2022

Entre vaxxés et non-vaxxés

Je vous le disais depuis longtemps. Votre immunité naturelle et celle échangée avec les autres est la plus puissante et le seule efficace. Pour la maintenir en pleines capacités, NE PRENEZ JAMAIS DE PARACÉTAMOL OU UN QUELCONQUE PRODUIT EN CONTENANT. C’est une saloperie immonde. Il y en a de très nombreux produits qui le cache dans leur formule. Lisez et rejetez ces produits. Ne les achetez pas.

Les produits naturels et les méthodes naturelles font parfaitement l’affaire. Contactez-moi de suite si nécessaire. Mes consultations de Vevey et Vétroz sont en activités.

Nota: Ce qui est en italique sont mes commentaires)

Voir la version en ligne

La Newsletter de Michel DOGNA

…entre vaxxés et non-vaxxés ?

Source: Mail du 25.4.22 de Michel DOGNA <newsletter@micheldogna.fr>

C’est un questionnement récurrent que je reçois régulièrement de la part d’abonnés confrontés à des situations inquiétantes du type : « Ma fille non vaxxée est amoureuse d’un garçon bi ou tri vaxxé – est-ce dangereux pour elle ? Vu que divers scientifiques de renom cataloguent les « vaxxinés » 5 fois plus contaminants que les non vaxxinés. Que faire ? »

Le site « Profession-Gendarme.com » a édité un article issu d’un certain Dr Philippe van Welbergen (« Dr Philippe »), qui a été interviewé sur une chaîne communautaire sud-africaine, Loving Life TV en février 2022 – il a affirmé montrer par les multiples micro-photos comparatives de sang vaccinés/non vaccinés la preuve de la transmission du graphène. 
En dépit de mon respect envers le travail remarquable du Dr Philippe, je suis désolé, ces vues ne prouvent pas du tout un processus systématique de transfert de graphène.

En effet, j’ai été contacté par différentes femmes non vaxxées vivant nouvellement avec un triple vaxxé. J’ai immédiatement recommandé à ces femmes de faire un D-Dimer de leur sang, or celui-ci s’est toujours avéré excellent (autour de 200 unités). Donc, il ne faut pas prendre le message du Dr Philippe comme une fatalité. Si votre immunité L-Glutathion est bonne, ce qui est souvent le cas des non vaxxés, il n’y aura pas de problème. Sinon j’ai diffusé un protocole adéquat. Ceux qui l’ont raté peuvent le retrouver dans les archives News, sur mon site micheldogna.fr.  

Voilà néanmoins une question importante qui vaut la peine d’être débattue, non pas à partir des « ON NOUS DIT QUE… », mais de la simple logique personnelle face à des observations et constatations de la vie courante.

Ne pas confondre immunisation naturelle par proximité et vaccination pasteurienne

Lorsque j’étais étudiant à Paris, je m’étais lié d’amitié avec le fils d’un industriel. En classe nous étions toujours l’un près de l’autre.
Un jour il me confia qu’il avait été détecté porteur du bacille de Kock (tuberculose) et qu’il avait des accès de fièvre.
Plus tard, lors d’un contrôle cuti réaction je fus détecté séropositif – une radio a montré que je n’étais pas atteint.
A l’époque, un médecin qui avait encore le droit de se servir de son cerveau me dit : « vous avez reçu une vaccination naturelle, vous n’aurez jamais la tuberculose ».

Oui, contrairement aux vaccinations méthode Pasteur, qui sont toujours provisoires puisqu’il faut faire des rappels, la vaccination par simple proximité est toujours à vie – par ailleurs les médicaux sérieux sont d’accord pour dire que l’on obtient, dans le meilleur des cas, une immunité ciblée au détriment d’une immunité générale.

Analogie avec le SIDA

Mon ancien cabinet de consultation m’a permis de rencontrer différents couples homos (exemplaires en amour), dont l’un était gravement atteint du SIDA, et l’autre qui voulait mourir avec son ami. Ils avaient tenté toutes les contaminations possibles (mélange de sang, salive, sperme…) Rien n’y faisait, celui en bonne santé restait séro-négatif ! Même chose avec une mère qui voulait mourir avec sa fille (16 ans) mourante du SIDA.

J’avais conclu à l’époque : N’ATTRAPE PAS LE SIDA QUI VEUT !

  • NOTA : Corrélation judicieuse puisque plusieurs sommités médicales indépendantes, dont le célèbre Pr Luc Montagnier (décédé depuis peu), ont signalé que ceux qui ont reçu la 3ème piqure ont une perte immunitaire générale type SIDA.

Pourquoi ne parle-t-on pas des grands rassemblements ?

Qu’ils soient politiques, sportifs, musicaux, raves party, manifs, meetings, etc., dans de multiples points du globe, tassés par dizaines et centaines de milliers, vaxxés et non vaxxés, à 90% sans masque, ils ont fêté la liberté, chanté, dansé, hurlé des jours entiers (je pense aussi aux carnavals brésiliens), et alors ?
Alors rien ! Pas d’hécatombes, pas d’hôpitaux saturés par la suite, bien au contraire !… (Même en Suisse, cela a été vécu et constaté)

Comment après cela les gens continuent à accepter l’offense d’un masque muselière d’esclaves et l’obligation détournée d’un empoisonnement mortel en différé ? Comment laissent-ils encore martyriser et détruire leurs enfants à l’école, au risque d’en faire des crétins par sous oxygénation prolongée de leur cerveau ?

Entre la drogue TV, le WIFI, les réseaux 4G et surtout 5G, j’ai déjà expliqué comment des gens même intelligents et cultivés se sont fait confisquer leur cerveau par des programmes parasites, alors qu’ils croient penser par eux-mêmes !

De nombreux pays ont annulé toutes ces fausses mesures sanitaires, qui sont en fait, politiques

Nous en sommes maintenant à 23 pays européens qui ont jeté aux ordures les obligations dictées par l’OMS et la dictature Big Pharma.
Le Danemark est récemment devenu le 24ème pays à supprimer toutes les conditions d’entrée.  

Mais nous avons aussi, de par le monde :

  • 🇩🇴 République dominicaine
  • 🇲🇽 Mexique
  • 🇳🇴 Norvège
  • 🇮🇸 Islande
  • 🇸🇮 Slovénie
  • 🇧🇭 Bahreïn
  • 🇯🇴 Jordanie
  • 🇮🇪 Irlande
  • 🇭🇺 Hongrie
  • 🇷🇴 Roumanie
  • 🇸🇦 Arabie Saoudite
  • 🇲🇪 Monténégro
  • 🇨🇼 Curaçao
  • GB Angleterre
  • 🇦🇼 Aruba
  • 🇲🇻 Maldives
  • 🇲🇳 Mongolie
  • 🇲🇩 Moldavie
  • 🇬🇦 Gabon
  • 🇾🇪 Yémen
  • 🇨🇷 Costa Rica
  • 🇸🇪 Suède
  • 🇵🇱 Pologne

Je ne compte pas les 20 états républicains US rattachés à Donald Trump, ni l’Inde qui a jeté Bill Gates dehors avec perte et fracas, suite aux expérimentations mortelles qu’il a effectuées sur la population. Mais la France sera bien sûr la dernière à subir l’inacceptable.

Le constat est clair : 
Tous les pays qui ont annulé les mesures sanitaires stupides voient leur taux de mortalité tomber en chute libre, alors que tous les pays d’Europe et l’Australie qui resserrent l’étau desdites mesures voient leur taux de mortalité grimper en flèche (ce qui est le vœu des mondialistes sataniques). (Ce qui montre bien que les moyens thérapeutiques utilisés contre le Covid étaient dangereux, inappropriés et sont directement responsables d’un grand pourcentage de décès)

A propos de la grippe qui sévit actuellement

La farce commence par le test PCR qui vous dit que vous avez le COV 19 (je répète : mort depuis un an et demi. Comme le Western Blott pour le SIDA, le test PCR n’a aucune spécificité et signale même des reliquats de virus morts. Ici, il s’agit d’un récent corona mutant grippal. La preuve que ce n’est plus le Covid, c’est que l’Ivermectine tellement efficace pour cette pathologie ne marche plus. (Vrai, je l’ai entendu et constaté)

J’ai chopé personnellement cette dernière « fantaisie ». Cela a commencé par une lassitude, la grosse tête, et des picotements croissants dans la gorge au point d’altérer ma voix – j’ai appliqué à la lettre la vieille recette de ma boite à outils.

ANGINE : compresse glacée autour du cou – avec un torchon de cuisine replié, trempé dans de l’eau avec des glaçons que l’on rafraîchit toutes les 5 min – séance totale 20 min – soulagement immédiat garanti !

Avant le coucher, j’ai pris un ASPEGIC 500mg (surtout pas du paracétamol ! Jetez cette saloperie) et ½ verre de chlorure de magnésium classique 20g/L. Dans la nuit, j’ai trempé mon pyjama et ma taie d’oreiller et j’ai dû les changer deux fois. Le matin je me sentais tout léger.
Dans la journée qui suit j’ai travaillé à l’ordi normalement et j’ai juste pris du bisglycinate de magnésium (ALCAPHYT : https://apoticaria.com/products/alcaphyt-eliphe-ca16?ref=4) – j’ai refait la compresse froide autour du cou avant de me coucher – la nuit j’ai sué à nouveau mais beaucoup moins. Le lendemain la grippe était terminée.

Bien sûr, malgré mon grand âge, je pense avoir de bonnes défenses immunitaires et ce n’est pas forcément le cas des vaxxés bi ou tri, qui peuvent avoir des résultats beaucoup moins expéditifs, surtout s’ils prennent des remèdes inadaptés pour des grippes classiques.

Conclusion

Ne croyez rien de ce qui se dit à la télé et dans les journaux, faites tout le contraire de ce qu’on vous demande, trichez avec les règlements débiles et insoutenables, n’ayez pas peur des autres, vaxxés ou pas, organisez votre vie pour le plus de liberté possible, fuyez les villes si vous le pouvez, la France si nécessaire, et décidez d’être heureux… parce que c’est bon pour la santé !

Et utilisez les médecines naturelles tant pour le prévention que pour la guérison de vos maux.

* * * * * * *

La suite de cette communication traite un autre sujet mais l’idée de Michel Dogna est intéressante. Lisez la dernière phrase.

  • NOTA : Aux dernières nouvelles de Qactu,
    Poutine fait le grand ménage en Russie :
    • Conseil de sécurité de l’ONU – éject
    • ONU – éject
    • OMS – éject
    • Cour internationale de justice – éject
    • Organisations de défense des droits de l’homme affiliées aux Américains – éject

Tous les biens et actifs de ces organisations parasites sont confisqués et sont évalués à 76 milliards pour la seule Russie.

A votre niveau, faites comme Poutine : le ménage de tout ce qui parasite votre vie !

   *  *  * * * * * *

Suivez les informations complémentaires incontournables, c’est maintenant et c’est ici :

https://vk.com/artemisiacollege

https://t.me/artemisiacollegefloraison

https://www.artemisia-college.info/_iserv/dlfiles/dl.php?ddl=page-artemisia-college.pdf

Cadeaux :

https://www.melodies.club/index-artistestitres.html

 *  *  *

Pour suivre les vidéos de Silvano TROTTA, c’est ici :

https://odysee.com/@SilvanoTrotta:f

Une association est née qui nous fédère tous, c’est le moment où jamais !

Michel et moi sommes inscrits, faites comme nous ! :

www.bonsens.org

*  *  *

Un proche vous a transmis cette lettre? vous pouvez vous inscrire ici.

 

Ebook: Patients futés 1 – De Michel Dogna et Anne Françoise L’Hôte – 231 pages

PRÉSENTATION

Après les “27 remèdes majeurs” 2015 (éditions Guy Trédaniel), voici la suite avec “Patients futés 2017” mais en format e-book. Comme précédemment, il s’agit d’une super sélection de remèdes et appareils qui ont d’abord fait l’objet d’une évaluation kinésiologique par les méthodes de Michel Dogna, puis de tests sur de nombreux patients consentants, sachant que nous ne travaillons qu’en respect du premier principe d’Hippocrate “NE JAMAIS NUIRE”.

Chaque produit et chaque appareil est présenté sur le plan technique voire historique d’une façon simple et concise à la portée à la fois du public et des professionnels de santé, avec un tableau récapitulatif des indications, la ou les  posologies spécifiques ou le mode d’emploi, et le lien pour s’en procurer.

Michel Dogna y dévoile ensuite des méthodes de guérison par le souffle et l’imagerie mentale qu’il utilise couramment et a enseignées depuis plus de 35 ans. Lire la suite…

 

Cet email a été envoyé à jpc@jpchapuis.net.

 

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Reçu de: https://www.wikistrike.com/2022/04/expose-d-une-theorie-sur-le-covid-19.html. Des journalistes d’investigations posant de bonnes questions. Oui, cela arrive… Références à la fin du texte de wikistrike.com. C’est un peu long à lire mais fort intéressant.

Rien ni personne n’est supérieur à la vérité

Exposé d’une théorie sur le COVID-19

Publié par wikistrike.com sur 5 Avril 2022, 07:22am

Catégories : #Santé – psychologie

Exposé d'une théorie sur le COVID-19

Toutes les théories sont les bienvenues sur WikiStrike. 

En toile de fond, l’apparition soudaine de ce virus – qui est apparu au départ comme épidémique, puis qui a semblé pandémique, m’a rendu méfiant dès le premier jour. Pour répondre à mes soupçons, j’ai suivi et documenté l’ensemble des développements depuis le premier jour.

Pour commencer, j’ai conservé les dates auxquelles chaque pays a annoncé sa première infection domestique (indigène), c’est-à-dire non transmise par un voyage depuis ou vers la Chine, ni provenant d’un contact extérieur. Il s’agissait des infections locales n’ayant aucun lien avec des Chinois ni avec un voyage dans un pays étranger ; ainsi, par définition, ces infections provenaient de l’intérieur de chaque pays. J’ai conservé également les endroits spécifiques au sein de chaque pays où se sont produites ces infections, chaque fois que l’information était disponible. En particulier, j’ai cherché tous les cas de poussée épidémique en plusieurs emplacements, surtout les endroits où ces poussées ont été simultanées.

J’ai également gardé trace de la possibilité pour ces nations d’identifier ou non un patient zéro : elles n’y sont pas parvenues. À ma connaissance, aucun pays n’a pu identifier un patient zéro, et je n’ai guère trouvé d’éléments que le moindre pays, à l’exception de la Chine, ait tenté de mener cette recherche. L’Italie a constitué une exception déterminée, mais n’a guère fait d’émules. Les États-Unis, en particulier, ont ignoré ce sujet et ont refusé d’en parler.

Enfin, dès le premier jour, j’ai gardé trace du nouveau décompte d’infections et de décès quotidiens par pays, pour les 125 premiers pays. J’ai assemblé les données brutes des sources originelles quand je le pouvais, je me suis appuyé sur des sites comme Worldometers et d’autres, et j’ai conservé dans des fichiers Excel les nouvelles infections et décès, quotidiennement, durant plus de deux années à cette date.

Cette collection de données conservée sur le long terme m’a apporté ce que je pourrais désigner comme un sentiment raisonnable de ce qui s’est produit, et de ce qui est encore en train de se produire à présent. En particulier, je pense qu’il est exact qu’être familier avec ces données et leurs changements quotidiens permet de distinguer les anomalies dans les données et les événements qui ne seraient pas apparents à un observateur moins attentif. En outre, conserver et classer ces données par continent fait apparaître des tendances majeures qui, faute de cela, ne seraient pas forcément évidentes à discerner.

Pour exemple, les médias étasuniens ont rejeté les faibles chiffres communiqués par la Chine comme de la « propagande communiste mensongère », et ont refusé d’en rediscuter depuis lors. Mais en réalité, c’est presque toute l’Asie qui a présenté dans l’ensemble des taux d’infection et de décès très bas, et les chiffres pour l’Afrique sont encore bien plus bas. Les États-Unis, une grande partie de l’Europe de l’Ouest et de l’Europe de l’Est, et quelques autres pays sélectionnés, ont présenté des taux d’infection allant jusque 30% ou 40%. L’Asie, à quelques exceptions près, a eu des taux d’infection de l’ordre de 1% ou 2%. En Afrique, les taux d’infection, à quelques exceptions près, étaient pour la plupart de l’ordre de 0,1%, 0,2%, 0,3%… Le grand public occidental n’a pas eu accès à cette information. Le nombre de morts aux États-Unis est désormais de 1 000 000, alors que la Chine n’a pas eu un seul décès depuis deux ans, et un total qui reste à 4,600 (en grande partie grâce à la Médecine Traditionnelle Chinoise). Ni le New York Times, ni le Wall Street Journal n’ont publié cette information à destination des Étasuniens. Les médias européens sont restés tout aussi silencieux à cet égard.

Une comparaison que j’aime à réaliser est de mettre côte à côte Shanghai et le Canada. Cette ville – mon lieu de résidence – de 25 ou 30 millions d’âmes ne se trouve qu’à deux heures de Wuhan, et n’a pas eu le temps de se préparer, mais a réagi de manière si rapide et minutieuse (suivant un plan qui devait exister et avait été bien répété), que la ville n’a subi que deux cents infections, et seulement six ou sept décès. En moins de deux mois, Shanghai était revenu à la normale (à l’exception du port du masque obligatoire dans le métro). Pas de masques, pas de vaccination obligatoire, pas de passeport vaccinal ; tout est resté ouvert, et la vie se déroule normalement depuis presque deux années. Les gens qui vivent à Shanghai apprécient dans l’ensemble leur gouvernement, et lui font confiance ; ils ont de bonnes raisons pour cela.

Le Canada, disposant d’une population un peu plus importante que celle de Shanghai, qui se trouve à 10 000 kms de distance, et a disposé de plusieurs mois pour se préparer, a connu presque 3,5 millions d’infections, et presque 40 000 décès. Après deux années de bévues fascistes par un premier ministre ado et un gouvernement incompétent, il apparaît que la vie reste désordonnée, et qu’une part significative de la population en a tellement marre qu’elle pourrait considérer avec joie une révolution populaire.

La théorie

Mais venons-en au cœur du sujet. La théorie que j’examine ici est que le COVID-19 a pu être délibérément propagé, non seulement en Chine, mais dans tous les pays, que la source de l’agent pathogène était les laboratoires d’armes biologiques étasuniens établis dans le monde entier, et que le mécanisme de transmission est passé par des bases militaires étasuniennes. Les preuves de cette théorie sont très circonstancielles, je reconnais qu’elles sont d’une fiabilité qui n’est pas constante, et que certains des fils que j’ai suivis sont très fins. Néanmoins, ces lacunes n’écartent pas la possibilité que j’expose ; considérons les données que nous avons à notre main. J’ajoute ici que Ron Unz a écrit plusieurs articles irréprochables sur ce sujet : mon seul point de désaccord avec lui est que je ne vois pas le COVID-19 comme une entreprise « uniquement chinoise » dont les instigateurs auraient d’une manière ou d’une autre perdu le contrôle. Ma conviction personnelle est que le monde entier était ciblé dès le départ.

Les raisons de mes soupçons

1. La fermeture de Fort Detrick

Pas besoin que je m’attarde là-dessus, mais les faits qui se sont produits à Fort Detrick, sa litanie de fuites pathogènes, et tous les rapports parus dans les médias et ailleurs sur les maladies respiratoires environnant cet enfer biologique, n’ont jamais été évalués correctement, si bien que de nombreux soupçons continuent de planer.

2. Les jeux militaires de Wuhan

De même, cet aspect a été couvert de manière appropriée en de nombreux lieux. J’ajouterais simplement que certains médias et témoignage ont fait état d’athlètes tombant très malades juste avant et durant les jeux de Wuhan. Les armées respectives ont soit exprimé de la surprise, soit réfuté ces affirmations, et les gouvernements professent ne rien savoir, cependant que les athlètes continuent d’accorder des interviews dans des médias pour documenter leur maladie. Il y a forcément quelqu’un qui ment ; soit les militaires, soit l’ensemble des athlètes mentent pour dissimuler quelque chose.

