelle société arrive. J’ai et aurai, comme vous lecteur et lectrice, la joie de vivre et connaitre cette nouvelle société. Éthique, écologique sur tous les plans, respectueuse de tous les mondes. Refusant le menteurs, les abuseurs, les voleurs, les tricheurs, les escrocs, les dissimulateurs, etc. En bref, évoluant dans tout ce qui est l’AMOUR.

Cette rubrique fera le point sur des molécules de moyens de soins tant naturels que chimiques afin de dissiper le brouillard, souvent épais, installé de puis de nombreuses décennies par les mauvaises personnes.

Bonnes lectures.

Merci la pandémie !

Merci à Xavier Bazin pour ce texte et ces lien reçus le 11.10.2021. xavier.bazin@sante-corps-esprit.email.

« Gratitude : voir le bon côté des choses, et remercier

Cher(e) ami(e) de la Santé,

Je vous le dis franchement : j’ai été assailli d’idées noires, ces derniers mois :

Tant de morts auraient pu être évitées par des traitements simples et peu coûteux.

Tant de souffrances inutiles, causées par les confinements, restrictions et discriminations sanitaires.

Tant d’irrationalité et d’absurdités acceptées docilement (comme masquer des enfants de 6 ans !).

Tant de signes, aussi, d’une « pente totalitaire » angoissante (censure des idées dissidentes, obligation d’injection de produits expérimentaux, négationnisme des effets indésirables, etc.).

J’ai beau être doté d’un tempérament joyeux et optimiste, cela fait beaucoup à avaler !

Heureusement, il n’y a pas que du négatif.

Derrière chaque nuage noir, il y a une « silver lining », disent les Américains – un écrin argenté :

Cet écrin lumineux représente l’espoir, la lumière au milieu des ténèbres.

Oui, il y a du LUMINEUX dans cette période sensible

Le Dr Louis Fouché et son épouse ont écrit un texte magnifique à ce sujet.

Je vous livre les premières phrases et vous invite à le lire en intégralité, à la fin de ce message :

« Tout d’abord chapeau bas à tous ceux qui ont réussi à transformer le Coronavirus en « crise sanitaire mondiale », en « pandémie globale ».

Merci aux médias alarmistes, merci aux politiques dictatoriaux, merci aux scientifiques corrompus ou dogmatiques.

Nous tenons par cet article à leur exprimer toute notre gratitude.

Gratitude qui vient du mot « grâce ». Oui, nous avons été touchés par la grâce, grâce à vous.

Cette crise est une révélation, un dévoilement, une apocalypse.

Et après l’apocalypse vient un autre monde.

Nous ne reviendrons jamais au monde d’avant, n’en déplaise à ceux qui s’y accrochent encore. »

Le texte complet (ci-dessous) est poétique, rempli d’espérance et de foi dans l’avenir de l’humanité.

De mon côté, voici ce que je relève comme sujets d’espoir.

Le plus important, à mon avis, c’est que beaucoup de gens ne verront plus jamais la médecine comme avant :

Des millions de Français ont découvert la face noire de la médecine moderne

Avant la pandémie – et à part vous, mes chers lecteurs – qui savait qu’il y avait un problème fondamental avec notre système médical ?

Combien de Français croyaient leur médecin aveuglément… et plus encore les « pontes » qui passaient à la télé ?

Combien avaient conscience que l’industrie pharmaceutique influençait massivement les recommandations de nos autorités sanitaires… et les prescriptions médicales qui en découlent ?

Combien pouvaient s’imaginer que des remèdes naturels simples, comme un spray nasal, de la vitamine D, du zinc ou une tisane d’artemisia annua pouvaient avoir une grande efficacité face à un dangereux virus ?

Merci à la pandémie d’avoir ouvert les yeux de beaucoup de Français.

Et merci au Pr Raoult d’avoir joué un rôle fondamental à ce sujet.

Il n’y a pas besoin d’être d’accord sur tout avec le Pr Raoult pour comprendre à quel point sa voix aura été magistrale – et à quel point il doit être remercié.

