Biorésonance quantique NLS*

Médecine quantique NLS ou Métathérapie

« La Vie est née de la radiation
La vie est entretenue par la radiation
La Vie est supprimée par tout déséquilibre oscillatoire. »
Georges Lakhovsky

« La vie est un mouvement,
Plus il y a vie, plus il y a flexibilité,
Plus vous êtes fluides, plus vous êtes vivants. »
Arnaud Desjardins

* NLS signifie Système Non Linéaire pour “Non Linear System”

Demain, la médecine sera quantique

Ainsi que l’avait écrit dans les années 1930 (L’oscillation cellulaire – Ensemble des recherches expérimentales, Gaston Doin et Cie, 1931), Georges Lakhovsky,  “La Vie est née de la radiation, La Vie est entretenue par la radiation, La Vie est supprimée par tout déséquilibre oscillatoires“. La vie donc est faite d’ondes d’oscillations. La médecine spatiale russe l’a découvert depuis quelques décennies et nous l’apporte. On appelle ces nouvelles thérapies, “la médecine quantique”. Quantique car cela concerne les électrons de la matière. Ceux-là même qui sont l’expression de la relation matière-énergie. Ce type de thérapie présente de nombreux avantages comme par exemple de nous dispenser d’absorber des molécules toxiques ou de remonter à la cause de nos maux et mal-être.

Selon les résultats obtenus, une (ou plusieurs) pathologie est suggérée. De plus, il existe une fonction pour créer ou moduler un remède adapté. Les appareils de médecine quantiques sont aussi capables de faire des bilans. C’est là un de leurs principaux avantages.

Biorésonance quantique (suite)

L’appareil est basé sur l’analyse spectrale des vortex de champs magnétiques dans les tissus vivants. Plusieurs expériences confirment un rapport étroit entre les vortex de champs magnétiques et les systèmes biologiques. Ces champs agissent à titre d’interaction intracellulaire par l’intermédiaire d’un transfert d’informations.Le système de diagnostic et thérapie quantique NLS fonctionne sur le principe d’un récepteur de fréquence permettant l’écoute des émissions de tous nos organes, tissus ou cellules. La prise des données est rapide. L’évaluation d’un organe ne prend que quelques secondes.

Il s’agit en fait d’un décodeur-analyseur qui détaille l’énergie des tissus/organes du corps basé sur un biofeedback de l’information cellulaire. Il s’agit d’une technologie de «bilan global de santé» la plus avancée qui soit actuellement disponible en ce début de 21ème siècle. L’interface fonctionne par l’intermédiaire de collecteurs magnétiques montés sur un casque d’oreilles. Elle est un remarquable dispositif pour mesurer le potentiel d’énergie d’un organe avant et immédiatement après une thérapie.

Elle permet aussi de tester n’importe quel remède ou médicament. Il n’y a aucune limite quant au nombre d’essais réalisés le même jour. Le traitement mis en œuvre agira sur le terrain de façon à optimiser n’importe quel traitement et dans le but d’apporter au patient le maximum de chance de retrouver le chemin de la santé.

Article du Dr J-L Garillon

Voici encore l’extrait d’un article du Dr Jean-Louis GARILLON N.D., D.I.U. en Santé Publique, certifié en Médecine Quantique

Demain, la médecine sera quantique.

“La Médecine quantique est une nouvelle approche de la santé basée sur la synthèse de tous les acquis de la physique quantique et de la cybernétique, augmentée des connaissances récentes sur la nature profonde du vivant et de l’expérience millénaire des médecines traditionnelles fondées sur la réalité énergétique de l’être vivant.

C’est un domaine qui risque de révolutionner la plupart des méthodes d’investigation et de soins dans un proche avenir. Par le développement de processus énergétiques totalement biocompatibles, sans passer par des manipulations génétiques ou par l’intrusion de vaccins, la médecine quantique optimisera tous les domaines de la santé en restituant à la création le sens originel qui lui est assignée par la Vie.

Pour investiguer et agir sur un organisme vivant, puis le ramener à son point d’équilibre en cas d’anomalie fonctionnelle ou structurelle, la médecine quantique utilise des quanta d’énergie, soit de très petits paquets de vibrations électromagnétiques, totalement imperceptibles, cohérentes vis à vis des fréquences vibratoires des divers organes, tissus et cellules.

Il n’y a aucune action directe d’un agent quelconque sur la cible, mais transfert réciproque d’une information vibratoire via le système nerveux, destinée

  • à l’analyse de l’organe visé (bilan énergétique),
  • à la prévention ou au traitement d’un déséquilibre éventuel, ou
  • à la régénération d’un tissu lésé (trauma, opération),

et mettant en œuvre les mécanismes d’autorégulation, d’autodéfense et d’autoguérison de l’organisme. L’action est aisée, généralement rapide et efficace, durable dans ses résultats. De plus en plus de personnes demandent ce type d’intervention profonde et globale.

Les scientifiques russes travaillent depuis plus de vingt ans dans ce domaine et les applications de la physique quantique destinées à l’homme dans l’espace (et sur la Terre) sont à ce jour les :

  • émission laser de la gamme des fréquences optiques
  • émission de la gamme des ultra-hautes fréquences (ondes millimétriques) et de la bande des hyperfréquences (ondes centimétriques)
  • émission de lumière chromatique dans la gamme des ondes visibles
  • émission électromagnétique de basses fréquences
  • émissions (ou oscillations) acoustiques.

Tous ces types d’émissions ondulatoires (encore appelées oscillations) sont spécifiques à la physique du vivant et sont organiquement liés aux processus de l’activité vitale des individus. Sous certaines conditions, ces émissions peuvent influencer très favorablement le degré de stabilité des systèmes vivants, par leur effet biophotonique qui active la synergie des fonctions entrant dans un “modèle d’intégration fonctionnelle” associant énergies, informations et substances.”