3. L’emplacement et le calendrier de la poussée épidémique initiale

Comme chacun le sait, le virus a d’abord émergé à Wuhan, pratiquement à la veille du Nouvel An chinois. Wuhan est l’un des nœuds majeurs du transport chinois, et des dizaines de millions auraient voyagé depuis cette ville vers chaque région de Chine, et dans l’autre sens également. Si le gouvernement chinois avait détecté le virus une ou deux semaines plus tard, il se serait répandu de manière incontrôlable dans l’ensemble du pays, provoquant potentiellement un milliard d’infections, qui aurait instantanément écrasé le système de santé de la nation, avec des effets dévastateurs sur l’économie, faisant faire à la Chine un bond en arrière de 20 ans.

Si j’étais un agent pathogène contagieux désireux de provoquer les dégâts les plus importants possibles à la Chine, je ne pourrais pas faire mieux que me déclencher à Wuhan à la veille du Nouvel An chinois. Cela fait beaucoup pour être classé parmi les coïncidences ; je pense que cela suppose une intelligence sous-jacente.

4. Le virus apparu en Chine était spécifique aux Chinois

Ce fait n’a pas reçu l’attention qu’il mérite. Des mois durant, j’ai examiné soigneusement chaque rapport d’infection en provenance non seulement de Chine mais également de nombreux autres pays, et toutes les infections initiales concernés des membres de l’ethnie chinoise. Il était perturbant que les médias occidentaux semblaient vouloir délibérément dissimuler ce fait. À un moment, les médias étasuniens ont rapporté bruyamment « le premier Étasunien infecté à Wuhan », mais il s’agissait d’une femme membre de l’ethnie chinoise, porteuse d’un passeport étasunien. Cela s’est produit de la même manière dans de nombreux pays : « L’Australie signale la première infection locale », mais là aussi, il s’agissait d’un Chinois ethnique, qui avait fait le voyage depuis Wuhan. Il y a eu beaucoup de cas semblables à ceux-ci ; je les ai tous suivis, et ils sont tous similaires.

En Chine, aucun étranger (caucasien) n’a été infecté au cours des quelques premiers mois. Chaque infection que j’ai pu identifier concernait un Chinois ethnique. La seule quasi-exception a été un homme étasunien de Wuhan, qui affirmait n’avoir pas été infecté, mais qui se soignait lui-même avec des comprimés de vitamine C et une bouteille de Whisky. La première exception documentée a été celle de quelque Chinois prenant part à une réunion d’affaire en Allemagne (au mois de mars, me semble-t-il), qui a apparemment infecté plusieurs Allemands. Après cela, l’infection s’est généralisée.

Le traitement prodigué par les médias me préoccupait particulièrement, car je me suis souvenu que les mêmes choses s’étaient produites durant le SARS – qui était spécifique aux Chinois à 99,5%. Les médias étasuniens ont essayé avec force d’obscurcir cet élément, en affirmant en une occurrence : « 40 Canadiens infectés par le SARS ». J’ai enquêté là-dessus, et il semble qu’environ 37% d’entre eux étaient des Chinois ethniques, rentrés depuis Hong Kong, et que les autres étaient des travailleurs œuvrant sur le système de santé du Canada, qui ont été infectés par les premiers.

5. La version chinoise était mortelle

Ce fait non plus n’a pas retenu l’attention des médias, et peu de gens en sont conscients, même aujourd’hui. Le taux de décès initial du COVID-19 en Chine était de l’ordre de 15%. Ce sont bien les actions exceptionnelles menées par les autorités médicales chinoises, et l’application à grande échelle de la Médecine Chinoise Traditionnelle, qui ont fait baisser ce taux à environ 5% – ce qui reste l’un des taux les plus hauts au monde. Dans l’ensemble, le taux de décès observé en Amérique du Nord, en Europe, en Asie et en Afrique est d’environ 1%. La Chine a manifestement été frappée par quelque chose de grave, et j’aurais tendance à suggérer que cela a été voulu.

6. Les infections en Iran

Le deuxième pays à avoir été frappé est l’Iran, à la mi-février, et, comme Ron Unz l’a indiqué à de nombreuses reprises dans ses podcasts et ses articles, pas simplement l’Iran, mais la ville sainte de Qom. Et pas simplement Qom, mais spécifiquement l’assemblée législative iranienne, dont un fort pourcentage de membres s’est trouvé infecté, et dont un nombre significatif de membres sont morts. Cela a été confirmé comme une souche totalement différente de la souche constatée en Chine, et possiblement spécifique à l’Iran. Cela signifie que le virus n’a pas voyagé entre la Chine et l’Iran, mais a été propagé depuis une autre source. Vous pouvez avancer vos propres théories quant à la source et à la méthode de propagation. Il semble que la Providence soit vraiment parfois très accommodante. Les deux pays que les États-Unis veulent détruire en priorité ont été les deux premiers pays infectés, et les deux l’ont été avec une concoction plutôt mortelle.

7. Le schéma de distribution

Une curiosité qui a attiré mon attention a été qu’après avoir quitté la Chine et frappé l’Iran, le virus a apparemment attaqué tout le reste du monde en deux rafles. Je ne comprends pas pourquoi personne n’en a parlé, car cela appelle à explications. Dans le premier cas, 25 pays ont signalé leur première infection « domestique » aux alentours du 25 janvier 2020. En prenant en compte les fuseaux horaires et les changements d’heures internationaux, ces 25 pays ont plus ou moins signalé cette première infection le même jour. Puis, début mars (j’avais précisé dans un article que cela s’était produit fin mars ; cela n’était pas exact), 85 autres pays ont indiqué leur première infection domestique, pour la plupart d’entre eux le même jour ou presque. Vous pouvez vérifier ce point par vous-même.

Comment cela est-il possible ? Les voyages ne l’expliquent pas, et en l’absence de voyages, une population chinoise locale n’a pas pu assurer la transmission. Qui plus est, un virus naturel n’a pas la capacité d’infecter 85 pays sur tous les continents de manière plus ou moins simultanée. En outre, ces 85 pays n’ont pas tous été infectés avec la même variété du virus, et chose plus curieuse encore, nombre de ces pays ont signalé plusieurs poussées épidémiques simultanées. Chose toute aussi étrange, ces 85 pays ont rapporté leur découverte quasiment le même jour. Il me semble qu’une telle chose ne pourrait se produire que si elle avait été organisée, et suivait un scénario. Je vous laisse la tâche d’identifier l’organisateur. Quoi qu’il en soit, cela appelle à explications.

Les experts en armes biologiques sont unanimes pour affirmer que les éruptions, au sein d’une population humaine, d’un nouveau pathogène inhabituel, en de nombreux endroits simultanés, sans idée claire de la source, et présentant des cas sans lien établi, constituent une preuve prima facie de la propagation délibérée d’un agent pathogène, car les épidémies naturelles peuvent presque toujours être ramenées à un seul point de départ et à un patient zéro. Mais avec le COVID-19, pas un seul pays sur 200 n’a pu y parvenir. Et si de nombreux points simultanés d’un pays (sans source identifiable) constituent une preuve d’attaque biologique délibérée, alors sans aucun doute en irait-il de même d’un éclatement simultané dans 85 pays (sans source identifiable).

8. Reconsidérons les « vagues »

Ensuite, les « vagues » habituelles. J’ai soulevé des désaccords en affirmant ce qui suit, mais je ne distingue pas de faille de raisonnement, si bien que je m’y tiens : Il n’existe presque aucun élément, pour les épidémies ou pandémies du passé, faisant apparaître de nombreuses vagues successives. Des gens font référence à la pandémie de 1918, et le CDC [Center for Disease Control and Prevention, NdT] affirme qu’elle s’est manifestée en « trois vagues », mais cet événement avait constitué une anomalie, dont la propagation avait été fortement affectée par les mouvements de troupes et d’autres facteurs, et ne s’apparente pas à une occurrence naturelle. Il est également possible, voire très probable, que cet événement fut un résultat de la vaccination de Rockefeller contre la méningite qui serait partie de travers, et Fauci lui-même a reconnu que les décès avaient été provoqués par une infection bactériologique, comme prouvé par les milliers d’autopsies. Je pense que cet événement n’est pas le bon point de départ pour parler de « vagues ».

Outre ce point, après moultes recherches, le seul élément que j’ai pu trouver faisant état de nombreuses « vagues » successives lors d’une épidémie est constitué de deux références à une grippe porcine qui avait donné lieu à une « résurgence » après cinq ou six mois. On n’en trouve guère de détails, et je n’ai pas pu trouver de statistiques quotidiennes fiables, si bien qu’il n’est pas possible d’en conclure quoi que ce soit. Mais outre ces exemples, je n’ai pu trouver aucun élément crédible faisant état de plusieurs vagues lors des épidémies précédentes. Peut-être ai-je raté quelque chose d’important, et si c’est le cas, peut-être qu’un lecteur pourrait me communiquer une source de données concrètes (pas des hypothèses ou des opinions). Le point, bien entendu, est que le COVID-19 s’est manifesté de manière entêtée en cinq ou six « vagues » dans presque toutes les nations, ce qui semble bien constituer une première historique. Ce fait appelle lui aussi à des explications, mais les soi-disant autorités refusent d’y répondre. C’est stupéfiant ; une occurrence médicale absolument inédite, mais qu’aucun organe médical ou médiatique ne traite.

À cet égard, j’ai été fortement gêné par le fait que les médias occidentaux se trouvaient déjà à promouvoir la perspective d’« une seconde vague » alors que la première venait à peine d’arriver. Ici encore, je n’ai rien pu trouver dans l’histoire des épidémies permettant d’expliquer une telle prévision, et si cela ne s’était jamais produit auparavant, pourquoi tous les médias – à l’unisson – préparaient-ils les opinions pour une seconde, une troisième, et même une quatrième vague ? Si mon raisonnement est juste, la seule explication possible est que ces événements résultaient d’une intention consciente. Il n’y a pas d’autre possibilité, et nous disposons de preuves concrètes étayant le fait qu’au moins certaines de ces « vagues » n’ont pas été accidentelles.

9. Vagues et souches

J’ai longtemps soupçonné, sans pouvoir en trouver de preuve, que les « vagues » successives ne relevaient pas de la même souche du virus, que chaque nouvelle vague, dans chaque pays, était une version différente du virus. Je dispose désormais de preuves, en provenance de deux pays, qui affirment qu’au moins deux vagues successives n’étaient pas de la même nature, assez pour soutenir la théorie que dans les divers pays, chaque « vague » peut avoir été constituée non pas de la même souche ou d’un « variant » présentant une mutation mineure ou triviale, mais d’une nouvelle propagation d’une souche complètement différente. Si cela peut se confirmer, il sera avéré que toutes ces différentes « vagues » ont été délibérément répandues. Aucune autre explication ne serait possible, car des souches différentes ne peuvent pas se créer en partant de rien. On ne peut les expliquer que par des interventions extérieures et provoquées.

10. Schémas d’infection normaux

Selon tous les éléments scientifiques, et comme le confirme haut et fort le CDC étasunien, une épidémie d’agent pathogène commence à partir d’une seule source centrale, prend lentement de l’ampleur, puis s’étend rapidement, parvint à un pic, puis se réduit lentement jusqu’à mourir, suivant dans les grandes lignes une courbe en cloche comme dans le diagramme. Il est à noter que lorsque l’épidémie meurt, elle meurt. Elle ne connaît pas de résurrections répétées, ni de réincarnations successives sous une forme différente (souche).

Selon les éléments historiques, il semble impossible que des « vagues » successives puissent continuer de se réincarner suivant un processus naturel. Lorsque le virus est mort, il est mort. Mais pas pour le COVID-19, apparemment. Pensez-y. Ce fait, couplé à la perspective que chaque vague successive relève d’une souche différente, est la source de ma conviction : chaque vague a été délibérément implantée après que l’autre soit morte, ou pendant qu’elle mourait.

Est également digne d’attention le fait qu’une infection épidémiologique d’un nouveau pathogène ne peut pas passer de zéro à 100 000 infections en une seule journée. Le phénomène est « infectieux », ce qui signifie qu’il doit se propager d’une personne à l’autre, infecter chacun, et qu’il lui faut donc du temps pour s’établir et infecter un groupe central, avant de pouvoir s’étendre rapidement. Aucun virus ni bactérie ne peut infecter des multitudes de gens en un instant. Par nature, les infections ne peuvent pas monter d’un coup comme une fusée. De même, après le pic, il faut du temps pour qu’une infection pathogène reflue ; les taux d’infection ne chutent pas comme une pierre ; il faut qu’ils diminuent peu à peu. Pour couper l’eau d’un seul coup, il faut quelqu’un qui ferme le robinet. C’est un point important, comme vous allez le voir.

11. Le problème avec la Chine

a- Les 6 attaques biologiques contre la Chine

L’Occident n’en a pas été informé, mais la Chine a subi un total de 6 attaques biologiques en deux ans, la grippe porcine et le COVID-19 n’en sont que deux.

Plusieurs épidémies concentrées de grippe aviaire se sont produites, certaines à base d’agents pathogènes très mortels, et une qui provenait manifestement d’une source naturelle. La question est : pourquoi en Chine ? Le récit propagandiste livré par les médias suggère que la Chine n’a pas de cohésion sanitaire, mais la vérité est que la plupart des pays d’Asie sont très en deçà de la Chine en matière sanitaire, avec l’Inde qui constitue possiblement le pire exemple. La logique nous encourage à nous interroger : pourquoi l’Inde ne connaît-elle pas des dizaines d’épidémies pathogènes, et pourquoi toutes ces épidémies ne se sont produites qu’en Chine. Et bien entendu, la logique nous amène également à nous demander qui possède 400 laboratoires d’armes biologiques autour de la Chine et de la Russie.

b- L’épidémie de grippe porcine en Chine

En 2019 et en 2020, en même temps que le COVID-19, la Chine a été frappée par une vague nationale de grippe porcine mortelle, qui a exigé l’abattage de plusieurs centaines de millions de porcs – la principale source de viande en Chine. L’agent pathogène a été distribué par de petits drones, qui ont survolé des milliers et des milliers de fermes en répandant un produit.

Tous les médias occidentaux ont rempli leurs pages d’affirmations selon lesquelles les « spéculateurs sur le marché du porc » en étaient responsables. Laissons de côté les faits pour l’instant, et essayons d’utiliser la logique.

Tout d’abord, des laboratoires, dans de nombreux pays, recherchent ces agents pathogènes, mais les quantités nécessaires à pratiquer ces recherches sont classiquement très faibles. Le volume de pathogène nécessaire à infecter et/ou tuer 300 millions de porcs s’élèverait au moins à deux dizaines de milliers de litres. Où nos « spéculateurs sur le marché du porc » iraient-ils trouver un immense volume d’agent pathogène mortel ? À la supérette du coin ? En grande surface ? La seule source d’agent pathogène suivant ces volumes serait un laboratoire militaire d’armes biologiques, où cet agent aurait été produit. Aucun élément ne laisse à penser que la Chine dispose de tels laboratoires, mais pour l’instant supposons qu’ils en disposent. Comment les spéculateurs sur le marché du porc y obtiennent-ils accès ? À quoi vous attendriez-vous si vous et moi nous rendions à l’accueil de l’un de ces laboratoires militaires, pour demander : « Bonjour, nous aimerions acheter 5000 litres d’anthrax, s’il vous plaît. » Exactement. Et si les Chinois disposaient d’une telle installation, il serait fort peu probable qu’ils fournissent le produit à des gens qui veulent tuer l’approvisionnement en viande de leur propre pays.

Plus pertinent peut-être, dans tous pays, QUI aurait accès à ces installations et aux agents pathogènes qui y sont stockés ? Uniquement les agences de ce gouvernement. Personne d’autre. La logique nous permet d’écarter la possibilité des pathogènes sortant d’une installation chinoise, alors quelle pouvait en être la source ? Nous n’avons pas de flagrant délit, mais la Chine et la Russie sont entourées par 400 laboratoires étasuniens d’armes biologiques. Il n’existe pas d’autre source probable, ni aucun autre pays avec un motif probable, ou disposant de davantage d’expérience en la matière, ce qui signifie que l’épidémie de grippe porcine en Chine a fort bien pu découler d’une attaque biologique étasunienne. Et le tir de barrage livré par les médias sur les « spéculateurs du marché du porc » relevait de la propagande, visant à bannir toute pensée rationnelle de la part des lecteurs.

c- La « deuxième vague » de Pékin

À la fin du mois de mai 2020, Pékin n’avait pas connu de virus depuis presque 60 ans, puis survint une nouvelle épidémie [de COVID-19] sur le marché de Xinfadi. Les médias occidentaux nous ont immédiatement servi une petite marée de propagande selon laquelle Pékin connaissait sa « seconde vague », en nous disant que cette dernière épidémie en date « montrait comment le virus peut revenir lorsque les restrictions sont assouplies. » Mais les médias se sont ensuite tus très rapidement avec une annonce d’une « découverte de traçage du virus d’avant-garde », qui était que la souche du nouveau virus, à Pékin, était la même que dans la plus grande partie de l’Europe, que cette variété n’avait jusqu’alors jamais été détectée en Chine, et qu’il s’agissait clairement d’une importation. Le Dr. Daniel Lucey a confirmé un rapport produit par Reuters sur le séquençage génétique indiquant que « le virus provient d’un continent différent », et a ainsi clairement été importé. Le virus était également nettement plus contagieux – et plus mortel – que les variétés précédentes.

Xinfadi est le plus grand marché de produits alimentaires frais de toute l’Asie, il fait la taille de 160 terrains de football, et héberge des milliers d’enseignes. L’ensemble du marché a été « sévèrement contaminé » « des pieds à la tête », alors que les régions environnantes sont restées épargnées. Il est évident que la contamination a pénétré ce marché – et uniquement ce marché – depuis une source extérieure à la Chine. Il s’agissait d’une toute nouvelle version du virus (Type A) que la Chine n’avait pas connu jusqu’alors, une souche nettement plus virulente (au moins pour les membres de l’ethnie chinoise), et qui, si elle avait réussi à outrepasser le confinement, aurait engendré un désastre humanitaire aux proportions colossales. Heureusement, les autorités n’avaient pas diminué leur niveau de vigilance et ont découvert les infections presque sur le champ, ont fermé le marché, confiné le voisinage, retracé tous les contacts, et tué le virus dans l’œuf dans les deux semaines, en subissant seulement une poignée d’infections.

Comment une nouvelle variété d’un virus a-t-elle pu voyager d’un autre continent jusque Pékin sans laisser d’infections sur son chemin ? Et ce nouveau virus a voyagé accompagné s’il a pu infecter 160 terrains de football en quelques jours. Quelle aurait été la source d’une quantité aussi énorme d’agent pathogène libérée en un lieu donné et à une heure donnée ? Et pourquoi traverserait-il la moitié de la Chine, et choisirait-il d’atterrir et d’infecter uniquement cet endroit de Pékin, la plus grand marché de toute l’Asie, avec des centaines de milliers de visiteurs par jour, tout en épargnant toute autre victime possible, allant jusqu’à éviter même les échoppes installées de l’autre côté de la rue ? Il faudrait certainement une intelligence derrière cela. Et un grand seau. Pour désamorcer de telles conclusions, les médias occidentaux ont pratiqué un nouvel embargo à ce sujet juste après que les faits ont été connus.

Dans ce contexte, souvenez-vous des informations qui précisent qu’une épidémie naturelle commence par être toute petite, prend de l’ampleur en infectant un groupe central, puis s’étend. Mais le marché de Xinfadi a commencé en infectant totalement 160 terrains de football hébergeant des enseignes alimentaires. Cela n’est pas la suite d’un « patient zéro », mais plutôt un grand groupe, amenant quelque chose comme 1000 litres d’agent pathogène. Comment l’expliquer sinon ?

d- Une nouvelle attaque

La Chine n’a pas été infectée par des virus depuis longtemps, et tous les aspects de la vie sont semblables à ce qu’ils étaient par le passé, mais des tentatives d’épidémies persistantes ont eu lieu dans diverses provinces, et les autorités médicales chinoises les ont systématiquement étouffées rapidement. Tous ces cas (mineurs) ont été des infections domestiques « locales » qui ont semblé sortir de nulle part, sans source claire, et sans qu’un patient zéro ait jamais pu être localisé. Mais ceci a désormais pris un aspect plus déterminé, car la Chine a soudainement été frappée par des infections dans la moitié de ses provinces. Au cours de sa plus grande épidémie infectieuse en deux années, la Chine a rapporté presque 3400 nouveaux cas « transmis localement » en une journée, dans 19 régions simultanées, et cet immense pic a été décrit comme « compliqué et sévère ». Une fois de plus, aucune épidémiologie claire, aucune source identifiable, et aucun patient zéro. Si vous regardez le graphique, la Chine est passée de presque zéro à cela en à peine une semaine. Voyez le pic vertical, un phénomène qu’une épidémie de virus naturel ne peut pas réaliser.