Sa vidéo la plus populaire, « Reprise épidémique chez les personnes vaccinées »[1], a été vue plus de 3 millions de fois sur YouTube.

Une autre vidéo, « Effet des vaccins & Corruption », a été vue plus de 2 millions de fois !

C’est colossal !

Et cela fait au moins 3 millions de personnes qui savent maintenant qu’on ne peut pas croire nos autorités sanitaires et nos médias aveuglément.

Un exemple entre mille : saviez-vous que le remdésivir – ce médicament inefficace et toxique à 2 000 euros promu par le laboratoire Gilead depuis le début de la pandémie – bénéficie toujours, au moment où je vous parle, d’une autorisation de mise sur le marché de l’Union européenne (temporaire mais renouvelée récemment)… et est toujours régulièrement prescrit dans les hôpitaux américains ! Voilà la réalité des recommandations « officielles » !

Désormais, au moins 3 millions de personnes vont se poser des questions sur notre système médical !

Personnellement, cela fait des années que je dénonce ce que le Pr Even a appelé la « corruption et crédulité en médecine ».

A chaque scandale sanitaire, comme celui du Levothyrox, j’ai rappelé que ce n’était que la face émergée d’un iceberg de corruptions et de mauvaises pratiques.

Et je suis sûr qu’au prochain scandale, beaucoup plus de gens comprendront qu’il n’est pas lié à la « faute à pas de chance », mais à un système fondamentalement dévoyé.

Bref, beaucoup de gens ont ouvert les yeux sur la médecine actuelle…

….ainsi que sur son « arme absolue », le vaccin.

Le « dieu vaccin » va tomber de son piédestal

Les scandales médicamenteux (Mediator, Depakine, Levothyrox, etc.) ont échaudé beaucoup de Français, au fil des années…

…mais le « dieu vaccin », lui, a continué de jouir d’une réputation presque immaculée.

Toutefois, avec ces vaccins Covid expérimentaux, je pense que l’esprit critique va revenir.

Après nous avoir vanté des vaccins efficaces à 95 %, il est devenu évident que ce n’était pas la « baguette magique » attendue – il suffit de voir ce qui se passe en Israël.

Quant à la toxicité de ces nouveaux vaccins, elle est manifeste, avec 100 fois plus de décès et d’effets indésirables graves que le vaccin contre la grippe.

Après tant de mensonges sur l’efficacité et la sécurité de ces vaccins Covid, je suis sûr que certains se poseront la question :

Est-ce qu’on ne nous aurait pas menti, aussi, sur les autres vaccins ?

Sont-ils aussi sûrs et efficaces qu’on ne nous le dit ?

Ces dernières années, je vous ai écrit des lettres nuancées et critiques sur un certain nombre de vaccins. Si le sujet vous intéresse, je vous invite à les relire, car elles prennent une nouvelle résonance aujourd’hui :

  • Sur l’aluminium contenu dans beaucoup de vaccins, ici et ici ;
     
  • Sur les vaccins très controversés contre l’hépatite B (ici) et le rotavirus (ici) ;
     
  • Sur le vaccin contre la rougeole, ici, ici, ici et ici – le contraste avec celui contre la varicelle ici et les points communs avec le vaccin contre la coqueluche ici ;
     
  • Sur le vaccin contre la grippe saisonnière, ici, ici, ici et ici ;
     
  • Et en bonus, un exemple frappant de la façon désinvolte dont les vaccins sont autorisés, au mépris du principe de précaution, ici.

Ces lettres font écho au travail remarquable du Dr de Lorgeril, qui a réalisé une collection de livres excellents sur chacun des principaux vaccins, en décrivant la réalité au-delà des mythes.

Après cette crise, je suis sûr que beaucoup de gens seront prêts à évaluer chaque vaccin, individuellement, avec esprit critique – plutôt que d’accepter la « vaccination » comme toujours bonne et efficace.

Pour cela aussi, merci la pandémie.

Et peut-être sera-ce l’avènement d’une révolte justifiée contre les 11 vaccins obligatoires imposés aux pauvres nourrissons, qui n’en ont pas besoin d’autant, et qui ont encore moins besoin de l’aluminium toxique qu’ils contiennent ?