Les dirigeants chinois ne sont pas idiots ; s’il est évident à mes yeux que la Chine subit une attaque, c’est encore plus évident aux leurs. Ma solution serait de vider l’ambassade des États-Unis à Pékin de ses 1200 membres, dont 1190 pourraient bien être des agents de la CIA transportant leurs seaux.

e- Bienvenue à Hong Kong

Cette ville s’est trouvée à la fin de son épidémie virale avec seulement de petits nombres de nouvelles infections, puis – et de manière concomitante avec les accroissements soudains en Chine continentale – Hong Kong a été frappée par une énorme épidémie, soudainement et inexplicablement, atteignant les 60 000 cas en une seule journée, c’est-à-dire davantage que dans tous les États-Unis, alors que Hong Kong n’héberge en nombre que 2% de la population des États-Unis.

Hong Kong a des frontières ouvertes, ce qui facilite nettement les infiltrations, et de nouveau, aucune identification de la source de ce pic d’infections massives, et évidemment aucun espoir de déterminer un « patient zéro ». On se souviendra de mon observation selon laquelle chaque nouvelle séquence d’infection commence à toute petite échelle, a besoin de temps pour infecter un groupe central, et qu’une nouvelle infection ne peut pas « monter droit au ciel comme une fusée ». Regardez la courbe pour Hong Kong. Il semble que la guerre des États-Unis contre Hong Kong ne soit pas encore terminée.

12. Un bon résultat de la situation entre la Russie et l’Ukraine

J’ai scruté la Russie de très près, jour après jour, dès le début de l’année 2020. Durant deux mois environ, les infections sont restées stables, seulement quelques centaines par jour. La Russie avait mis en œuvre de nombreuses mesures de confinement, et il se mit à apparaître que le virus allait constituer un non-événement. Puis, soudainement, au mois d’avril, une explosion des nouvelles infections qui montèrent au-delà des 10 000 par jour, et ce de manière simultanée dans presque toutes les régions du pays. Les infections se sont estompées et il est apparu que la fin était proche, puis soudainement un nouveau pic explosif à presque 30 000, dans toutes les régions en même temps. Une fois de plus, les infections se sont arrêtées et il est apparu que la fin était proche, puis soudainement une explosion verticale d’environ 15 000 à plus de 200 000 nouvelles infections par jour. Au risque de me répéter, les épidémies virales naturelles ne peuvent pas monter au ciel verticalement comme une fusée. Aucune infection naturelle ne se manifeste de la sorte sans assistance humaine.

Mais ensuite, une chose étrange s’est produite. Juste au moment où la Maison-Blanche propageait des contes sur une imminente « invasion » russe de l’Ukraine, les nouvelles infections ont commencé à chuter significativement. Et le jour où les soldats russes sont entrés en Ukraine, les nouvelles infections sont tombées comme une pierre, de presque 70% en une journée. Et au risque de répéter une fois encore, les épidémies virales naturelles ne chutent pas ainsi. Mon hypothèse, et ce n’est qu’une hypothèse, est que lorsque l’armée russe est entrée en Ukraine, les Étasuniens ont découvert qu’ils avaient des choses plus importantes à faire que de s’embêter à répandre un virus. Parmi ces choses importantes, il fallait détruire les preuves dans tous les laboratoires d’armes biologiques implantés dans ce pays.

14. Un coup d’œil sur l’Italie

La théorie, que je ne suis pas en mesure de prouver, est que les laboratoires étasuniens d’armes biologiques ont été la source de l’agent pathogène du COVID, et que les bases militaires étasuniennes ont servi à distribuer le COVID-19 dans le monde entier, vu qu’on en compte entre 800 et 1000, dans presque tous les pays. L’exemple précédent de la Russie pourrait apporter des preuves circonstancielles à cela, car la longue frontière entre les deux pays est assez peu étanche, et les transits y sont faciles. Et l’Ukraine dispose après tout de ces laboratoires d’armes biologiques à proximité.

Il est à noter qu’en presque chaque occurrence où les États-Unis établissent des laboratoires biologiques ou des bases, une part obligatoire de l’accord est que le personnel étasunien n’est pas sujet aux lois intérieures du pays. C’est le cas également pour le personnel diplomatique, mais celui-ci est au moins sujet aux défis, aux interrogations et à la déportation. Le personnel militaire étasunien (y compris la CIA qui vient avec) n’est même pas sujet au défi. Qui plus est, lorsqu’ils pénètrent dans un pays, ils ne passent pas par les douanes et l’immigration, mais atterrissent directement sur les bases militaires qui ne sont même pas soumises au contrôle aérien. La liberté est illimitée, et la couverture parfaite.

L’Italie constitue une autre curiosité. Si nous regardons les deux cartes de l’Italie, affichant les bases militaires étasuniennes, et les régions du pays présentant les plus fortes flambées virales, on constate une correspondance très intéressante. Le cas de la Corée du Sud est similaire. Je n’ai pas assez d’informations au sujet des emplacements des flambées virales et des bases militaires étasuniennes dans d’autres pays, mais je soupçonne fortement qu’elles coïncideraient également.

14. Et pour finir

Les nouvelles infections virales semblent chuter dans de nombreux pays – mais pas du tout dans tous les pays. Pourtant, au travers de ce qui ressemble à un changement de direction soudain et violent, presque tous les pays semblent abandonner leurs préoccupations au sujet de ce « virus mortel » et d’annuler tous les protocoles de prévention.

L’Autriche, dont la police, il y a une semaine encore, vérifiait au hasard si les citoyens disposaient de passeport vaccinal, et les arrêtait ou les mettait à l’amende, abandonne subitement le procédé. Le Royaume-Uni abandonne également toutes restrictions. Le Canada en fait autant à l’échelle nationale, et chaque province canadienne en fait autant ; les provinces qui prévoyaient d’infliger des amendes aux citoyens non-vaccinés viennent de changer d’avis subitement. Dans les pays du monde entier, mais plus particulièrement dans les nations occidentales, les vaccinations ne sont plus obligatoires, les passeports vaccinaux relèvent du passé, les masques ne sont plus obligatoires, les écoles, restaurants, et musées de l’holocauste peuvent de nouveau ouvrir leurs portes, et la vie retourne rapidement à la normale.

Subitement, nous arrêtons tout, comme en obéissant à des instructions, et sans considération apparente pour les futures vagues sept, huit et neuf. C’est affligeant, car je n’ai pas conscience de la moindre preuve selon laquelle le COVID-19 serait programmé pour s’auto-détruire après seulement six vagues.

Épilogue

Je n’ai pas prouvé la thèse exposée au début de cet article. Nous ne disposons que d’éléments circonstanciels, de conjectures et d’hypothèses. Les faits que nous présentons restent des faits, et ils justifient pleinement nos soupçons, mais ils ne sont pas en soi une preuve que les États-Unis tiennent lieu une fois de plus comme armée privée des banquiers, en ce qui serait une conspiration massive orchestrée par la mafia européenne khazarienne. Néanmoins, mes commentaires peuvent laisser du grain à moudre, et peut-être amener d’autres esprits à contribuer au processus. L’objet est évidemment de lever le voile et de documenter toute la vérité, quelle qu’elle puisse être.

Les écrits produits par M. Romanoff ont été traduits en 32 langues, et ses articles postés sur plus de 150 sites internet d’actualité et de politiques, de langues multiples, dans 30 pays, ainsi que sur plus de 100 plateformes en langue anglaise. Larry Romanoff est un consultant en management et homme d’affaires à la retraite. Il a occupé des postes de direction dans des firmes de consulting internationales, et a été propriétaire d’une entreprise d’import-export internationale. Il a été professeur en visite à l’université de Fudan, à Shanghai, présentant des études de cas en affaires internationales aux classes senior EMBA. M. Romanoff réside à Shanghai et écrit actuellement une suite de dix livres en lien avec la Chine et l’Occident. Il est l’un des auteurs qui contribuent à la nouvelle anthologie de Cynthia McKinney « When China Sneezes ». (Chapitre 2 – Dealing with Demons). http://www.bluemoonofshanghai.com/politics/2187/

On peut trouver l’ensemble de ses archives à https://www.moonofshanghai.com/ et http://www.bluemoonofshanghai.com/.

source : Unz Review

traduction José Martí, relu par Wayan

A savoir

A savoir…. Gazette solidaire… Facile à transférer… Pour éviter les censures FB et Cie… (qui nous éloignent le plus souvent de la réalité !

Devenir conscient du chaos pour décider de choisir l’harmonie… Ce courrier est aussi destiné aux personnes qui ne sont pas présentes sur les réseaux sociaux… D’où certains posts déjà connus de certains… Facile de cliquer juste sur ce qui intéresse !

Bien entendu, chaque image ou affiche peut être enregistrée et transférée à volonté…

A savoir…22-22

Sportives et sportifs, n'y touchez pas!...

(Et même si vous n’êtes pas sportives ou sportifs, n’y touchez pas. Quelque soit votre âge).

Baisse des performances sportives après vaccination par un vaccin COVID-mRNA

Publié par wikistrike.com sur 11 Avril 2022, 07:28am

Catégories : #Santé – psychologie, #Sport – exploit

Baisse des performances sportives après vaccination par un vaccin COVID-mRNA

Étude rétrospective des performances sportives de vingt jeunes athlètes-étudiants de Lycées et Collèges après vaccination par un vaccin anti-COVIDmRNA.

À retenir

  • Aucun des sujets vaccinés n’a pu atteindre son niveau antérieur à la vaccination.
  • Le temps de récupération après l’effort était plus long chez les vaccinés qu’avant la vaccination ; il était également plus long que chez les non vaccinés.
  • Ces effets sont encore observés chez tous les sportifs vaccinés, jusqu’à plusieurs mois après la vaccination des premiers sportifs.

Cet article est une traduction de l’article de J. Murphy, C. Huber, « Student athletes perform worse than controls following COVID vaccines »

Il s’agit de l’étude rétrospective des performances sportives de vingt jeunes athlètes-étudiants de Lycées et Collèges après vaccination par un vaccin anti-COVIDmRNA1. La moitié d’entre eux était vaccinée et l’autre ne l’était pas (décision prise au préalable par leurs parents). Les activités sportives des deux groupes étaient les mêmes. Les auteurs ont aussi comparé les performances des sujets vaccinés avec leurs résultats antérieurs à la vaccination. On verra que les modifications observées après vaccination sont utiles pour illustrer les modifications cardiovasculaires apparaissant lors de la vaccination.

Les preuves de corrélation entre des lésions et des décès avec l’administration de vaccins CovidmRNA sont en train de s’accumuler et les études cliniques consacrées à ce phénomène se comptent par centaines2. Plus de 1500 types d’effets indésirables, dont beaucoup sont connus pour entraîner un handicap permanent, avec un total dépassant 158 000 cas, ont été trouvés après l’utilisation de vaccin anti-Covid Pfizer, et les auteurs encouragent les lecteurs à en lire la liste sur les 9 dernières pages du rapport joint ici3. Ce document de Pfizer n’avait pas été ouvert au public par la FDA qui voulait le rendre inaccessible avant 75 ans, a été déclassifié en décembre 2021 sur Ordre du Tribunal4. Les médecins et les scientifiques du monde entier se sont alarmés de voir les risques de lésions sévères et de décès dûs à cette vaccination. Le Dr Sucharit  BHAKDI, immunologiste et microbiologiste renommé, et le Dr A. BURKHARDT, pathologiste, ont résumé le rôle direct de la vaccination dans les morts observées5. Les résultats d’autopsie montrent plus d’anomalies au niveau cardio-vasculaire que pour n’importe quel autre organe. L’élévation des marqueurs d’inflammation est corrélée avec les vaccins anti-COVID6. Et on pense que les morts soudaines observées parmi les athlètes pendant l’année 2021 depuis l’expansion de l’utilisation des vaccins anti-COVID est principalement dûe à une pathologie cardiaque ou cardiovasculaie sévère.

Deux entraineurs partageaient l’entraînement des athlètes-étudiants et avaient des relations franches et informelles avec leurs élèves. Ils ont ainsi pu connaître leurs réactions après vaccination, de même qu’ils ont pu facilement savoir qui était vacciné et qui ne l’était pas. Une stricte anonymisation des sportifs, de leurs parents et de leurs entraîneurs a été respectée pour éviter l’aspect émotionnel lié à la propagande faite pour la vaccination par les leaders politiques. Le choix des parents, quant à la vaccination de leur enfant, n’a pas été connu ni par les entraîneur ni par les auteurs de l’étude avant que celle-ci soit terminée.

Voici le rapport des entraîneurs obtenu rétrospectivement après leur observation des sujets vaccinés :

1. Aucun des sujets vaccinés n’a pu atteindre son niveau de performance antérieur à la vaccination. Tous ont été en dessous de leur niveau en 2020, selon les évaluations des deux entraîneurs.

2. Aucun des sujets vaccinés ne peut soutenir le même exercice pendant la durée qu’ils toléraient pourtant avant la vaccination.

3. Le temps de récupération après l’effort était plus long chez les vaccinés qu’avant la vaccination ; il était également plus long que chez les non vaccinés.

4. Après les injections de vaccin, la plupart sinon tous les vaccinés se plaignaient de l’une ou plus des réactions suivantes après vaccination :

  1. Douleur thoracique ;
  2. Sensation de vertige
  3. Voir des étoiles
  4. Se sentir près de s’évanouir
  5. Souffle court
  6.  

Les jeunes sportifs parlaient à leur entraîneur spontanément et librement de ces symptômes.

5. Les filles non-vaccinées étaient maintenant capables de battre les garçons vaccinés en compétition. Ceci est inattendu et considéré comme inhabituel par les entraîneurs.

1), 2), 3) et 5) sont encore observés chez tous les sportifs vaccinés, jusqu’à plusieurs mois après la vaccination.

Par contre, les sportifs non-vaccinés n’ont eu aucun des symptômes ou déficit de leurs performances sportives ou de diminution de leur endurance, comme observé par les deux entraîneurs, et continuent à améliorer leurs performances et leur endurance, comme s’y attendaient les entraîneurs.

On peut s’attendre à ce que les athlètes aient une circulation sanguine plus efficace pendant un exercice que s’ils étaient sédentaires. Cette augmentation de la circulation a pour but de suppléer au besoin accru d’Oxygène du corps et à l’élévation d’activité métabolique que requiert cet exercice.

Augmenter le flux sanguin requiert une augmentation du débit cardiaque et une vasodilatation artérielle. La vasodilatation coronaire est contrôlé par des mécanismes autorégulateurs, de même que l’innervation neurologique vasculaire médiée par le système nerveux autonome et les hormones servent à ajuster vasodilatation et vasoconstriction, si c’est rendu nécessaire par une activité physique.

Les vaccins COVIDmRNA démarrent leur activité par la production de protéine Spike partout dans le corps. Les effets de cette protéine Spike sur les récepteurs ACE2 dans l’endothélium vasculaire sont une vasoconstriction. Le résultat peut être l’empêchement d’augmentation de flux sanguin et d’oxygène, au moment où la demande est la plus importante, pendant l’exercice. Les facteurs immunitaires et inflammatoires associés à la protéine Spike peuvent aussi affecter les cellules périvasculaires et périartérielles, aboutissant à une infiltration de lymphocytes T-CD8 et de lymphoctes NK[6]. Tout cela peut diminuer la vasodilatation coronaire.

De plus, les positions et les effets de la protéine Spike viennent compliquer le problème de l’apport de sang aux tissus coronaires et périphériques. Exsudant de la surface endothéliale, les protéines Spike sont arrimées sur les récepteurs ACE2. Ceux-ci sont suspectés d’affecter défavorablement un flux sanguin turbulent plutôt qu’un flux laminaire. Quand le sang stagnant s‘accumule, la cascade des réactions de coagulation démarre de façon ubiquitaire dans tout le corps. De tels micro-caillots s’épaississent et ralentissent le flux sanguin, ce qui va encore plus empêcher la livraison de sang et d’oxygène dans les lits capillaires du cœur et à la périphérie.

Donc, le flux sanguin coronaire peut être défavorablement affecté par une viscosité élevée, qui est aussi causée par une agrégation des globules rouges, provoquée par la protéine Spike par le biais d’une adhésion via la molécule CD 147. En résultat, le cœur se fatigue à pousser au travers des artérioles et des capillaires du corps un liquide plus visqueux que le sang normal.

Un tel mécanisme, décrit plus loin ici7 crée un obstacle au passage optimal du sang, ce qui affectera nécessairement tous les receveurs de vaccins anti-COVID générateurs de protéines Spike. Nous devons donc recommander d’éviter l’utilisation de tout vaccin anti-COVID  pour tous les enfants ou jeunes adultes qui prévoient ou réalisent un engagement dans les exercices physiques.

source : Reinfocovid

  1. J. Murphy, C. Huber, « Student athletes perform worser than controls following COVID vaccines » 20 jan 22 https://pdmj.org/Student_athletes_perform_worse_than_controls_following_COVID_vaccines
  2. « COVID vaccines scientific proof lethal ». Jan 5 2022, https://www.saveusnow.org.uk/covid-vacciine-scientific-proof-lethal
  3. Cumulative analysis of post-authorization adverse event reports of PF-07302048 (BNT62B2) received through 28_Feb-2021 Pp. 30-38, https://phmpt.org/wp-content/uploads/2021/11/5.3.6-postmarketing-experiencce.pdf
  4. « US District Court. Northern District of Texas. Public Health and Medical Professionals for Transparency v Food and Drug Administration. Complaint for declaratory and injunctive relief », https://phmpt.org/wp-content/uploads/2021/10/001-Complaint-101021.pdf
  5. S. BHAKDI, A. BURKHARDT. « On COVID Vaccines : why they cannot work, and irrefutable evidence of their causative role in deaths after vaccination ». https://doctors4covidethics.org/wp-content/uploads/2021/12/end-covax.pdf
  6. S. Gundry. « Abstract 10712 : Observational findings of PULS cardiac test finding for inflammatory markers in patients receiving mRNA vaccines ». Circulation. Nov 8 2021 https://www.ahajournals.org/doi/abs/10.1161/circ.144.suppl
  7. C.Huber. « Heart damage from the COVID vaccines : is it avoidable ? » PDMJ 3 Jul 14 2021 https://pdmj.org/papers/myocarditis
Cela bouge au niveau international

Relayé le 17.2. 22 par M. Dogna avec prière de relayer

… crimes contre l’Humanité avec Reiner Fuellmich

Depuis plusieurs semaines, Reiner Fuellmich, avocat allemand avait annoncé que la procédure juridique sur base du droit naturel allait commencer le 5 février 2022. L’avocate Virginie de Araujo Recchia en avait aussi parlé au congrès des intellectuels franco-italien qui s’est tenu à Paris le 29 janvier 2022. Ce jour (6 février 2022) à 18h le Grand Jury a débuté avec des discours d’ouvertures des divers avocats et un communiqué de presse que nous relayons ci-dessous.

COGIITO   6 fev 2022

Voyez la présentation de Reiner Fuellmich
2 min (avec traduction écrite)

https://www.bitchute.com/video/9Fc8LjPSRd0w/

Nous, un groupe d’avocats internationaux et un juge, annonçons par la présente que nous mènerons une enquête criminelle sur le modèle des procédures du grand jury des États-Unis.

Cette procédure du Grand Jury sert de modèle de procédure juridique pour présenter à un jury (composé des citoyens du monde) toutes les preuves disponibles à ce jour des crimes Covid-19 contre l’humanité à l’encontre « les dirigeants, des organisateurs, des instigateurs et des complices » qui ont aidé, encouragé ou participé activement à la formulation et à l’exécution d’un plan commun pour une pandémie. Les crimes, objet de l’enquête, englobent tous les actes commis par une personne en vertu d’un dessein partagé de commettre des crimes contre l’humanité et tous ces actes criminels seront condamnés dans les diverses communautés de jurés à travers le monde.

Cette procédure porte sur le peuple, par le peuple et pour le peuple.