Plus globalement, c’est la SANTÉ qui va sortir vainqueur de ces débats :

S’informer et prendre sa santé en main, par soi-même, est devenu une ÉVIDENCE !

Dans cette épidémie, certaines personnes sont mortes pour avoir suivi les conseils de leur « médecin doliprane » – ces médecins qui ont respecté sans se poser de question la recommandation officielle de ne pas soigner.

À l’inverse, beaucoup de gens ont évité une hospitalisation, ou même la mort, parce qu’ils ont choisi les bons gestes de prévention : vitamine D, zinc, etc… et parce qu’ils se sont traités eux-mêmes avec des produits non « validés » mais certainement utiles : huiles essentielles, propolis, argile, curcumine, quercétine etc.

On ne peut pas faire démonstration plus claire de l’intérêt de prendre en main sa santé !

D’un côté, certains sont morts d’avoir suivi les recommandations sanitaires et les déclarations de leurs médecins.

De l’autre, beaucoup ont été sauvés, ou du moins soulagés, par les protocoles naturels qu’ils connaissaient où qu’ils ont suivi auprès des bonnes sources, sur Internet.

Et ce qui vaut pour la Covid vaut pour la plupart des maladies !

Y compris le cancer, la maladie théoriquement la plus « réservée à la médecine » !

Sans remettre en cause les traitements anti-cancéreux officiels, il devrait être évident pour tout le monde que beaucoup de traitements complémentaires peuvent faire une différence énorme pour la survie !

Dans son ouvrage de référence, Cancer, être acteur de son traitement, le Dr Ménat décrit l’intérêt de nombreuses molécules, comme le desmodium, la propolis, la vitamine D, les probiotiques, les omega-3, etc.

Je suis sûr que beaucoup de gens seront désormais plus ouverts à l’idée que ces traitements de soutien ont une réelle efficacité.

Car beaucoup savent, maintenant, pourquoi leur oncologue ne leur en parle pas : c’est parce qu’ils ne rapportent rien à personne, ou presque – comme la chloroquine et l’ivermectine contre la Covid !

D’ailleurs, peut-être que dans une prochaine édition, le Dr Ménat inclura l’ivermectine, qui, selon certains travaux scientifiques, pourrait être aussi un anti-cancéreux très prometteur[2][3] !

Mais désormais, vous le savez : si l’efficacité de l’ivermectine contre le cancer était confirmée, il est certain que cette molécule à 5 euros ne serait jamais acceptée par le système actuel (les chimios à 10 000 euros par mois représentent un pactole trop attractif).

Rappelez-vous les propos décisifs du Pr Raoult, dès les premiers mois de la crise :

« Tout notre modèle scientifique et économique est basé sur le développement de nouvelles molécules. C’est une affaire financière et culturelle : l’idée qu’on va répondre à chaque fois avec une molécule extrêmement chère. » (BFM TV)

« Si vous dites maintenant, alors qu’on dépense des centaines et des centaines de millions pour trouver des nouvelles molécules, qu’il suffit de recycler des molécules anciennes qui sont génériquées et qui ne coûtent rien, vous sciez toute une branche de la science qui s’est développée depuis 20 ans et donc vous avez les plus grandes difficultés à trouver des gens qui regardent cela avec un œil favorable ». (i24 News)

Beaucoup de gens ont compris cela, maintenant, après avoir vu ce qui s’est passé avec la Covid.

Alors merci à la pandémie, pour cela.

Et comme promis, je vous laisse avec le texte du Dr Fouché, encore plus beau en vidéo (et en musique !) :

Ou par écrit, sur le site de ReinfoCovid : https://reinfocovid.fr/editoriaux/toute-lequipe-de-reinfocovid/

Bonne santé,

Xavier Bazin»

 

Sources

[1] https://www.youtube.com/watch?v=J6FOmnb5RvQ&t=10s

[2] https://journals.lww.com/oncology-times/fulltext/2021/05050/use_of_the_anti_parasitic_drug_ivermectin_to_treat.4.aspx

[3] https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7505114/

 