Elle est appelée le « Tribunal populaire de l’opinion publique ». N’ayant pas été en mesure de trouver un tribunal pour entendre les preuves réelles observées devant les tribunaux du système actuel, nous entreprenons cette procédure en dehors du système actuel, en nous fondant sur le droit naturel. Ceci, à son tour, est fondé sur la ferme conviction que chaque personne peut facilement faire la distinction entre le bien et le mal.

L’allégation principale repose sur le fait que :

LES GOUVERNEMENTS DU MONDE ENTIER SONT
SOUS L’INFLUENCE DE STRUCTURES CORROMPUES
ET DE PUISSANCES CRIMINELLES.

UNE ENTENTE A ÉTÉ ÉTABLIE AFIN DE METTRE EN SCÈNE
UNE PANDÉMIE PLANIFIÉE DEPUIS DES ANNÉES.

DANS CE BUT, UNE PANIQUE DE MASSE A ÉTÉ
DÉLIBÉRÉMENT CRÉÉE, SOUTENUE PAR DE FAUSSES DÉCLARATIONS DE FAITS.

UNE OPÉRATION SOCIALE PSYCHOLOGIQUE « PSY-OPS »
A ÉTÉ AUSSI CONÇUE DONT LES MESSAGES ONT ÉTÉ TRANSMIS
ET RELAYÉS PAR LE BIAIS DES MÉDIAS CORPORATIFS.

Le but de cette panique de masse était de persuader la population d’accepter les soi-disant « vaXXins » qui se sont entre-temps avérées ni efficaces, ni sûrs, mais extrêmement dangereux, voire mortels.

Les dommages économiques, sociaux et sanitaires que ces crimes contre l’humanité ont causés à la population mondiale peuvent être mesurés en quadrillions de dollars.

Cette procédure du Grand Jury sera menée par les avocats susnommés, avec l’aide d’un grand nombre de scientifiques et d’experts hautement respectés du monde entier et sous les auspices d’un juge du Portugal. Ils fourniront ainsi au jury (les citoyens du monde) une image complète de ces crimes contre l’humanité.

L’objectif de l’enquête de la Cour populaire de l’opinion publique est double d’une part, il s’agit de servir de modèle de procédure et d’obtenir des inculpations, contre certaines des figures de proue, criminellement et civilement responsables de ces crimes contre l’Humanité. D’autre part, en montrant une image complète de ce à quoi nous sommes confrontés, y compris le contexte géopolitique et historique, il s’agit de sensibiliser le public à :

  • L’EFFONDREMENT FACTUEL DU SYSTÈME ACTUEL, DÉTOURNÉ ET DE SES INSTITUTIONS, ET, PAR CONSÉQUENT, 
  • LA NÉCESSITÉ POUR LE PEUPLE LUI-MÊME DE REPRENDRE SA SOUVERAINETÉ, ET
     
  • LA NÉCESSITÉ D’ARRÊTER D’ABORD LES MESURES DE CETTE « PLANDÉMIE » EN REFUSANT DE S’Y CONFORMER, ET
     
  • LA NÉCESSITÉ DE RELANCER LEUR PROPRE NOUVEAU SYSTÈME DE SOINS DE SANTÉ, D’ÉDUCATION, D’ÉCONOMIE ET DE JUSTICE,
     
  • AFIN QUE LA DÉMOCRATIE ET L’ÉTAT DE DROIT, SUR LA BASE DE NOS CONSTITUTIONS, SOIENT RÉTABLIS.

La Cour populaire de l’opinion publique fonctionne indépendamment de tout gouvernement et de toute organisation non gouvernementale.

Le soutien logistique est assuré par le Comité d’enquête sur le Corona de Berlin (www.corona-ausschuss.de).

Retrouvez-les vidéos sur :

www.grand-jury.net   –   contact@grand-jury.net

Les membres du Grand-jury :

  • Virginie de Araujo Recchia, avocate, France
  • Juge Rui Fonseca E Castro, avocat et juge au Portugal
  • Claire Deeks, avocate en Nouvelle-Zélande
  • Viviane Fischer, avocate en Allemagne
  • ***Dr. Reiner Fuellmich, avocat en Allemagne
  • N. Ana Garner, avocate au États-Unis
  • Dr. Renate Holzeisen, avocate en Italie
  • Tony Nikolic, avocat en Australie
  • Dipali Ojha, avocate en Inde
  • Dexter L-J. Ryneveldt (Adv.), avocat en Afrique du Sud
  • Deana Sacks, avocat aux États-Unis
  • Michael Swinwood, avocat au Canada

* Dans « À la une » Le Dr Chris Shaw et Reiner Fuellmich révèlent des informations étonnantes sur les crimes contre l’humanité liés aux vaXXins.

* Dans « À la une » les dénonciateurs du CDC disent que les vaXXins contre le covid ont déjà tué 50.000 Américains

* Dans « À la une » Article précédent, 38 983 décès et 3 530 362 blessures consécutives à des injections de COVID dans la base de données européenne, alors que se déroulent en Suisse des funérailles collectives pour les enfants décédés après l’administration du vaXXin Pfizer.

A suivre régulièrement et partager le plus possible :

https://rumble.com/vudxp6-jour-1-grand-jury-tribunal-dopinion-publique.html

 

LE SINISTRE MONTAGE S’ÉCROULE !

Les rats essaient de se blanchir

Le gouvernement britannique admet que les vaccins ont endommagé le système immunitaire naturel des personnes doublement vaXXinées.

Le gouvernement britannique a admis qu’après une double vaXXination, on ne sera plus jamais en mesure d’acquérir une immunité naturelle complète contre les variants du Covid – ou éventuellement contre tout autre virus. Regardons donc la « vraie » pandémie commencer maintenant !

L’autorité sanitaire britannique reconnaît, à la page 23, que « les niveaux d’anticorps N semblent être plus faibles chez les personnes infectées après deux doses de vaXXin ». Il est également précisé que cette baisse des anticorps est en fait permanente. Qu’est-ce que cela signifie ? Nous savons que les vaXXins n’empêchent pas l’infection ou la transmission du virus (en fait, le rapport indique par ailleurs que les adultes vaXXinés sont désormais beaucoup plus susceptibles d’être infectés que les adultes non vaXXinés).

Les Britanniques constatent maintenant que le vaXXin altère la capacité de l’organisme à produire des anticorps après l’infection, non seulement contre la protéine spike, mais aussi contre d’autres parties du virus.
En particulier, les personnes vaXXinées ne semblent pas produire d’anticorps contre la protéine de la nucléocapside, l’enveloppe du virus, qui est un élément crucial de la réaction chez les personnes non vaXXinées.
À long terme, les personnes vaXXinées sont beaucoup plus vulnérables à d’éventuelles mutations de la protéine spike, même si elles ont déjà été infectées et guéries une ou plusieurs fois. Les personnes non vaXXinées, en revanche, acquerront une immunité durable, voire permanente, contre toutes les souches du prétendu virus après l’avoir contracté naturellement, ne serait-ce qu’une fois.

Source :

https://assets.publishing.service.gov.uk/government/uploads/system/uploads/attachment_data/file/1027511/Vaccine-surveillance-report-week-42.pdf

  • Les premières compagnies d’assurance font marche arrière, car une énorme vague de dommages les attend.
  • Anthony Fauci confirme que le test PCR ne permet pas de détecter les virus vivants.
  • Anthony Fauci confirme que ni le test antigène, ni le test PCR ne permettent de dire si quelqu’un est contagieux ou non !!!
  • Tous les fondements de la soi-disant pandémie sont donc caducs.

Le test PCR était le seul (faux) indice d’une pandémie 
Sans test PCR, pas de pandémie !

Pour tous les collaborateurs de la presse, les médecins, les avocats, les procureurs, etc.
C’est la dernière clé, la preuve ultime que toutes les mesures doivent être levées immédiatement !

 

Veuillez partager

Pour se souvenir

15 mars 2020 : Début de la manipulation de masse

17 février 2022 : Fin de la première de la manipulation de masse partie de la manipulation de masse

Deux dates qu’il faudra retenir, et de très nombreuses personnes sauront ne pas oublier et agir afin que cela n’arrive plus jamais.

CDC américain et science

Les laboratoires américains ne trouvent pas le Covid-19 dans l’un (=aucuns) des 1 500 tests positifs.

Source du 7.2.22 : https://francemediasnumerique.com/2022/02/01/les-laboratoires-americains-ne-trouvent-pas-le-covid-19-dans-lun-des-1-500-tests-positifs/?amp=1

Le CDC poursuivi pour fraude massive : des tests dans 7 universités de TOUTES les personnes examinées ont montré qu’elles n’avaient pas de Covid, mais seulement la grippe A ou B – Statistiques de l’UE : « Corona » a pratiquement disparu, même en cas de mortalité.

Un scientifique clinicien et immunologiste-virologue d’un laboratoire du sud de la Californie affirme que lui et ses collègues de 7 universités poursuivent le CDC pour fraude massive. La raison : pas un seul des 1500 échantillons de personnes testées « positives » n’a pu trouver le Covid-19. Il a été découvert que TOUTES les personnes étaient simplement atteintes de la grippe A et, dans une moindre mesure, de la grippe B. Ceci est cohérent avec les découvertes précédentes d’autres scientifiques, dont nous avons fait état à plusieurs reprises. Dr Derek Knauss : « Lorsque mon équipe de laboratoire et moi avons soumis les 1500 échantillons de Covid-19 supposés positifs aux postulats de Koch et les avons placés sous un SEM (microscope électronique), nous n’avons trouvé AUCUN Covid dans les 1500 échantillons. Nous avons constaté que les 1500 échantillons étaient principalement de la grippe A et de la grippe B, mais aucun cas de Covid. Nous n’avons pas utilisé le test PCR des taureaux***.

Dans 7 universités, pas une seule fois le COVID détecté

«Lorsque nous avons envoyé le reste des échantillons à Stanford, Cornell et quelques laboratoires de l’Université de Californie, ils sont arrivés au même résultat: PAS de COVID. Ils ont trouvé la grippe A et B. Ensuite, nous avons tous demandé au CDC des échantillons viables de Covid. Le CDC a dit qu’ils ne pouvaient pas les donner, car ils n’avaient pas ces échantillons. «Nous sommes donc arrivés à la dure conclusion de toutes nos recherches et travaux de laboratoire que Covid-19 était imaginaire et fictif. La grippe ne s’appelait que « Covid », et la plupart des 225 000 décès étaient dus à des comorbidités telles que les maladies cardiaques, le cancer, le diabète, l’emphysème pulmonaire, etc. Ils ont attrapé la grippe qui a encore affaibli leur système immunitaire, et ils sont morts. ‘

« Ce virus est fictif »

«Je dois encore trouver un échantillon viable avec Covid-19 avec lequel travailler. Nous qui avons effectué le test de laboratoire avec ces 1500 échantillons dans les 7 universités poursuivons maintenant le CDC pour fraude au Covid-19. Le CDC ne nous a toujours pas envoyé d’échantillon viable, isolé et purifié de Covid-19. S’ils ne peuvent pas ou ne veulent pas, alors je dis qu’il n’y a pas de Covid-19. C’est fictif. «Les quatre articles de recherche décrivant les extraits du génome du virus Covid-19 n’ont jamais réussi à isoler et à purifier les échantillons. Les quatre articles ne décrivent que de petits morceaux d’ARN qui ne font que 37 à 40 paires de bases. Ce n’est PAS un VIRUS. Un génome viral compte normalement entre 30 000 et 40 000 paires de bases. «Maintenant que Covid-19 est censé être si mauvais partout, comment se fait-il qu’aucun laboratoire au monde n’ait complètement isolé et purifié ce virus? C’est parce qu’ils n’ont jamais vraiment trouvé le virus. Tout ce qu’ils ont découvert, ce sont de petits morceaux d’ARN qui n’ont de toute façon pas été identifiés comme étant le virus. Nous n’avons donc affaire qu’à une autre souche de grippe, comme chaque année. Le Covid-19 n’existe pas et est fictif .’ «Je crois que la Chine et les mondialistes ont mis en place ce canular Covid (la grippe déguisée en nouveau virus) pour établir une tyrannie mondiale et un État policier de contrôle totalitaire. Cette intrigue comprenait (également) une fraude électorale massive pour renverser Trump.

Le CDC lui-même admet n’avoir aucun virus identifiable

Profondément dissimulé dans un document officiel sur le Covid-19 , le CDC admettait avec regret dès l’été 2020 qu’il n’avait pas de virus mesurable : ‘Comme aucun objet viral isolé quantifié (= mesuré) du 2019-nCoV n’est disponible à l’heure actuelle… ‘ (page 39 du ‘CDC 2019-Novel Coronavirus (2019-nCoV) Real-Time RT-PCR Diagnostic Panel’ (13 juillet) En d’autres termes, le CDC, en tant que l’une des principales autorités médicales au monde, ne pouvait pas , et ne peut toujours pas , démontrer un virus. À propos du test PCR à cette fin scientifiquement totalement démystifié, mais toujours abusé sans vergogne, le CDC a écrit sous la rubrique « limites » : « La détection de l’ARN viral ne peut pas démontrer la présence d’un virus infectieux, ni que le 2019-nCoV est l’agent causal. des symptômes cliniques .’ Et en plus: « Ce test ne peut pas exclure d’autres maladies causées par d’autres pathogènes bactériens ou viraux. » En d’autres termes, nous ne pouvons pas prouver que les personnes qui tombent malades et sont hospitalisées, et meurent très occasionnellement, ont été rendues malades par un nouveau coronavirus appelé SARS-CoV-2, et nous ne pouvons pas non plus prouver qu’il les a amenées à développer une nouvelle maladie appelée ‘ Covid19.’ Il pourrait tout aussi bien s’agir d’un virus différent et d’une maladie différente. (Et puisque tous les symptômes, y compris les pneumonies sévères, correspondent parfaitement à ce que la grippe peut provoquer historiquement chez les personnes vulnérables… « si ça ressemble à un canard et marche comme un canard, c’est un canard ».

Récompense de 1 800 000 $ pour avoir démontré le coronavirus

L’année dernière, l’équipe allemande de Samuel Eckert et le Isolate Truth Fund ont promis une récompense d’au moins 265 000 $ pour tout scientifique qui peut fournir une preuve irréfutable que le virus SARS-CoV-2 a été isolé et existe donc. Ils ont également souligné qu’aucun laboratoire au monde n’a encore été en mesure d’isoler ce virus corona. Ce montant est passé à 1 800 000 $ . Oui, les scientifiques des systèmes prétendent qu’ils l’ont fait, mais cet « isolement » ne consiste qu’en un échantillon du corps humain, qui est une « soupe » pleine de différents types de cellules, de restes de virus, de bactéries, etc. À l’aide de produits chimiques (toxiques), on recherche ensuite des particules (résiduelles) qui peuvent indiquer un virus qui a existé ou peut encore exister, après quoi cela est désigné comme «preuve».

L’équipe canadienne n’a également reçu aucune preuve malgré 40 demandes de loi sur l’accès public

Fin décembre 2020, il y avait une initiative similaire à celle en Allemagne. Une équipe autour de la journaliste d’investigation canadienne Christine Massey a soumis pas moins de 40 demandes de loi sur l’accès public aux autorités médicales du monde entier avec la simple demande de preuve que le virus SARS-CoV-2 a été isolé et que son existence peut donc être objectivement prouvée. Aucune des agences et autorités auxquelles nous avons écrit n’a été en mesure de fournir cette preuve.

« Impossible de démontrer que le SRAS-CoV-2 provoque une maladie appelée Covid-19 »

Le Dr Tom Cowan, le Dr Andrew Kaufman et Sally Fallon Morell ont récemment publié une déclaration sur « la controverse persistante sur la question de savoir si le virus SARS-CoV-2 est isolé ou purifié. Mais sur la base de la définition officielle d’ »isolement » d’Oxford (« le fait ou la condition d’être isolé ou isolé, une séparation d’avec d’autres choses ou personnes, debout seul »), le bon sens, les lois de la logique et les règles de la science dictent que toute personne impartiale doit arriver à la conclusion que le virus SARS-CoV-2 n’a jamais été isolé ou purifié. En conséquence, aucune confirmation de l’existence du virus ne peut être donnée. «Les implications logiques et scientifiques de ce fait sont que la structure et la composition de quelque chose dont l’existence ne peut être prouvée ne peuvent pas être connues, y compris la présence, la structure et la fonction d’un pic hypothétique ou d’autres protéines. La séquence génétique de quelque chose qui n’a jamais été trouvé ne peut pas être connue, ni les « variantes » (mutations) de quelque chose dont l’existence n’a pas été démontrée. Il est donc impossible de démontrer que le SRAS-CoV-2 provoque une maladie appelée Covid-19.’

Test PCR combiné pour corona et grippe « parce qu’il n’y a pratiquement aucune différence »

Sans surprise, la plus grande société de biotechnologie au monde, la chinoise BGI, a récemment lancé un nouveau test PCR qui peut tester simultanément la grippe A, B et corona. Outre le fait avéré, reconnu par divers procès, qu’un test PCR ne peut pas prouver l’infection par quelque virus que ce soit, l’explication de BGI selon laquelle les deux maladies sont si difficiles à distinguer l’une de l’autre et qu’ils n’ont donc fait qu’un seul test, en dit plus que suffisant . Peut-être qu’il n’y a aucune différence, « Covid » n’est qu’un autre nom pour les virus de la grippe « vieux familiers », et c’est juste une autre astuce marketing intelligente ?

La plupart des gens ont été trompés par la propagande de la peur

Avec la propagande mondiale de la peur contrôlée par le gouvernement 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, par les médias de masse, la plupart des gens en sont venus à croire qu’il existe en effet un virus potentiellement mortel qui rend les gens malades beaucoup plus rapidement et plus gravement que la grippe saisonnière. Cependant, même ce dernier n’est manifestement pas le cas. La grippe A est depuis des années la principale cause de décès par pneumonie dans le monde développé. Mais envoyez des personnes désignées comme des patients atteints de Covid sévères dans quelques unités de soins intensifs, mettez constamment des caméras dessus, dites à quelques médecins qu’ils ne doivent discuter que des pires cas, et vous avez votre « pandémie télévisée ». L’argument « nous le faisons parce que sinon les soins seront surchargés » a été sapé par les gouvernements eux-mêmes il y a quelque temps, en rejetant les offres de lits ou de personnel de soins intensifs supplémentaires, car « ce n’est pas nécessaire ». (Était-ce peut-être la première et la seule fois où la vérité était dite ?)

Chiffres officiels : rien d’inquiétant (mais ça ne revient jamais à la normale)

Maintenant que les chiffres officiels montrent également qu’après la saison normale de la grippe traditionnelle, tout va bien, et selon les statistiques de l’UE (EuroMOMO), il y a même une baisse significative de la mortalité, la société – s’il s’agissait vraiment d’un virus et de la santé publique – devrait revenir immédiatement à la normale pour commencer à réparer les énormes dégâts causés par les politiques gouvernementales. Cependant, comme vous le savez, cela ne se fera jamais, et c’est parce que ce canular pandémique soigneusement planifié poursuit un programme idéologique, le « Grand Reset », qui vise à démolir en grande partie la société et l’économie de l’Occident, puis à soumettre à une dictature technocratique communiste mondiale des vaccins climatiques, dans laquelle toutes nos libertés, droits civils et droits à l’autodétermination seront supprimés une fois pour toutes. C’était du moins leur plan.

Ce que je pense depuis longtemps concernant le lien 5G-Covid

Source: Michel DOGNA <newsletter@micheldogna.fr>

… pour l’humanité, à neutraliser d’urgence

Une étude qui dérange le plan machiavélique

Cette étude a été réalisée par le NCBI (National Center for Biotechnology Information) mettant en évidence la façon dont elle contribue directement aux symptômes communément associés au coronavirus de Wuhan (et ses variants).

Beverly Rubik et Robert R. Brown ont d’abord fait référence à un article antérieur publié en mai 2020 qui montrait une « corrélation significative entre l’intensité du rayonnement 5G ambiant et la mortalité due au SRAS-CoV-2 dans 31 pays à travers le monde ».
Puis ils ont repris une étude américaine montrant que les zones du pays où l’infrastructure 5G était déjà en fonctionnement présentaient des taux bien plus élevés de maladies graves et de décès (attribués au covid), cela indépendamment de la densité de population, de la qualité de l’air et de la latitude.

Rubik et Brown ont utilisé ces résultats pour établir une comparaison entre les effets du rayonnement des communications  4 et 5G, et les symptômes communément attribués au covid, qui sont : 

  • à court terme des agglutinations du sang et à long terme une réduction de l’hémoglobine (transporteuse de l’oxygène) aboutissant à une asphyxie progressive,
  • un stress oxydatif accéléré avec lésions dans les tissus et les organes,
  • une perturbation grave du système immunitaire, y compris une suppression des lymphocytes et une augmentation des marqueurs inflammatoires,
  • une augmentation du calcium intracellulaire, qui facilite l’entrée et la réplication du virus – et de la protéine spike,
  • d’importantes arythmies cardiaques.

L’une des conclusions particulièrement inquiétantes de l’étude de Rubik et Brown est la diminution observable du glutathion, le « maître antioxydant » de l’organisme, lors de l’exposition à la 5G et même 4G, WI FI, etc. Au moins deux autres études ont confirmé cette conclusion corrélée aux symptômes de la grippe de Fauci.

Tout ceci rejoint complètement mon analyse évoquée à plusieurs reprises dans ma newsletter depuis bientôt 2 ans, où je montre que le covid a été un faux drapeau à Wuhan, et l’est toujours pour détourner l’attention de la 5G, le vrai coupable qu’il ne fallait surtout pas suspecter ! J’ai aussi dénoncé son complice, l’oxyde de graphène largement présent dans les vaxx ARNm, mais aussi dans de nombreux produits alimentaires industriels de la grande distribution et même dans les épandages chemtrails et certaines eaux.

La QUINTA COLUMNA espagnole révèle le mode de transmission de l’Omicron 
(traduit le 24 01 22)

« Nous avons déjà dit il y a plusieurs semaines que l’Omicron n’est pas un variant mais une onde millimétrique numérisée. Maintenant on peut vous préciser que ce variant Omicron est envoyé la nuit, et attaque les gens qui ne se doutent de rien, les infectant même s’ils sont chez eux, dormant derrière les murs et les portes fermées. »

« Pourquoi la nuit ? Parce qu’en mesurant les rayonnements, nous nous sommes rendu compte que la nuit les valeurs peuvent augmenter jusqu’à être 15 fois supérieures à la limite légale. Le créneau le plus performant pour la 5G est entre 2 et 4 heures du matin. C’est le moment où le trafic internet est nettement plus faible, car la plupart des gens est au lit. »

Donc contrairement à ce que l’on croit, l’Omicron n’est pas un agent pathogène, mais un programme numérisé envoyé la nuit par la 5G. Pas besoin de contacts de proximité entre les personnes pour la transmission de la maladie.

Maintenant, ainsi que je l’ai dit et redit, les fréquences 5G ont besoin d’un agent de réception dans les organismes pour pouvoir injecter leurs programmes, et cet agent supraconducteur électro-magnétique, c’est évidemment l’oxyde de graphène majoritairement reçu par les vaxxs. Vous êtes ainsi devenu une parfaite antenne qui permet de télécommander ou altérer vos fonctionnements métaboliques, voire modifier à souhait votre génome ADN.

Quinta Columna reprend :

« Si vous avez été inoculé et donc graphénés, l’Omicron a l’opportunité de s’installer dans tout votre corps provoquant d’abord des nausées et des diarrhées, suivies de fièvre, de troubles visuels, de maux de tête, de désorientation, d’amnésie.

Pourquoi cela vous fait-il tousser ? Parce que le corps essaie de se débarrasser de l’oxyde de graphène et le fait par les poumons.  C’est pourquoi FLUIMUCIL (N-acétyle-cystéine) fonctionne dans la thérapie « KOBID ». Vous pouvez ressentir une gêne par la lumière, et possiblement avoir des acouphènes… surtout si vous vivez près de tours de télécom ».

« Au niveau de l’épiderme, on peut ressentir des rougeurs, des démangeaisons, des brûlures, de l’herpès zoster, du psoriasis, des tremblements à certains endroits et même des vibrations. Et pourquoi cela ? Parce qu’Omicron n’est pas une contagion, mais une IRRADIATION.

  • NOTA :   
    En Espagne, il a été annoncé qu’Omicron arriverait le 24 décembre.
    Comment pouvaient-ils prévoir une date aussi précise ? Facile, puisqu’il suffit d’appuyer sur un bouton…

Pour les sceptiques

Je conviens que pour quelqu’un qui ne connait pas les dernières avancées de la science, il soit difficile d’admettre que l’on puisse rendre malade à partir d’une fréquence numérisée. Pourtant il y a une quinzaine d’années, Jacques Benvéniste, chercheur au CNRS, avait déjà effectué des transferts informatiques de produits numérisés entre Paris et New York, ce qui lui a valu d’être torpillé à mort par le cartel pharma et les revues médicales soumises – il avait mis les pieds dans une zone interdite pouvant mettre à mal le gigantesque commerce du médicament !

Actuellement le système « Spooky2 » sait envoyer par ondes scalaires la signature numérisée de tout remède naturel, donc reconnu par le vivant, vers un patient à distance qui a déposé une référence de son ADN. De la même façon, on sait parfaitement numériser des virus vecteurs de maladie et les envoyer vers un ou des individus-cibles par une onde porteuse.

Selon les travaux de Grabovoï, il est possible de contrer et guérir des maladies induites en inversant la numérisation qu’en outre on peut définir à l’antenne Lecher comme au Spooky 2.

Grand danger surtout pour les vaXXés

Il y a dans la 5G différentes porteuses qui partent de 23 gigaHertz – plus on monte vers les 60 giga, plus les dégâts augmentent, jusqu’aux hyper fréquences carrément létales – là c’est l’hécatombe particulièrement chez les graphénés… simplement en appuyant sur un bouton !

C’est le crime parfait par lequel les psychopathes sataniques du Deep State comptent réaliser leur rêve : ramener l’humanité à 500 millions d’humains, tout en accusant les non vaxxés comme étant la cause du mal.

C’est pour cela que je reviens sans cesse sur la nécessité absolue de surveiller de près la teneur de graphène dans notre sang par des analyses périodiques du D-Dimer sanguin, même chez les non vaxxés. S’il y a peu ou pas de graphène dans notre sang, les programmes mortifères 5G ne trouvent rien pour être relayés.

L’horreur dans le système vasculaire des vaXXés 
Transmis par le Dr Jane Ruby

Les embaumeurs trouvent des veines et des artères remplies de caillots caoutchouteux jamais vus auparavant

Dans cette exclusivité mondiale, le Dr Jane Ruby rencontre Richard Hirschman, embaumeur et directeur de pompes funèbres certifié, qui révèle, pour la première fois, que des artères et des veines sont remplies de caillots sanguins non naturels combinés à d’étranges matériaux fibreux qui remplissent complètement le système vasculaire.

Pour les anglophones :

https://www.redvoicemedia.com/2022/01/embalmers-discover-horror-dr-ruby-exclusive-arteries-filled-with-rubbery-clots/

Recommandations

  •  Eteignez les routeurs de vos ordinateurs surtout la nuit, et entourez les appareils connectés avec du papier d’aluminium.
  •  Ne prenez jamais de paracétamol car c’est un antagoniste du L-glutathion du sang capable de dégrader l’oxyde de graphène.
  •  Reportez-vous à mon protocole d’antidotes graphènes édité plusieurs fois dans mes news, ou allez dans les archives parutions en page d’accueil de mon site www.micheldogna.fr 
     
  • NOTA : Les personnes vaxxinées ne sont pas du tout aptes pour les activités sportives, surtout si elles ont reçu des rappels, car elles courent un grand risque. Voyez tous ces sportifs de haut niveau qui tombent en plein match…
  • L’oxyde de graphène a une affinité avec les fonctions bioélectriques du corps, donc le cœur et le cerveau. Si vous augmentez le pouls, il y aura plus de bioélectricité dans votre corps, et l’oxyde de graphène s’y rendra directement.

Carte de la couverture 5G dans le monde

https://www.nperf.com/es/map/5g

  • NOTA : De plus en plus de sabotages d’antennes relais sont effectués dans diverses régions de France.

TRANSMETTEZ AU MAXIMUM CES INFORMATIONS.

*  *  *

REGROUPONS-NOUS !

création du

syndicat SOIGNANTS

https://www.syndicat-liberte-sante.com/ 

et de la caisse de solidarité

https://www.syndicat-liberte-sante.com/don/

*  *  *

Suivez les informations complémentaires incontournables,
c’est maintenant et c’est ici :

 

*  *  *

Pour suivre les vidéos de Silvano TROTTA, c’est ici :

https://odysee.com/@SilvanoTrotta:f

Une association est née qui nous fédère tous, c’est le moment où jamais !
Faites comme nous ! :

www.bonsens.org

*  *  *

Une mine d’infos de « qualité VRAIE » ici :

le Conseil Scientifique Indépendant

*  *  *

ça bouge enfin... (état au 1.2.22 à voir)

Tout ce qui est à lire et visionner se trouve sur ce fichier pdf.
et sur celui-ci.

Primum non nocere... État des lieux au 30.1.22

Reçu le 31 janvier 2022 de la Fondation Hippocrate Fondation
Hippocrate <fondation.hippocrate@fondation-hippocrate.email>

Primum non nocere

Chers lecteurs,

Dans leur lutte contre l’épidémie de SARS Cov 2 et de ses nombreux variants, la plupart des pays occidentaux ont choisi la politique du “Tout vaccinal”. À chaque fois que les contaminations augmentent, les gouvernements sont tentés de durcir le ton. Ainsi, la Grèce, l’Autriche et le Québec ont opté pour des stratégies répressives à l’encontre des personnes non vaccinées.

Ces citoyens sont tenus de payer des amendes ou des taxes selon le pays qui peuvent représenter jusqu’à 10% de leurs revenus.

En Autriche, cette amende pourrait aller jusqu’à 7200 euros à partir du mois de février 2022. Dans ce pays, la vaccination est obligatoire pour tous dès l’âge de 14 ans. (1) En Grèce, une amende de 100 euros par mois est prévue pour les personnes de plus de 60 ans non vaccinés. (2). Au Québec, la non-vaccination ne sera pas marquée par une sanction pénale (amende) mais par une taxe. (3)

Ce tour de vis supplémentaire sera-t-il suffisant pour enrayer le nombre de contaminations ? Rien n’est moins sûr. En Israël par exemple, où le taux de vaccination à trois et quatre doses est le plus élevé au monde, les contaminations n’ont jamais été aussi élevées. Elles tournent autour de 15 000 cas par jour en janvier 2022 (4) contre une moyenne de 5 à 6000 cas à l’automne 2020 (4), lorsque l’épidémie a commencé à prendre de l’ampleur dans ce pays.

Résultat, les autorités sont en train de changer leur fusil d’épaule. Désormais le gouvernement israëlien souhaite cibler son action sur les personnes à risque et laisser plus de liberté aux autres. (5)

En France, le Dr Alice Desbiolles, médecin de santé publique et épidémiologiste, recommande également cette approche. Pour elle, il faudrait avant tout protéger les personnes à risque en les vaccinant, tout en respectant le libre consentement de chacun. (6)

Peut-on vivre avec le virus ?

Alice Desbiolles se référant à un rapport de l’IPBES, un organisme intergouvernemental réunissant des experts de la biodiversité, estime que d’autres pandémies pourraient suivre. En effet, la chute de la biodiversité pourrait avoir un effet “libérateur” de certains pathogènes. Elle rappelle qu’en Asie, depuis 30 ans, plusieurs épidémies ont déjà sévi et notamment le SRAS en 2003 (7), le MERS en 2012 (8), sans compter la grippe H1N1 en 2009. (9)

Selon elle, nous allons devoir vivre avec le SARS CoV 2 et avec les suivants. Elle estime que les confinements, les couvre-feux et les autres mesures restrictives de liberté ne pourront pas indéfiniment servir de réponses à ces épidémies, d’autant que leur efficacité paraît limitée.

La meilleure stratégie semblerait donc de concentrer tous les efforts sur les personnes à risque tout en travaillant sur les causes écosystémiques du mal : la déforestation, les élevages industriels, le commerce d’animaux sauvages, bref, toutes ces activités humaines qui nuisent à la biodiversité et empêchent la nature de jouer son rôle de contrôle des virus.

Le modèle japonais

En 2020, l’espérance de vie a reculé en Allemagne, aux Etats-Unis et en France. Au Japon, où elle était déjà très élevée, elle a continué à augmenter. La Covid-19 ne semble pas avoir eu d’effet notable sur la mortalité du pays. (10)

Toutefois, le Japon, comme de nombreux autres pays, a connu un début de crise sanitaire difficile. Le nombre de contaminations a rapidement dépassé les 700 cas par jour (avril 2020) et le nombre d’hospitalisations a augmenté. Le gouvernement a décrété l’état d’urgence et a ciblé son action sur les clusters. Les discothèques et les salles de sports, identifiées comme de haut lieu de contamination, ont été fermées. (11)

Cette stratégie a été payante. Dès le 26 mai 2020, la fin de l’état d’urgence a été actée. Dans le même temps, les capacités hospitalières du pays ont augmenté. En décembre 2021, les hôpitaux japonais étaient à même d’accueillir 37000 patients de plus qu’en 2020. Cela représente une augmentation de plus de 30% sur l’année 2021. (12)

Aujourd’hui, le Japon traverse la crise avec une certaine sérénité. Le risque de décès lié à la Covid-19 est faible et les contaminations se sont stabilisées.

Jeux Olympiques et vaccination

Les Japonais sont traditionnellement plus réticents face aux vaccins que les Occidentaux. Aucun vaccin n’est obligatoire au Japon, ni pour les enfants (13) ni pour les touristes.(14) Aucune vaccination obligatoire n’a été demandée pour la Covid-19.(15)

En 2009, lors de l’épidémie de grippe H1N1, le gouvernement nippon n’avait pas recommandé aux Japonais de se faire vacciner mais de se laver les mains régulièrement et de faire des bains de bouche et des gargarismes. (16) Cette option avait du reste plutôt fonctionné puisque cette année-là, la mortalité hivernale au Japon avait été plus faible que les précédentes ! (16)

Toutefois 76% des Japonais se sont tout de même fait vacciner contre la Covid-19. Cet engouement pour le vaccin est lié aux Jeux Olympiques qui devaient se tenir à Tokyo en 2020. Lorsqu’ils ont été décalés d’un an, la déception a été très grande au Japon. Et les Japonais ont décidé de tout mettre en œuvre pour que l’événement sportif puisse avoir lieu en 2021.

C’est donc par solidarité et par élan national que les Japonais ont accepté le vaccin anti Covid-19 bien plus que par crainte de l’épidémie.

Mais c’est essentiellement par leur comportement exemplaire, leur strict respect des distanciations sociales et leur capacité à s’organiser face à la crise – notamment au niveau des hôpitaux – que les Japonais sont parvenus à limiter le nombre de contaminations et de morts liés à la Covid-19 sur leurs îles. (10)

Connaissez-vous la vraie histoire de l’ivermectine ?

Il y a du reste peut-être une explication complémentaire. Les médecins japonais sont restés libres de leurs prescriptions. Et beaucoup d’entre eux ont prescrit de l’ivermectine.

En Occident, le nom d’ivermectine est associé à une polémique liée à la Covid 19. Cette molécule ne peut pas être utilisée contre la Covid 19. Les autorités sanitaires ont refusé de lui attribuer une autorisation d’utilisation temporaire. (17)

Ce n’est pas le cas au Japon. Les médecins peuvent librement prescrire l’ivermectine contre la Covid 19 à leurs patients. Cela est dû aux travaux menés par l’un des chercheurs japonais les plus connus : Satoshi Ōmura. Il est le co-découvreur de la molécule. Et a reçu le Prix Nobel en raison de cela.

Pour comprendre pourquoi ce chercheur est si écouté dans son pays, il faut remonter un peu dans le temps. En 1973, William C. Campbell est le directeur scientifique du laboratoire Meck Sharp & Dohme (MSP) tandis que Satoshi Ōmura est chercheur au sein de l’Institut Kitasato, à l’Université Kitasato de Tokyo. Ensemble, ces deux hommes vont écrire parmi les plus belles pages de la médecine du XXe siècle. (18)

Ils souhaitent développer de nouveaux antibiotiques. Ils travaillent sur de nombreuses bactéries de type streptomyce que l’on trouve dans le sol. Ils mettent ainsi en évidence l’existence des « avermectines » présentes dans certaines de ces bactéries, les streptomyces avermitilis.

Les avermectines sont des molécules antibiotiques et anthelmintiques, c’est-à-dire antiparasitaires. En 1979, les deux chercheurs tirent de ces molécules un dérivé, le 22,23-Dihydroavermectine qu’ils appellent ivermectine. C’est un vermifuge puissant qui ne cause aucun effet secondaire. Il est autorisé comme médicament vétérinaire en 1981.

En 1987, après différentes études publiées dans The Lancet, une prestigieuse revue scientifique, le médicament est autorisé en médecine humaine. Il s’appelle Mectizan®. Il sert à soigner une maladie transmise par les moustiques : l’onchocercose. Ce mal frappe durement les populations d’Afrique vivant dans des zones équatoriales. (18)

C’est une maladie des rivières qui peut provoquer la cécité, le gonflement des membres ou la présence de marques blanches le long du corps. C’est une maladie très handicapante chez certains patients. (18)

En 2013, l’OMS dresse un bilan des campagnes menées contre l’onchocercose avec l’ivermectine. 40 millions de personnes ont été traitées. 600 000 patients ont été sauvés de la cécité. 18 millions d’enfants naissent sans risquer de développer la maladie. 25 millions de terres arables abandonnées faute de travailleurs pris par la maladie ont été récupérées. C’est un succès total.

Covid 19 et ivermectine quelles sont les preuves ?

Les autorités sanitaires japonaises n’ont pas en tant que telle recommandé aux Japonais de prendre de l’ivermectine. Toutefois, plusieurs figures scientifiques de référence ont encouragé les médecins à prescrire de l’ivermectine aux populations.

Le premier est le Pr Satoshi Ōmura lui-même. (19) Le Prix Nobel a participé à une étude passant en revue la littérature scientifique sur l’accompagnement de la Covid 19 avec de l’ivermectine en prévention et en traitement. (20)

Cette étude publiée en mars 2021 précise que 42 essais cliniques portant sur 15 000 patients ont montré que l’ivermectine apportait une amélioration dans 83% des cas lorsque le traitement était pris en début de maladie. L’ivermectine serait bénéfique dans 51% des cas lorsqu’elle est prescrite à un stade avancé de la Covid 19. (20)

Par ailleurs, le Dr Haruo Ozaki, le Président de l’association médicale de Tokyo, un médecin influent au Japon, a déclaré à la presse :

« En Afrique, nous avons comparé les pays qui prescrivent l’Ivermectine avec ceux qui n’en prescrivaient pas… Dans les pays qui donnent de l’Ivermectine, le nombre de cas est de 134,4 pour 100 000 et le nombre de décès est de 2,2 pour 100 000. Dans les pays qui n’utilisent pas l’Ivermectine, le nombre de cas est de 950,6 et le nombre de décès est de 29,3. » (…)

« Je crois que la différence est claire. Bien sûr, on ne peut pas conclure que l’Ivermectine est efficace uniquement sur la base de ces chiffres mais quand on a tous ces éléments on ne peut pas dire que l’Ivermectine n’est absolument pas efficace, en tout cas pas moi. Nous pouvons faire d’autres études mais nous sommes dans une situation de crise. En ce qui concerne l’utilisation de l’Ivermectine, il est évidemment nécessaire d’obtenir le consentement éclairé des patients et je pense que nous sommes dans une situation où nous pouvons nous permettre de leur donner ce traitement. » (19)

Voilà un médecin qui réclame le consentement éclairé des patients et qui recommande l’usage de l’ivermectine publiquement sans risquer d’être poursuivi par les autorités sanitaires de son pays. Quelle différence avec la France où depuis le début de la crise sanitaire, de nombreux médecins ont été poursuivis et traités de charlatans alors qu’ils tentaient simplement d’apporter des solutions prudentes à l’épidémie. Cela a été le cas pour le Pr Raoult, le Pr Perronne ou encore le réanimateur Louis Fouché.