Remèdes naturels plurôt que médicaments chimiques

Les USA dévoilent les chemtrails

La preuve irréfutable que nous sommes empoisonnés comme des insectes nuisibles !

https://www.profession-gendarme.com/les-nations-unies-devoilent-les-chemtrails-la-preuve-irrefutable-que-nous-sommes-empoisonnes-video/

Ce qui était dénoncé depuis des années par les informés et les observateurs attentifs du ciel, qualifiés de “complotistes” par les assassins qui gouvernent le monde exposé à la vue des innocents incrédules, devront enlever leurs œillères et admettre enfin que nos gouvernants ne veulent pas notre bien. Au contraire le but recherché est le même qu’avec la covid.

Tout le monde a été témoin des traînées blanches dans le ciel qui s’étendant d’un horizon à l’autre, transforment le ciel en une brume glauque.

Une fois de plus il ne faut pas confondre les traînées classiques des avions dues à la différence de température entre les gaz à la sortie des réacteurs et l’air ambiant, ceci créant une condensation provisoire de quelques minutes et celles des chemtrails qui perdurent des journées entières.

La raison est qu’il s’agit d’épandages de produits chimiques toxiques destinés à modifier les climats, et effectuer des tests d’infestation sur les populations, etc…

De multiples mesures des retombées ont largement prouvé que notre ciel est fortement pollué par de l’aluminium, du baryum, du plomb, de l’arsenic, du chrome, du cadmium, du sélénium, et de l’argent. Et tout cela est associé à une foule de problèmes de santé, y compris : des effets neurologiques, des lésions cardiaques, des problèmes de vue, des échecs de reproduction, des dommages au système immunitaire, des troubles gastro-intestinaux, les reins endommagés, le foie endommagé, des problèmes hormonaux, et plus encore, sans compter les mystérieux morgellons.

Les « Morgellons » ou « maladie des Morgellons » est une dermatose controversée, signalée aux États-Unis en 2002. Elle est actuellement caractérisée « par la présence de filaments de plusieurs couleurs qui se trouvent sous, sont enrobés dans la peau ou en font saillie ».

On sait maintenant depuis des années (sauf ceux qui ne veulent pas savoir) que tous les gouvernements complices laissent l’état profond US (deep state) faire pulvériser par la société EVERGREEN ces chemtrails mortifères dans l’espoir de rendre malades et de réduire discrètement la population des grosses agglomérations de la planète à petit feu.

Mais comme de bons dessins valent mieux que de longs discours, voici pour finir un magnifique reportage photo offert par le site : http://www.profession-gendarme.com/

Voici le ciel de la Chaux de-Fonds un jour ou j’y étais.

Voici le ciel des environs de Sion un jour ou j’y étais.

Voici le ciel des environs de Lausanne un jour ou j’y étais.

Voici le ciel des environs de Vevey un jour ou j’y étais.

Ces 4 images sont les miennes. Ceux qui ne seront pas convaincus après cela sont vraiment « indécrottables ».

Accordion Panel

Le paracétamol est une molécule que je suspecte depuis très longtemps. Ci-dessous, vous trouvez un texte donnant une explication recherchée depuis très longtemps. Depuis environ 20 ans, suite à des observations cliniques personnelles chez certains de mes patients, je mets en garde contre l’usage du paracé tamol (contenu et caché dans de très très nombreux produits pharmaceutiques). A mon avis, il ne doit jamais être utilisé « en attendant d’aller mieux » car il fait tout le contraire. Mais la question qui restait en suspens était : Comment cela se produit-il ? Et bien, voilà une réponse crédible et référencée.

« Le protocole paracétamol

Des réalités passées, présentes et à venir...

Texte transmis par Michel Dogna le 25.10.2021

« Le protocole paracétamol était–il une erreur ?