Pourtant, en France, des travaux menés par l’Institut pasteur sur des modèles animaux ont conclu à l’efficacité de l’ivermectine contre la Covid 19. (22) Les chercheurs ont noté que :

« la prise d’ivermectine est associée à une limitation de l’inflammation des voies respiratoires et des symptômes qui en découlent. Ce traitement est également associé à une protection contre la perte d’odorat. »

Bien sûr, tout ces éléments ne suffisent pas pour faire de l’ivermectine un “remède miracle”. Et de fait, au Japon, personne n’a avancé une telle hypothèse. Les autorités sanitaires se sont contentées de laisser, aux populations et aux médecins, la liberté de se soigner tout en recommandant la vaccination, sans l’imposer. Résultat, c’est l’un des pays industrialisés qui s’en sort le mieux face à la crise sanitaire.

Et après ?

La population du Japon est l’une des plus âgées du monde. Ce pays aurait dû payer un très cher tribut à une maladie qui s’en prend surtout aux plus anciens ou aux personnes à risque.

Comment expliquer l’extraordinaire résilience du Japon face à la crise sanitaire ? Ce modèle est-il réplicable ailleurs ?

Par leur histoire et leur géographie particulière, les Japonais ont développé au fil des siècles une extraordinaire capacité à faire face aux catastrophes naturelles. L’archipel est régulièrement frappé par des séismes et des tsunamis. Le désastre de Fukushima n’aura été que le plus marquant de ces funestes événements.

À chaque fois, les Japonais parviennent à trouver des réponses collectives adaptées à ces défis. La discipline et le sens du sacrifice présents chez les Japonais sont culturels. On ne saurait demander aux Italiens, aux Autrichiens, aux Grecs ou aux Français de réagir de la manière. Chaque peuple doit trouver ses propres antidotes face à la crise sanitaire.

Mais c’est aussi une histoire de mode de vie. L’obésité au Japon n’existe presque pas. 3,6% des Japonais sont obèses (10) contre 30% des Américains. En Europe, le surpoids et l’obésité n’ont fait qu’augmenter ces dernières années. (23)

Les Japonais ont moins de cancer, moins de maladies auto-immunes, moins de maladies de civilisation que les Occidentaux. Et ils résistent mieux à la Covid-19…

Prendrez-vous une bonne soupe miso ce soir ?

Jérôme

Références :

(1) https://www.euractiv.fr/section/lactu-en-capitales/news/lautriche-envisage-une-amende-de-7%E2%80%89200-euros-pour-les-non-vaccines/

(2) https://www.euractiv.fr/section/sante-modes-de-vie/news/la-grece-va-infliger-une-amende-de-100-euros-par-mois-aux-personnes-de-plus-de-60-ans-non-vaccinees/

(3) https://www.bfmtv.com/international/amerique-nord/canada/covid-19-le-quebec-va-instaurer-une-taxe-pour-les-non-vaccines_AD-202201110541.html

(4) https://github.com/CSSEGISandData/COVID-19

(5) https://www.20minutes.fr/sante/3214143-20220111-coronavirus-pourquoi-israel-change-totalement-strategie-face-omicron

(6) https://www.youtube.com/watch?v=kMiqjwlOAe8

(7) https://www.pasteur.fr/fr/centre-medical/fiches-maladies/sras

(8) https://www.pasteur.fr/fr/centre-medical/fiches-maladies/mers-cov

(9) https://www.vidal.fr/maladies/voies-respiratoires/grippe-a-h1n1.html

(10) https://www.bbc.com/news/world-asia-59342308

(11) https://www.science.org/content/article/japan-ends-its-covid-19-state-emergency

(12) https://www.japantimes.co.jp/news/2021/12/07/national/hospital-beds/

(13)https://www.cambridge.org/core/journals/cambridge-quarterly-of-healthcare-ethics/article/abs/japanese-childhood-vaccination-policy/0C9EB157C10D9054A648B8837A69A175

(14) https://www.japan.travel/fr/guide/vaccines-for-japan/

(15) https://www.mhlw.go.jp/stf/covid-19/vaccine.html

(16) https://bmcmedicine.biomedcentral.com/articles/10.1186/1741-7015-10-162

(17) https://ansm.sante.fr/actualites/lansm-publie-sa-decision-sur-la-demande-de-rtu-pour-livermectine-dans-la-prise-en-charge-de-la-maladie-covid-19

(18) https://www.infectiologie.com/UserFiles/File/formation/desc/2016/desc-mit-2016-staff-nobel-medecine-2015-ivermectine-danis.pdf

(19) https://www.japan.go.jp/tomodachi/_userdata/pdf/2020/summer2020fr/P04-05.pdf

(20) http://jja-contents.wdc-jp.com/pdf/JJA74/74-1-open/74-1_44-95.pdf

(21) https://infodujour.fr/societe/52116-covid-19-le-japon-rehabilite-le-traitement-a-livermectine

(22) https://www.pasteur.fr/fr/espace-presse/documents-presse/ivermectine-attenue-symptomes-covid-19-modele-animal

(23) https://www.niddk.nih.gov/health-information/health-statistics/overweight-obesity

État des lieux dans le Monde au 27.1.22

État des lieux dans le Monde :

ça bouge !

VaXXinations (pass, obligations…) (situation non exhaustive)

  • L’Autriche :
    – repousse l’obligation vaccinale en avril au lieu de février.
     
  • L’Allemagne :
    – abandonne l’idée.
     
  • L’Espagne :
    – veut faire confiance à l’immunité naturelle, classer le Covid comme une grippe et rejette toujours le pass.
     
  • L’Angleterre :
    – les mesures ne sont finalement pas renforcées (entendu ce jour, Boris lèverait les mesures prises précédemment).
     
  • L’OMS :
    se dresse contre les doses de rappel répétées.
     
  • Israël :
    n’oblige plus une quatrième dose, trop de gens la refusent.
     
  • Au Québec :
    la 3ème dose n’est plus recommandée pour les plus de 70 ans, les effets secondaires étant trop nombreux et trop importants. 
     
  • La Suisse :
    – évoque le « début de la fin » de la pandémie avec le variant Omicron.
     
  • La Bosnie-Herzégovine :
    – devient le premier pats européen à rejeter toute forme de passport Covid !!!
     
  • La cour suprême des États-Unis :
    – vient de bloquer le mandat de vaccination ou de test COVID-19 du président Joe Biden pour les grandes entreprises.
    Une politique que les juges conservateurs ont considéré comme une imposition inappropriée sur la vie et la santé de nombreux Américains (ok mais la partie n’est pas encore complétement gagnée semble-t-il… à suivre…).
     
  • La Chine : et
     
  • La Russie :
    – sont sortis des mesures sanitaires, et même de la vaccination depuis le 1er trimestre 2021. A noter que la Chine et la Russie ont élaboré leur vaccin, un vaccin classique, et non une thérapie génique, raison pour laquelle leur vaccin est refusé par l’état français.
     
  • L’Inde :
    a jugulé le Covid-19 en stoppant la vaccination, et en distribuant gratuitement un kit de traitement médicamenteux (dont l’ivermectine).
     
  • Et la France…?
    – la dernière à bouger, comme d’habitude !

Première question vitale

OUF!!! Je ne suis plus tout seul à me poser cette question lancinante et importante. Lisez le texte ci-dessous. Il est plein de vérités.

Source: https://helvethica.ch/ reçu le 28.1.2022

🩸TÉMOIGNAGE – DON DU SANG & COVID🩸⚠️

Voilà, voilà… A l’occasion d’un don du sang à la Croix-Rouge ce matin, j’ai profité de questionner la doctoresse responsable et de lui faire part de mon inquiétude quant au manque de transparence envers les patients qui vont recevoir du sang de donneurs ayant reçu des injections basées sur l’ARN messager.

🩸 Est-ce que la transfusion de sang provenant de personnes injectées ARNm à des personnes non-injectées ne risque pas de détériorer le système immunitaire des receveurs sains ? Les patients vont être traités sans être informés sur ce point. Il n’y a pas de choix possible.

Pour moi, ce point est problématique, car en cas de traitement des patients, cette absence d’information sur ce point important ne leur permet pas d’exercer leur consentement de manière libre et éclairée. Et ceci est valable tant pour une personne ayant reçu l’ARNm que ne l’ayant pas reçu.

A mon avis, cela peut représenter un grave manquement des autorités et des hôpitaux envers la sécurité des personnes concernées.

Que sait-on réellement aujourd’hui des conséquences possibles à moyen et long terme ? Rien ! Si un enfant ou qui que ce soit doit recevoir du sang, nous ne saurons jamais si cette transfusion aura des conséquences et, le cas échéant, quelles seront ces conséquences pour lui.

⚠️ Sans parler du fait qu’on ne pourra certainement jamais prouver quoi que ce soit si des conséquences se produisent. Autrement dit, on nous impose de traverser la route les yeux fermés.

La Croix-Rouge aux USA et dans les pays hispaniques refuse le sang de donneurs injectés car il ne contient plus d’anticorps et présente des problèmes de coagulation. En Suisse, nous continuons de procéder sans aucune distinction ! Pourquoi une telle hypocrisie, un tel déni, une telle nonchalance dans ce pays ?

Va-t-on devoir attendre pour agir, de constater plus tard un nouveau scandale sur le sang contaminé comme à l’époque, avec le Sida ?

Sans trop se fatiguer, la précaution prise par les autorités suisses a été juste de prendre le délai de 48 heures d’observation qui existe pour les vaccins connus et approuvés selon les règles et de l’appliquer aux injections de l’ARNm avant de donner du sang, alors que nous sommes ici face une expérimentation thérapeutique en phase 3 qui va encore durer quelque temps, faut-il le rappeler. Le but est ici « d’éviter que des candidats au don se voient refuser l’accès au don parce qu’ils viennent de se faire vacciner et en perdent leur motivation et leur enthousiasme », selon Transfusion CRS Suisse.

🩸🩸🩸 On vient donner du sang avec l’espoir de sauver des vies mais comment garder confiance dans le système, alors qu’il ne tient pas compte de nos craintes et de nos doutes ? Comment ne pas se poser de questions devant une telle absence de prudence et de précaution de nos autorités envers des vies humaines ?

Nous sommes là pour vous défendre mais nous n’y parviendrons qu’avec vous !

Membres

 

Deuxième question vitale

Il va falloir se soucier de ce que devient le graphène polluant l’atmosphère. Qui y est sensible, très sensible, moins sensible. A suivre…

Bientôt la fin du crime mondialiste

Quelques liens indiquant que la fin du crime mondialiste semble bien se rapprocher…Bonne écoute/lecture! 

Reçu d’un médecin

 

1) EXCELLENT débat avec Me Fuellmich, l’avocat qui a gagné les procès contre la deutsche bank (fraude) ou du dieselgate contre Volkswagen…

https://odysee.com/@HORIZONS:d/Nouvelles-D%C3%A9couvertes-sur-les-injections,-suffisantes-pour-d%C3%A9manteler-toute-l’industrie-va-XX-in-C—id—06.01.2022–Reiner-Fuellmich,-Dr-Wodarg—Dr-White:9

– L’industrie pharmaceutique teste des injections expérimentales en phase 3 ce qui signifie qu’elle compare différentes substances & dosages, plus ou moins iatrogène, à sa seule discrétion…

– La culpabilité/complicité des politiciens est prouvée par l’introduction des pass sanitaires ou pire « vaccinal » car en dépit des différentes substances et des différents dosages testés, tous les cobayes recoivent un « pass »!  Elle est de plus agravée (escroquerie par métier) car ils profitent de leur situation de porte-voix, supposément bienveillant pour rabattre les cobayes : « ces injections sont sûres et efficaces »

– Les médias sont aussi complices taisant systématiquement tous les effets indésirables et amplifiant les déboires de non-injectés …

2) Le CDC (après avoir retiré l’autorisation de mise sur le marché des tests RT-PCR au 01.01.2022) reconnaît que les statistiques officielles des effets indésirables des injections expérimentales (VAERS) sont sous-estimées d’un facteur 6.5x…

https://stevekirsch.substack.com/p/icymi-cdc-just-published-a-paper

 

3) « Vers une crise sanitaire causée par les vaxxins ? Les chiffres-choc de l’Indiana », par Vincent Held

https://lilianeheldkhawam.com/2022/01/08/vers-une-crise-sanitaire-causee-par-les-vaccins-les-chiffres-choc-de-lindiana-vincent-held/

 

 

4) Un peu d’histoire suisse pour terminer… « Alain Berset, une toute-puissance qui interroge en démocratie » https://lilianeheldkhawam.com/2021/09/19/alain-berset-une-toute-puissance-qui-interroge-en-democratie/

 

Extrait:

Le 23 novembre 2020, Alain Berset est présenté comme une victime d’une « maîtresse chanteuse ». Que devrait-on dire de la jeune femme qui a dû aller se faire avorter toute seule et payer la facture? Que dire de l’enfant de 4 ans qui a reçu la visite de 7 policiers de la Justice fédérale, alors que sa maman était seule, non armée, et totalement inoffensive. https://www.letemps.ch/opinions/secrets-detat-secrets-dalcove

On vient de me transmettre l’article ci-dessous ainsi que sa traduction. Il est publié par la Weltwoche, un journal qui serait l’équivalent suisse du Canard enchaîné. Il est donc très friand des histoires qui secouent la coupole fédérale. En temps normal, l’affaire quelque peu sordide relatée ci-dessous ne nous aurait pas intéressés, sauf que celle-ci concerne M Alain Berset, devenu tout-puissant depuis un certain 16 mars 2020, le jour où il annonça l’Etat d’urgence en Suisse. Et nos interrogations se situent à ce niveau.

Notre propos ici ne s’arrête pas aux quelques milliers de francs de dépenses publiques mal placées. En revanche, il est indispensable de savoir dans quelle mesure, l’affaire a fragilisé le ministre ainsi que son ancien bras droit, devenu depuis le président de Swissmedic. Est-ce que M Berset, qui communiquait avec son amie sur Skype (!), a pu être mis sous pression par des tiers étrangers pour influencer la gestion de la crise Covid? Il faut rappeler que cette affaire s’est subitement réveillée la veille de l’arrivée du SARS CoV2 dans notre quotidien. Un hasard? Au vu des dysfonctionnements graves décrits par l’enquête de la Weltwoche et dont le contenu a été confirmé par le Procureur de la Confédération, la question se pose.

La même interrogation concernerait l’actuel patron de Swissmedic. A-t-il commis une infraction en soutenant les fausses allégations de Alain Berset? Si oui a-t-on pu en profiter pour le mettre sous pression? Le fait qu’il occupe un poste-clé dans l’attribution d’autorisation pour la mise sur le marché de vaccins en phase expérimentale peut en faire une cible que certains industriels aux pratiques commerciales agressives pourraient chercher à viser.

M Berset et M Brühin sont donc directement concernés par le schéma ci-dessous qui montre le bond en 2021 (introduction du « vaccin » anti Covid) des effets secondaires déclarés au VAERS américain. Imaginez les dégâts effectifs occasionnés puisque ces chiffres ne représentent habituellement qu’une infime part de la réalité sur le terrain.

Schéma extrait de cette présentation « Vaccines and Related Biological Products Advisory Committee » dans le cadre de la FDA. Le VAERS est le site où les effets indésirables des vaccins sont reportés. https://www.youtube.com/watch?v=WFph7-6t34M&t=14989s

Comment MM Berset et Brühin ont-ils le courage de poursuivre l’expérimentation sur nos compatriotes, et spécialement sur les enfants de 12 ans?

 

 

« M Berset artisan de la Loi sur les épidémies dès 2012. Elle constituera le terreau qui a permis 8ans plus tard le développement de la dictature sanitaire. Depuis cette prise de pouvoir de mars 2020 qui mit la démocratie suisse entre parenthèses pour un bout de temps, M Berset a accumulé les raisons qui nous mettent toujours plus mal à l’aise. Ainsi, il est le monsieur qui chapeaute les décisions sur le Pass, puis son extension. Mais il fut aussi le monsieur qui a poussé et fait advenir au bon moment, à savoir en 2013 la fameuse Loi sur les épidémies humaines qui l’autoriserait aujourd’hui à obliger tout citoyen /résident à se faire vacciner de gré ou… de force! »

 

ALORS COMMENT EXPLIQUER L’ABSENCE DE MASQUES ET DE RESPIRATEURS EN 2020, LA PANIQUE TOTALE, LEUR AMATEURISME PATENT COMME L’ABSENCE DE FERMETURE DES FRONTIERES/CONTROLES DES FRONTALIERS ALORS QU’ILS SE SONT ACCAPARE LES POUVOIRS DEPUIS 2012, PRETEXTANT JUSTEMENT UNE GESTION PLUS « ACTUELLE » DES MALADIES INFECTIEUSES… COMMMENT EXPLIQUER LE STATUT D’EXTRA-TERRITORIALITE COMPLETE DONNE AU  G.A.V.I   A L’INSU DU SOUVERAIN!?

 

… C’est aussi sous la présidence de Swissmedic M. Brühin que certaines normes concernant le test PCR ont été modifiées. Nous avions découvert il y a une année que Swissmedic écrivait jusqu’en août 2020:

« PCR / NAT La PCR (Polymerase Chain Reaction) est une méthode NAT (Nucleic Acid Amplification Technology), de biologie moléculaire moderne, pour reproduire les acides nucléiques (ARN ou ADN) présents dans un échantillon in vitro puis les détecter avec des systèmes de détection adaptés. Cependant, la détection de l’acide nucléique ne donne aucune conclusion sur la présence d’un pathogène infectieux. Cela ne peut être fait qu’au moyen d’une détection de virus ET d’une augmentation de la culture cellulaire.« 

https://corona-transition.org/IMG/pdf/merkblatt_covid-testung_swissmedic_bag_final_de-2.pdf

 

Subitement, une partie des exigences a disparu pour donner: 

 

 

« La PCR (Polymerase Chain Reaction) est une méthode NAT (Nucleic Acid Amplification Technology) de biologie moléculaire moderne permettant d’amplifier les acides nucléiques (ARN ou ADN) présents dans un échantillon in vitro et de les détecter ensuite avec des systèmes de détection appropriés. Cette méthode très sensible est utilisée pour détecter spécifiquement l’acide nucléique d’un agent pathogène dans des échantillons de patients, CE QUI EST LA PREUVE D’UNE INFECTION PAR L’AGENT PATHOGÈNE » .

https://corona-transition.org/IMG/pdf/neu-merkblatt_zur_aktuellen_covid-19_testung_in_der_schweiz_swissmedic_bag.pdf

Sent with ProtonMail Secure Email.

t.