Michel Gogna écrit: « Merci à Jean Umber, ancien chimiste à l’ENS St Cloud, de nous expliquer factuellement, en cas de Covid, le mécanisme montrant que le paracétamol ne doit jamais être utilisé « en attendant d’aller mieux », car il vous emmène vers une aggravation systématique… »

Il déclare (extrait):
« Mon étude porte à penser que le paracétamol a favorisé l’apparition de difficultés respiratoires au bout du temps nécessaire pour que la quantité de glutathion cellulaire devienne insuffisante pour gérer le métabolisme d’absorption de l’oxygène.
Tout ce qui suit étant connu dès 2018, on peut se demander quel a été le motif (obscur) de l’ordre de prescription du paracétamol, exclusivement à tout autre AINS (cf. antiinflammatoire non stéroïdien).
Je me suis intéressé pour la première fois au paracétamol vers l’an 2000, après avoir découvert dans un bouquin de chimie organique le mécanisme (partiel) de l’action du paracétamol sur le glutathion. Il était indiqué que le métabolisme humain oxyde le paracétamol en une iminoquinone, laquelle réagit par la suite avec le soufre du glutathion qui pourrait donner une liaison stable soufre/carbone qui enlève toute propriété antioxydante au glutathion.
La première conclusion générale est qu’il ne faut pas faire diminuer la quantité de glutathion circulant, et que toute action en ce sens est une erreur…, que nos « autorités » ont faite en imposant le paracétamol. L’apparition de difficultés respiratoires au bout de 10 jours pourrait bien être le fait des 4g de paracétamol prescrits journellement.

Autre étude importante, celle de Hati et al. (2020) : « Impact of Thiol–Disulfide Balance on the Binding of Covid-19 Spike Protein with Angiotensin-Converting Enzyme 2 Receptor » dont le résumé succinct est le suivant : la liaison entre la Spike et le récepteur ACE2 est d’autant plus faible que la quantité de glutathion est importante.
On retrouve le fait que la maladie est d’autant plus dangereuse que le taux de glutathion est faible, tendance que l’on retrouve bien entendu d’abord chez les personnes âgées, mais aussi sans doute chez celles ayant abusé de paracétamol. Les personnes décédées de la covid n’auraient-elles pas présenté un important déficit en glutathion ? 

Et cette alerte pourrait également être appliquée à la « thérapie génique », qui est censée faire produire cette protéine Spike par la cellule vivante.

Je rebondis sur l’article d’  André Fougerousse  qui indique que c’est bien l’excès d’oxydants qui est à l’origine de la thrombose, oxydants qui sont normalement réprimés par le glutathion. Les thromboses associées à la spike ne seraient donc pas dues au hasard ! »

Jean Umber – Août 2021″

Pour conclure, je vous recommande de ne jamais utiliser de paracétamol « en attendant d’aller mieux » ni même pour d’autres raisons car il vous emmène vers une aggravation systématique et des rechutes inexplicables en sapant votre capacité antioxydative par le gluthation peroxydase et donc votre système immunitaire… Le maintien de la pleine capacité antioxydative de votre stock de gluthation peroxydase est la condition sine qua non de l’efficacité de votre système immunitaire. Rappelons qu’il vous protège contre les stress chimiques, les allergies, les cancers et maladies auto-immunes.
De très nombreux remèdes de médecine naturelle peuvent sans risques remplacer ce, toujours toxique, paracétamol.



Ivermectine

L’Ivermectine

Texte reçu le 25 octobre 2021 de Michel Dogna.

Fausse Ivermectine en vue…
L’Ivermectine enfin autorisée par l’Europe ? Youpi !!!
Pas si vite les amis ! Elle va être fabriquée par l’institut Pasteur et Big Pharma… à leur sauce !
Pourquoi ferions-nous encore confiance à des organismes qui nous ont toujours menti, grugés et qui ont cassé des millions de vies ?
Écoutez plutôt le Dr Jane Ruby invitée sur Stewpeter.tv : effrayant !

https://www.brighteon.com/f04ff4f3-3a8d-4ebe-bf00-68f1a32e5ab6
(7 min 27)

Officiellement, seule une crème contenant de l’ivermectine est autorisé en Suisse. Les comprimés ne le sont pas. Ce qui ne veut pas dire que cela n’existe pas.

Les vaccins

Les vaccins et pas le « vaxxin »

Sujet en construction

 

Les métaux lourds

Sujet en construction

Aluminium

Sujet en construction