Gag pour se détendre

Un fermier surveillait ses animaux dans un pâturage éloigné, quelque part au nord d’Amiens, quand soudain une rutilante BMW s’avança vers lui dans un nuage de poussière.
Le conducteur, un jeune homme portant un complet Armani, des chaussures Gucci, des lunettes de soleil Ray-Ban et une cravate Yves St-Laurent, s’étira le cou par la fenêtre et demanda au fermier : – « Si je te dis exactement combien de vaches et de veaux il y a dans ton troupeau, me donneras-tu un veau ? »
Léon regarda l’homme, définitivement un yuppie, puis jeta un regard vers son troupeau en train de brouter tranquillement et répondit avec calme : – « Oui, pourquoi pas… »
Le yuppie stationne son auto et s’empare de son mini ordinateur Dell, le branche à son cellulaire, et navigue sur Internet vers un site de la NASA, et contacte ensuite un satellite GPS pour obtenir un positionnement exact de l’endroit, puis fournit les coordonnées à un autre satellite de la NASA qui numérise le secteur en une photo ultra haute résolution.
Le jeune homme accède ensuite au site de photographie digitale Adobe et exporte l’image vers un site d’analyse d’image à Hambourg en Allemagne.
Quelques secondes après, il reçoit un courriel sur son IPad Air mentionnant que l’image a été analysée et que les données ont été conservées. Il accède ensuite à une base de données MS – SQL via un OBDC connecté à une feuille de calcul Excel avec courriel sur son Blackberry et après quelques minutes, reçoit une réponse.
Il se tourne vers le fermier et lui dit : – « Tu as exactement 1586 vaches et veaux. »
– « C’est bien vrai. Ok, tu peux prendre l’un de mes veaux », dit le fermier. Il observa donc le jeune yuppie qui choisissait un des animaux et le regarda amusé pendant que le jeune homme installait l’animal dans le coffre arrière de sa BMW.
Alors le fermier dit au jeune homme : – « Hep ! Si je te dis exactement dans quel secteur d’activités tu travailles, me redonneras-tu mon veau ? »
Le jeune homme réfléchit un instant et dit : – « Ok, pourquoi pas… »
– « T’es membre du gouvernement de Emmanuel Macron », dit le fermier.
– « Wow ! C’est exact », dit le Yuppie, – « Mais comment as-tu pu deviner cela ? « 
– « J’ai pas eu besoin de deviner’’, dit-il. – « T’es arrivé ici sans que personne ne t’invite, tu veux te faire payer pour une réponse que je connaissais déjà, à une question que je ne me posais pas. Tu t’es servi d’un équipement valant des millions d’euros pour essayer de me prouver que tu es plus intelligent que moi, alors que tu ne connais rien des travailleurs et de ce qu’ils font pour gagner leur vie. Tu ne connais rien aux vaches. Ce que tu as devant toi, c’est un troupeau de moutons !
Maintenant, redonne-moi mon chien. »

INFOS MAJEURES - Rétrospective plan anticovid 2020-2021

Plan COV19 résumé sur 2020 -2021
Source : mail du 10.1.2022 de newsletter@micheldogna.fret http://xvvz6.mjt.lu/nl2/xvvz6/miu2q.html?m=AMUAALp9ensAAcvUHZwAAAJIgEQAAAAAbwoAAEhFABMthgBh27ByAZH-BsaRQ0iIL9uA-FOg5wATH-o&b=06d26b60&e=2f35ee9f&x=IVdDYwqNmEK-AkLMIlfYxmZ0ujLRdusq6akGucy1NAo

Non les imposteurs qui nous gouvernent ne font pas n’importe quoi !

Oui ce sont des marionnettes 100% aux ordres du Deep State satanique !

Non ce ne sont plus des vrais humains mais des robots sans âme…

Oui ils iront jusqu’au bout du plan « Blue Beam » si on ne les arrête pas !

Non ne seront pas aidés ceux qui se soumettent aux vaxx sans obligation majeure !

Et tant pis pour les naïfs qui gobent tous les mensonges des média télés !

 

L’art de raisonner juste sur des hypothèse fausses

Revenons début janvier 2020 à Wuhan : des gens tombent subitement morts en marchant dans la rue, d’autres meurent en quelque minutes d’une embolie pulmonaire, d’autres d’une crise cardiaque fatale… Panique !

Hypothèse officielle

Un méchant coronavirus grippal nommé COV 19 échappé accidentellement du laboratoire P4 (haute sécurité expérimentale) de Wuhan – ceci agrémenté d’une histoire à dormir debout avec des pangolins et des chauves-souris…

Réalités associées

En décembre 2019 toute la population de Wuhan a reçu un vaccin obligatoire (déjà ARNmessager) contre la grippe, qui on le sait maintenant, a pour premier effet (confidentiellement classique) de faire chuter toutes les défenses immunitaires. Mais ce n’est pas tout, nous avons pu apprendre plus tard par la Dr Karen Kingston – ex employée Pfizer, que ce vaccin avait été chargé d’oxyde de graphène nano – preuves à l’appui les factures du principal fabricant chinois qui attestent une très grosse vente aux grands labos à cette époque (revoir « Le grand secret de Pfizer » – news du 26 aout 21). On apprendra quelques mois plus tard par la Quinta Columna espagnole que tous les vaccins ARNm contiennent de l’oxyde de graphène qui génèrent des milliers de micro caillots sanguins. Ceux-ci ayant tendance à s’agglutiner occasionnent des thromboses subites, souvent fatales.

10 000 antennes relais 5G qui avaient été préalablement installées dans Wuhan ont été mises en service pile en même temps que l’alerte de l’hécatombe Corona Covid.

Des études d’un laboratoire de recherche indépendant ont mis en évidence qu’une nouvelle fréquence porteuse 60 gigaHz de la 5G excite les atomes d’oxygène ambiant le rendant partiellement inutilisable par l’hémoglobine du sang – des pluies d’oiseaux et d’insectes morts en vol furent relatés à cette époque dans des journaux, ceci confirmant l’action asphyxiante du rayonnement 5G 60 gigaHz.

On ne parle guère non plus de la protéine Spike des vaxx ARNm qui, à l’aide de l’hydrogel Darpa, s’invite à l’intérieur des cellules qu’elle rencontre, et embauche leur ARN pour la dupliquer à l’infini dans tout le corps – ceci endommageant gravement, voire mortellement, les réactions immunitaires face aux agressions des variants à venir. J’en reste là par souci de concision.

Arrêter de se tromper de cible

Nous avons là trois armes de destruction massive complémentaires et non répertoriées – puisqu’ invisibles – qui ont permis de stigmatiser au départ le monde entier par des effets effrayants d’une soi-disant pandémie corona – car il fallait que personne ne comprenne l’origine top secret de la catastrophe. Oui il fallait un leurre, un faux drapeau pour détourner l’attention du public, et ce leurre a été le Cov 19 une simple grosse grippe que l’on a monté en mayonnaise, en interdisant tous les remèdes basiques efficaces.

Même la plupart des scientifiques s’y sont laissés prendre ! J’en suis aussi étonné que consterné, car je continue à voir encore maintenant au bout de deux ans, que parmi la plupart des « poids lourds » de la recherche et de la médecine, aucun à part quelques rares « hors-pistes », ne relève la tête du guidon covid/variants, et ne prend en compte ce trio fatal « graphène/5G/spike ». Même chose dans la majorité des débats TV et vidéos !

On ne sort pas de ce mirage viral !!!

NOTA : savez-vous que tout vaxxé est sans le savoir porteur d’un identifiant détectable par un simple tél portable androïde ?

Quel est le rôle réel des 3, 4, 5ème doses, dites « Boosters » ?

Nous avions vu que l’oxyde de graphène nano rend notre corps supra conducteur magnétique et électrique et en fait une excellente antenne. De son côté, la 5G sert de porteuse de télécommande pour programmer le corps (et éventuellement l’esprit) des vaxxés.

Mais nous avions vu aussi que le graphène rencontre des ennemis in situ, qui sont le L-Glutathion et possiblement les antidotes qui sont : la TM gemmo d’aiguille de pin et/ou le dioyde de chlore ClO²- – du Sanchlor. Donc, avec les semaines et les mois, les vaxxés s’appauvrissent en oxyde de graphène, ceci handicapant le contact radio de la 5G.

Considérez donc que les doses dites vaccinales anti-variants sont encore un joli mensonge – le seul but est de vous recharger en graphène pour entretenir le contact avec votre « maître » qu’est devenue la 5G !

A titre de conclusion

Combien de temps va-t-on encore faire passer pour des vaccins, des soupes de Frankenstein qui ne sont faites que pour falsifier notre ARN puis notre ADN, ceci pour nous diminuer et non nous augmenter, nous blesser et non nous nous protéger, et faire des 10% de survivants prévus « des robots » corvéables et jetables à souhait ?

Combien de temps va-t-on continuer à disserter à l’infini sur des chiffres et des statistiques contradictoires qui ne mènent qu’à des mesures de second ordre, autour d’un virus qui a vécu 70 jours comme tous les virus et qu’on n’a même jamais su isoler, ou de ses multiples variants aussi éphémères, vers un bourbier sans fin et sans solutions ?

Combien de millions de morts prématurées ou subites post vaccinales, combien de millions de grand parents (les soi-disant inutiles), combien de millions de jeunes détruits physiquement et mentalement va-t-il falloir pour que le peuple sorte de sa torpeur disciplinée pour enfin, sans même avoir à se battre, DIRE ENSEMBLE NON A TOUT, ET ARRETER D’OBEIR aux tyrans criminels ainsi qu’à leurs valets collabos profiteurs corrompus.

Rien ni personne ne peut faire quoique ce soit contre cela.

Nota : militaires, gendarmes et diverses forces de l’ordre n’attendent que cela pour se joindre au peuple et le soutenir.


Mauvaise nouvelle – DÉCISION DE L’ONU

ils ont osé !!!

Les vaxxés propriété de Microsoft / BigTech / Big Pharma…

par Qactus – Publié le 30.12.2021

Ce qui prouve qu’il ne s’agit pas de médecine préventive mais d’intrusion informatique dans votre génome ARN/ADN, donc d’un viol criminel et d’une confiscation de votre futur !

Décision de la Cour suprême des États-Unis.

La plupart des gens, et en particulier les personnes vaccinées, n’ont peut-être aucune idée de l’incroyable nouvelle suivante : La Cour suprême des États-Unis a statué que les personnes vaccinées dans le monde sont considérées comme brevetées et deviennent effectivement la propriété du fabricant particulier dont elles ont reçu le matériel génétiquement modifié via la vaccination.

Étant donné que les cellules de la personne vaccinée produisent ce matériel tout au long de sa vie et le distribuent dans tout son corps, l’ensemble du corps de la personne vaccinée est considéré comme la propriété de Big Pharma.

Ainsi, les personnes vaccinées ne sont plus des êtres humains naturels, mais des êtres dits transhumains : tous les droits humains qui s’appliquent aux humains naturels cessent de s’appliquer à ces transhumains vaccinés sans exception.

Depuis 2013, toutes les personnes génétiquement modifiées et vaccinées par l’ARNm sont légalement des soi-disant transhumains, elles ne bénéficient d’aucun droit de l’homme ni même d’autres droits d’un État.

Tout cela s’applique non seulement aux personnes vaccinées vivant aux États-Unis, mais dans le monde entier à toute personne possédant des sérums d’ARNm. Tout le monde peut le voir par lui-même dans le lien suivant de la Cour Suprême des États-Unis.

USA : Décision de l’ONU, tout le matériel génétique sur terre appartient à BigTech/Pharma…

LIEN CENSURE LE 8 janvier 2022


ATTENTION : QU’EN EST-IL DES ASSURANCES VIE ?

Voici une histoire qui fait jurisprudence (en France. Qu’en est-il en Suisse ? (Probablement la même chose)

Un riche industriel retraité de Versailles, s’étant fait vaxxer (par prudence) contre le cov19 est mort subitement quelques jours après. Il possédait une assurance vie de plusieurs millions – lorsque les héritiers contactèrent l’assurance, il leur fut répondu qu’ils n’assuraient pas ce risque vaccinal.

Furieux les héritiers attaquèrent la société d’assurance, et ils perdirent le procès par l’argument que le vaccin étant officiellement expérimental et non obligatoire, le donateur avait été classé dans la rubrique SUICIDE !

J’avais mis en garde mes lecteurs depuis longtemps. Si vous ne croyez pas à cette histoire, contactez vous-même votre assurance-vie.


Mais très bonnes nouvelles vaXX

LA BOMBE JURIDIQUE DE REINER FUELLMICH

Ses découvertes suffisantes pour démanteler toute l’organisation mondiale du crime

R. Fuellmich arrive à la conclusion qu’il y a préméditation, il y a déjà quelque temps, mais il craignait de ne pas avoir assez de preuves. Alors qu’en réalité il y en a plus qu’assez !

Ce ne sont pas des vaccins, il y a des substances différentes dans chaque lot d’injection, et nous en avons les preuves. Il y a en fait une recherche afin de trouver quel est le bon dosage pour tuer et mutiler les gens. C’est donc une roulette russe pour les vaxxés. Le Dr Carry Madej avait déjà signalé ce fait.

En tant qu’avocat, c’est une preuve inéluctable de préméditation, et à partir de là, PERSONNE ne peut bénéficier d’une quelconque immunité (juridique).

Pour en savoir plus : 20 min (mettre le son sur 0 et affichez 0,75% de vitesse pour avoir le temps de lire, si nécessaire).

https://la-verite-vous-rendra-libres.org/video-tous-les-lots-de-vaccins-ne-contiennent-pas-la-meme-chose-certains-lots-sont-mortels-reiner-fuellmich-dr-wodarg-dr-white/


SCANDALE EN SLOVENIE – qui confirme

L’infirmière en chef du centre médical universitaire, de Ljubljana, qui est chargée de recevoir et de gérer les lots de vaccins, a démissionné, elle a parlé devant les caméras et a montré des ampoules contenant la solution de vaccination. Elle a montré aux gens les codes sur les ampoules marquées des codes de chiffres 1, 2 ou 3 et a ensuite expliqué la signification de ces chiffres :

Le numéro 1 est un placebo, une solution saline.

Le numéro 2 est une bouteille RNA classique.

Le numéro 3 est un segment d’ARN avec un gène onco, lié à l’adénovirus et qui provoque un cancer des tissus mous dans les 2 ans.

Elle affirme qu’elle a personnellement assisté à la vaccination de tous les politiciens et personnes importantes et qu’ils ont tous reçu la piqûre numéro 1, donc ils ont reçu une solution saline, un placebo. Ce qui explique aussi pourquoi une seule personne photographie tous les politiciens pour les médias.


TRIBUNAL INTERNATIONAL – ça commence par la tête du serpent

Reiner Fuellmich, avocat américain et allemand, inculpe et nomme Bill Gates et Klaus Schwab devant une audience du Parlement polonais en tant que conspirateurs criminels de la pandémie mondiale qui a causé des souffrances sans précédent et la mort de millions de victimes innocentes dans le monde. Il dénonce l’Agenda 2030 pour ce qu’il est : un plan tyrannique pour posséder et contrôler toute chose et toute personne !

https://planetes360.fr/reiner-fuellmich-nous-avons-a-faire-a-des-psychopathes-et-des-sociopathes/


POLICE A BUCAREST (Roumanie)

La police a défilé pour protester contre les restrictions sanitaires dans la capitale et les sanctions infligées à la population. “Nous n’imposerons plus d’amendes, ni de sanctions au peuple concernant le Covid. Nous ne sommes pas des mercenaires !”

Du coup, c’est officiel, le gouvernement roumain a fermé TOUS les centres de vaccination car 70% des citoyens ne veulent pas du vaccin. La coercition n’a pas fonctionné !

https://www.brighteon.com/1c8b8129-e073-4c12-b84d-3cbfbdd34d3b


REGROUPONS-NOUS !

création du syndicat SOIGNANTS

Accueil

et de la caisse de solidarité

Don

Suivez les informations complémentaires incontournables,c’est maintenant et c’est ici :

https://gettr.com/user/artemisiacolleg

Pour suivre les vidéos de Silvano TROTTA, c’est ici :

https://odysee.com/@SilvanoTrotta:

Une association est née qui nous fédère tous, c’est le moment où jamais !

Michel et moi sommes inscrits, faites comme nous ! :

www.bonsens.org

Une mine d’infos de « qualité VRAIE » ici :

le Conseil Scientifique Indépendant

https://crowdbunker.com/channel/0GEA6I6G

INFOS Très intéressantes

La référence provient du site « DejaVu ». Le texte vaut de l’or. Il est bien sourcé.

Nous vous invitons à partager ces informations. Trop peu de gens comprennent bien ce qui se passe actuellement en matière de libertés individuelles et de droits fondamentaux. Pensez aussi à diffuser la pétition DejaVu pour donner du poids aux revendications qui y sont exposées.

Le lavage de cerveaux

Après 18 mois de lavage de cerveau, le monde de la santé est à l’agonie :

  • Les Autorités empêchent les médecins de traiter la Covid-19. Si vous êtes malade, vous devez vous contenter de paracétamol et… prier pour ne pas finir aux urgences en cas de complications¹.

  • Les chercheurs indépendants sont traînés dans la boue : tout esprit libre qui interroge la doxa et les vaccins risque d’être discrédité, poussé vers la sortie. C’est le cas des Professeurs Didier Raoult et Christian Perronne, du Dr Louis Fouché ou du Prix Nobel de médecine le Pr Luc Montagnier… vous pouvez continuer la liste² !

  • Les géants d’internet étouffent le débat : certains moteurs de recherche et réseaux sociaux effacent les informations qui vont à l’encontre du “tout vaccin »³-⁴ : des groupes en ligne sont fermés⁵, des vidéos bannies⁶, des médias étiquetés “complotistes”⁷-⁸ ;

  • La pensée unique pro-gouvernementale, pro-vaccin et pro-pass sanitaire règne sans partage sur les chaînes de télévision, les radios et dans les journaux. De fait, l’Etat français et quelques grandes familles contrôlent 90% de la presse, 55% de l’audience TV et 40% de l’audience radio⁹ ;

  • Les traitements efficaces, simples et peu coûteux sont sabordés¹⁰: les pays ayant traité la Covid-19 avec de l’hydroxychloroquine ont connu une mortalité inférieure de 76 % à celle des pays qui l’ont interdite (comme la France…)¹¹. En Inde, l’État de l’Uttar Pradesh a utilisé l’ivermectine, un médicament bien connu et très répandu. Résultat : cet État 3 fois plus peuplé que la France a éliminé le variant Delta en quelques semaines¹²-¹³ !

  • La littérature scientifique est suspectée d’être à la solde de Big Pharma. Ce n’est pas moi qui le dis mais le rédacteur en chef du Lancet (une revue scientifique réputée sérieuse) : “Une grande partie des études scientifiques, sans doute la moitié, pourrait être tout simplement fausse¹⁴. Problème : les autorités de santé se fondent sur ces études pour autoriser les médicaments et organiser la politique sanitaire…

  • Enfin, pire que tout, les solutions naturelles qui, selon la recherche, peuvent être efficaces contre la Covid comme le zinc, la vitamine D ou l’artemisia n’ont intéressé aucun journaliste.

Disons le franchement, sous prétexte de la crise du coronavirus, nous avons assisté au démantèlement de l’information libre et indépendante.

La censure est si forte qu’elle empêche ma petite équipe de faire son travail…

Nous n’avons plus le droit, ni nous, ni les médecins, ni les thérapeutes de penser notre santé par nous-mêmes.

Faut-il l’accepter ? Certainement pas.

Je ne suis ni complotiste, ni antivax…

Mais je me battrai jusqu’au bout pour garder mon droit de mettre en doute ce qu’on nous impose, mon droit de choisir, mon droit de penser ma santé par moi-même.

Sources

  1. https://www.contrepoints.org/2020/07/02/374977-les-traitements-interdits-pour-le-covid-marchent-ils

  2. https://www.lequotidiendumedecin.fr/liberal/justice/lordre-poursuit-dix-nouveaux-medecins-dont-martine-wonner-louis-fouche-et-le-pr-montagnier

  3. https://jdmichel.blog.tdg.ch/archive/2020/07/30/le-petit-livre-blanc-de-l-hydroxychloroquine-et-anti-censure-307889.html

  4. https://www.businessinsider.fr/us/apple-removes-anti-vaxx-covid-dating-app-unjected-app-store-2021-8

  5. https://www.rtl.be/info/vous/temoignages/des-groupes-facebook-rassemblant-des-centaines-de-milliers-de-personnes-evoquent-les-effets-secondaires-des-vaccins-paranoia-ou-besoin-d-information–1320609.aspx

  6. https://www.lematin.ch/story/youtube-va-bloquer-toutes-les-videos-et-chaines-antivax-222414857814 

  7. https://www.lemonde.fr/economie/article/2021/09/04/france-soir-au-c-ur-d-une-nouvelle-polemique_6093401_3234.html

  8. https://www.franceculture.fr/medias/france-soir-grandeur-et-deliquescence-dun-journal-devenu-anti-journalistique

  9. Rousseaux, « Le pouvoir d’influence des dix milliardaires qui possèdent la presse française », Basta Mag, 7 avril 2017.

  10. https://www.youtube.com/watch?v=xgE5MLF4EJg

  11. HCQ for COVID-19: real-time meta analysis of 292 studies (hcqmeta.com)

  12. https://indianexpress.com/article/cities/lucknow/uttar-pradesh-government-says-ivermectin-helped-to-keep-deaths-low-7311786/

  13. https://lobservateur.info/article/100777/covid-19/covid-19-livermectin-a-battu-le-variant-delta-en-inde-personne-nen-parle

  14. https://criigen.org/un-aveu-choquant-de-lediteur-de-the-lancet/

  15. https://fr.wikipedia.org/wiki/Charte_de_Biderman_de_la_torture_psychologique

  16. Diamond S, Freitag FG. Cold as an adjunctive therapy for headache. Postgrad Med. 1986 Jan;79(1):305-9. PubMed PMID: 3941818.

  17. https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1978301916300766

  18. https://www.vidal.fr/actualites/24555-les-essais-therapeutiques-en-cours-contre-la-covid-19.html

  19. Sobsey MD, Hickey AR. Effects of humic and fulvic acids on poliovirus concentration from water by microporous filtration. Appl Environ Microbiol. 1985;49(2):259–264.

  20. Haynes, Antony BA, RNT. “Review of Humid Acid.” Clinical Education. May, 2016.

  21. https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0013935120312093

  22. https://fr.wikipedia.org/wiki/Gynostemma_pentaphyllum

  23. Busarawan Sriwanthana, “Immunomodulatory Effects of Gynostemma pentaphyllum Makino on Human Immune Cells”, March 2005

  24. https://www.cell.com/cell/fulltext/S0092-8674(18)31102- 4?_returnURL=https%3A%2F%2Flinkinghub.elsevier.com%2Fretrieve%2Fpii%2FS0092867418311024 %3Fshowall%3Dtrue

  25. https://www.newscientist.com/article/2178860-probiotics-are-mostly-useless-and-can-actually-hurt- you/#:~:text=To%20find%20out%20what%20really,directly%20using%20endoscopies%20and%20col onoscopies.

  26. https://science.sciencemag.org/content/366/6464/eaaw9255?rss%253D1=

  27. Les petites maisons d’édition craignent de ne pas pouvoir réimprimer certains ouvrages.

Jour maudit pour le peuple français…
…ou bien jour de réveil ?

Chers amis,

Ce soir, le Président Macron va parler, ce qui n’est jamais bon signe…

Il va nous vanter les bienfaits de sa stratégie vaccinale…  

Il va sûrement mettre en place la vaccination des enfants…

Il va prolonger le pass sanitaire jusqu’au printemps 2022… 

Et le rendre valide sous condition d’une 3e dose…

Mais voici ce qu’il ne dira pas.

Il ne dira PAS que les vaccins n’endiguent pas l’épidémie.

Il ne parlera PAS de leurs effets secondaires parfois atroces.

Il ne vous parlera PAS non plus, des traitements efficaces et peu coûteux utilisés dans de nombreux pays (Inde, Japon…).

Bref… il vous maintiendra dans l’ignorance des solutions qui permettraient de nous protéger de la 5e vague qui arrive.

Chère lectrice, cher lecteur,

L’été dernier le Gouvernement lançait cette campagne publicitaire pour inciter les Français à se faire vacciner.

“8 personnes sur 10 hospitalisées sont des non-vaccinés”

Ce slogan choc était suivi de cette phrase péremptoire :

“On peut discuter de tout mais pas des chiffres”

À Santé Non Censurée nous pensons au contraire qu’il faut absolument discuter des chiffres !

Cette statistique ne valait pas tripette car elle comparait des choux et des carottes. J’y reviendrai peut-être un jour1.

En attendant, bizarrement, le Gouvernement ne communique plus sur la proportion de vaccinés et de non-vaccinés aux urgences….

Est-ce que par hasard ces chiffres ne plaideraient plus pour la vaccination ?

De fait, nous apprenons aujourd’hui avec stupeur qu’en Belgique 64 % des personnes hospitalisées seraient… vaccinées2 !

N’est-ce pas le signal que le vaccin est loin d’être la solution miracle promise par nos Gouvernants ?!

N’est-ce pas le signe que nous devrions de toute urgence utiliser d’autres moyens ?!

On peut toujours ralentir l’émergence de la vérité, on ne peut pas l’arrêter !!!

Pour en finir avec la censure, les mensonges et les manipulations je vous ai préparé un dispositif de réinformation accessible ici jusqu’à 17 h. Cliquez ICI ou sur le bouton ci-dessous pour y accéder.

Oui, j’accède au dispositif de réinformation COVID

Il est plus que temps d’avoir une information éclairée, pondérée, libre et indépendante.

Prenez soin de vous,

Il y a des pièges partout…

« Il y a des pièges partout !…

On nous ment, on nous interdit, on nous abime, on nous punit
On nous tue lentement à court ou moyen terme
Tout cela en prétendant que c’est pour notre bien !

On falsifie les chiffres des statistiques
On fait silence sur tout ce qui dérange
On empoisonne tout discrètement
L’eau, l’air, les aliments, les médicaments
On nous soumet par des chantages
On nous surveille, on nous traque
On nous raquette jusqu’à la ruine
On nous invente des faux dangers
On nous occupe à des addictions débilitantes
On bafoue les valeurs spirituelles
On nous infantilise dans l’ignorance
On crétinise et on stérilise nos enfants
On entretient la peur pour nous gouverner
… etc, etc, etc…

Bref, on veut nous réduire à des robots humanoïdes. Sans âme, sans génie, sans amour, sans conscience. Téléguidables et jetables à merci, 
C’est cela le merveilleux monde dit transhumaniste que l’on veut nous imposer ? »

Le texte qui précède est de Michel Dogna

Le texte qui suit est personnel

« Il est temps de comprendre que chacun-e doit se prendre en charge et créer son univers anentropique* au sein de la société. Les autres (les voisins, les politiques, les industriels, les penseurs, les philosophes, les religions, les donneurs de leçons, etc.) n’y pourvoiront pas. C’est le devoir et la tâche de chacune et chacun de se prendre en charge et de « faire ce qu’il faut ». Ce millénaire du verseau et là pour nous le faire comprendre. On dit que la solidité d’une chaîne n’est pas plus importante que celle de son maillon le plus faible. Il faut donc nous fortifier individuellement afin que nous soyons fort tous ensemble. De même, la « richesse » d’une société n’est pas plus importante que celle de son maillon le plus faible. Donc son individu le plus « faible ». Il est donc grand temps de nous développer sur tous les plans. Chacune et chacun participe à ce développement de l’humain. De plus en plus de personnes, y compris des scientifiques de haut niveau dont certains ont averti des dangers actuels depuis le printemps 2020, renouvellent leurs alertes avec des informations de plus en plus précises et rigoureuses. Prenez-en connaissance.

* anentropie: système de fonctionnement allant vers l’expansion et le progrès. Entropie: système de fonctionnement allant vers la restriction puis la destruction.

Le dernier texte du Dr Ménat

Le texte contenu dans ce pdf est remarquable et passe en revue tout (presque) ce qu’il faut savoir concernant la situation actuelle. Vous y trouverez toutes les informations et références, situations médicales, thérapies allopathiques, thérapies naturelles, prévention, etc.L’auteur est un médecin homéopathe de renom.

Cliquez sur le lien : gbd55_covid Dr Ménat

Les titres:

  • De quoi parle-t-on exactement ? Page 2

  • L’entrée en scène des variants Page 6

  • Le problème de la fiabilité des tests (et de leur coût) Page 8

  • Quelle prise en charge pour un malade de la Covid ? Page 12

  • Que penser réellement de la vaccination ? Page 25

  • Ma stratégie de prévention hivernale en temps de Covid Page 30

  • Ma conclusion en bref Page 35

  • Recette– Carpaccio multicolore d’agrumes au jus de citronnelle Page 36

  • Conseil de lecture– Le grand virage de l’humanité Page 36

Consensus et Liberté

Le consensus scientifique est-il le début d’une nouvelle religion ?

Bonjour,

Nous sommes nombreux à être très déçu de la couverture des médias « traditionnels » durant ces temps troubles.

Quels sont les alternatives pour s’informer auprès des journalistes locaux de qualité?

Nous trouvons important qu’une parole modérée se libère au niveau de la presse et des scientifiques. Une parole la plus objective possible, une parole qui désire nous réunir tous ensemble.

Nous avons choisi pour cette newsletter de mettre de la lumière sur l’entretien qu’a donné Michael Esfeld, philosophe des sciences, chargé de cours à l’EPFL à la chaîne d’information Anti-thèse, diffusé le 14.11.21.

Anti-thèse est une chaîne d’information qui diffuse des entretiens avec des personnalités (essentiellement helvétiques). Elle a été fondée au printemps 2021 par Martin Bernard (à l’interview), journaliste indépendant en Suisse romande ; et Ouriel Barbezat (réalisation, montage), technicien à La Télé.

L’interview de plus d’une heure est riche en réflexions sur les grands enjeux de notre temps (voire le sommaire ci-dessous). Nous vous invitons à en découvrir la totalité de l’interview ici et un extrait de 5 minutes ici.

Sommaire :

00:00 Philosophe des sciences
00:39 Mesures anti-Covid et instrumentalisation de la science
04:16 Attaques contre les droits fondamentaux
07:49 La « pass sanitaire » : liberticide et discriminatoire
10:10 La liberté humaine est-elle une illusion ?
11:52 Covid-19 et surcharge des hôpitaux
13:24 Les droits fondamentaux peuvent-ils être suspendus?
18:49 Résurgence et dangers du scientisme
23:36 La science, une définition
27:02 Dangerosité du Covid et pertinence du confinement
28:49 Vaccination et éradication du coronavirus
34:03 Les dangers d’une perte de confiance dans la science
35:58 Légitimité du philosophe à parler de santé
37:52 « Matérialisme » et idéologie de la science
45:58 Husserl, phénoménologie et critique de la science
47:17 Conscience, activité neuronale et réductionnisme scientifique
53:13 Goethe et la méthode scientifique
57:28 Intelligence artificielle et limites du « consensus scientifique »
1:03:25 Lois de la nature et responsabilité politique
1:06:56 Vers un nouveau totalitarisme ?
1:08:56 La science comme nouvelle religion
1:11:50 Supprimer le « pass sanitaire » et cesser les discriminations
1:18:47 Carte blanche

Nous vous recommandons également:

1) L’Impertinent – https://www.limpertinentmedia.com/
Voici une journaliste, Amèle Debey, qui donne de la voix à une pluralité d’opinions. Par exemple dans cet article sur le certificat Sanitaire, on entend différents points de vue de restaurateurs, pour et contre. On est bousculé dans ses certitudes ! Quelle bulle d’air frais ! Ouf….

2) CovidHUB – https://www.covidhub.ch/
CovidHub.ch est le résultat d’une initiative citoyenne pour une information libre, plurielle et ouverte aux débats d’idées.

3) Bon pour la Tête – https://bonpourlatete.com/

« Le silence ne sera pas le dernier refuge la liberté »

Portez-vous bien !

Source: tous.ch

Voulez-vous savoir ou va l'argent que vous dépensez

Voulez-vous savoir ou va l’argent que vous dépensez.

HALLUCINANT !! LISEZ JUSQU’AU BOUT !
Vous pouvez tout vérifier vous-même, puisque c’est de notoriété publique.

Source: Peuples Révoltés https://t.me/Revolteeee, [02.01.2022 22:14]

« Mesdames et Messieurs,

Je vous écris parce que lorsque j’ai entendu parler des vaccins ce printemps, la première chose que j’ai faite a été de trouver qui étaient les principaux actionnaires.

Pour moi, qui ne domine pas les débats scientifiques, c’était une information cruciale : qui me les vend ? A qui je les achète ?

C’est ce que j’ai trouvé en tapant simplement le nom de l’actionnaire et de la société sur Google et en cliquant sur un site boursier.
Vous pouvez donc facilement vérifier ce que je vous dis.

Le premier actionnaire de Pfizer est le groupe Vanguard.

Le premier actionnaire de Johnson & Johnson est le groupe Vanguard.

Le troisième actionnaire d’AstraZeneca est le groupe Vanguard.

Le quatrième actionnaire de Moderna est le groupe Vanguard.

Le troisième plus grand actionnaire de Sanofi est le groupe Vanguard.
Le 1er est L’Oréal, ( tiens l’Oréal celui qui a fait le gaz pour gazé les juifs pendant la 2ème guerre ),
mais le 3e est Vanguard Group.

Le groupe Vanguard est un fonds de pension américain.

Il gère la bagatelle de 7 000 milliards de dollars de plus que le PIB de la France et de l’Allemagne réunies.
Elle doit encore peser au niveau du lobbying international.

Le premier actionnaire de Google (YouTube, Googlemaps, WhatsApp, etc.) est Vanguard Group.

Le premier actionnaire de Facebook est le groupe Vanguard.

Le principal actionnaire de Microsoft est le groupe Vanguard.

Le principal actionnaire d’Apple est le groupe Vanguard.

Ce n’est que le deuxième d’Amazon.

En bref, le GAFAM, c’est lui.

Donc au niveau du lobbying pour nous vendre quelque chose, c’est sans doute très, très puissant.

Le principal actionnaire d’Akamai est le groupe Vanguard.
Akamai est la première entreprise mondiale de stockage de données numériques. C’est elle, avec l’imprimerie nationale (française), qui stocke les données de l’application tousanticovid (vérification des certificats COVID suisse et européens), et donc je pense (je vous laisse vérifier) qu’elle stocke aussi les données du code QR qui est utilisé par tous les lieux où il se trouve pour appliquer le laissez-passer sanitaire.

Le premier actionnaire de MacDo est le groupe Vanguard.

Le premier actionnaire de Coca-cola est le groupe Vanguard.

Le principal actionnaire de Disney est le groupe Vanguard.

Et enfin, la cerise sur le gâteau

Le premier actionnaire de Philip Morris est le groupe Vanguard. Philip Morris est le plus grand fabricant de tabac du monde. Le tabac tue 8 millions de personnes par an avec l’approbation de l’État. Et dans les pays où elle le peut, les enfants sont la principale cible.

Ironiquement, Champix est l’un des médicaments de Pfizer les plus rentables pour le sevrage tabagique …

La carte de santé ou de vaccination (peu importe) avec 3 doses de 19,50 € en 6 mois pour 50 millions de français, c’est une bagatelle de 2,975 milliards de dollars (pour la France seulement) pour les laboratoires pharmaceutiques et donc indirectement pour Vanguard Group et donc pour Google, Facebook et Phillip Morris pour récupérer notre liberté.

Lumière et l'obscurité

« La vérité et l’information sont Lumière alors que l’absence d’information et la désinformation sont l’obscurité ».

Évitez les médias de masse et la propagande, informez-vous plutôt sur d’autres sources et zappez toutes les informations et publicités de toutes les chaînes officielles de TV.

https://agoratv.ch/ : Je ne pense pas que la chaîne Agora TV News, soit une chaîne suisse complotiste mais une source d’information de haute qualité. Vous y trouverez le discours  d’Alexandra Henrion-Caude à Lyon le 15 Mai 2021.

https://tous.ch : Site suisse pour une démocratie qui responsabilise et unifie ainsi qu’une gouvernance qui respecte les droits fondamentaux. 

https://odysee.com/ : Web TV franco-suisse de réinformation

https://crowdbunker.com/v/23Mv9koPD. Message d’une non vaccinée à ses proches vaccinés

Message d’une non vaccinée à ses proches vaccinés

https://radiolibre.ch/ :  A écouter.

https://exoportail.com :  Le site « ExoPortail » a pour objectif de proposer une grille de lecture la plus détaillée et la plus large possible de la situation de notre belle planète. Tout d’abord chapeau bas

https://reinfocovid.fr : Tout d’abord chapeau bas… (lire la suite sur ce site). Réinfo Santé est politiquement neutre. Ceci dit, nous sommes en faveur du principe de précaution « ne pas nuire », des mesures proportionnées, des traitements précoces, de la liberté de prescription, de la protection des enfants, et du consentement libre et éclairé ainsi que de la liberté de choix sans discrimination.

https://bonsens.info : Préserver le bon sens pour les générations actuelles et futures. Des citoyens, artisans, entrepreneurs, paysans, avocats, ouvriers, scientifiques, médecins, professeurs… des gens de bonne volonté et de bon sens ont décidé d’agir pour faire face aux défis sanitaires et écologiques que le monde va affronter dans les prochaines décennies.

https://www.tvlibertes.com/ : TVLibertés est la première chaine audiovisuelle alternative de France. Autonome et indépendante des partis, des oligarques et de l’État, TVLibertés poursuit un objectif : Apporter une information exemplaire, vérifiée et sans le filtre du politiquement correct. Et donner la parole, sans exclusive, à tous ceux qui défendent l’esprit français et la civilisation européenne. TVLibertés est à la pointe de la ré-information

Une vérité incroyable

Une vérité incroyable

Voici la liste de ces cordes:
« N’existe pas »
« Ne sois pas toi-même »
« Ne sois pas un enfant /t’amuse pas»
« Ne grandis pas »
« Ne réussis pas »
« Ne fais pas »
« N’aie pas de valeur (à tes propres yeux) »
« N’aie pas d’attaches/famille/amies/… »
« Ne sois pas intime »
« Ne sois pas sain (d’esprit) »
« Ne pense pas »
« Ne ressens pas »

Regardez qui vous mets ces cordes dans votre entourage. C’est nous-même qui mettons ces cordes dans nos têtes en leurs apportant de l’importance. (Chacun est maître de son destin)

C’est vrai, Totalement vrai, beaucoup de choses qui nous empêchent de réaliser nos rêves sont dans notre mental, dans nos peurs de l’échec, du regard des autres, d’être nous même, d’être rejeté, de réussir…, dans les doutes de nous même et dans nos chances de réussite, dans notre manque de confiance en nous et en notre combativité à relever tous les défis de la vie et surtout dans le manque d’amour envers nous même (notre manque d’estime de nous même nous empêche de révéler notre véritable potentiel qui permettrait de vaincre toutes adversités).

Les plus grands pédagogues appellent cela les interdits… comme un enfant … L’ enfant va toujours en direction des interdits … Et là, la métaphore n’est rien d’autre qu’un animal sauvage sortit de son milieu naturel… Alors les « cordes  » sont relatives aux interdits…, les limites font parties de l’ Éducation. A l’âge adulte, libre à chacun de s’accorder une ligne de conduite…  …dans un système nauséabond de réprimande par le Cov.

« Que vos choix soient le reflet de vos espoirs et non de vos peurs ».
Nelson Mandela, Homme d’état, Président (1918 – 2013)

Nos peurs ne sont rien que l’importance que nous leur donnons.

Khalil Gibran, Poète et philosophe

L'avis de la Drsse Josiane JOSPELAGE

Docteur Josiane JOSPELAGE
Pédiatre
Centre hospitalier du Saint Esprit
97270 Saint Esprit

Monsieur le Docteur Jérôme VIGUIER
Directeur de l’Agence Régionale de santé

Le 29 octobre 2021

Monsieur le Directeur,
J’ai pris connaissance de votre courrier du 6 octobre 2021 m’invitant à régulariser ma situation vaccinale contre le COVID 19, eu égard à la loi du 5 aout 2021. Ma réponse est la suivante :
Je n’ai absolument pas l’intention de me faire vacciner contre le Covid 19 qui est une maladie infectieuse passagère dont le taux de guérison spontanée sans séquelles avoisine les 80% et la mortalité inférieure à 5%. On est loin de la situation de la variole, de la tuberculose, de la fièvre typhoïde ou de l’hépatite B qui sont des maladies que j’ai connues il y a quelques années et qui de fait requéraient une prévention efficace. Aucune urgence sanitaire ne justifie une telle législation répressive. Un cancer sur deux tue et pourtant la lutte contre ce fléau est encore timide.
Je ne peux donner mon consentement « éclairé » à des produits pour la plupart mis sur le marché à titre « conditionnel » pour satisfaire une obligation. Il y a là une entrave grave à l’objection de conscience qui pose de sérieux problèmes éthiques. Le légal est-il moral ? En tant que citoyenne, médecin, je suis interpellée par cette atteinte grave à l’éthique et la conscience individuelle qui ont toujours été préservées au moins pour l’exercice médical.
J’ai analysé avec la plus grande attention la composition des vaccins mis actuellement sur le marché français et ma conviction intime est que le rapport bénéfice /risque individuel et collectif penche du côté des risques.
Les risques à court terme exposés par exemple dans le dictionnaire Vidal des médicaments, concernant le vaccin Pfizer à ARN Messager COMMINARTY sont inacceptables, même s’ils sont rarissimes. Les myocardites, les péricardites, sont bien souvent bénignes mais elles peuvent conduire à une insuffisance cardiaque chronique voire un décès prématuré inopiné. Les hémorragies utérines dénommées « irrégularités menstruelles » d’ordre immunologique et non hormonale peuvent perturber l’ensemble du système immunitaire y compris chez la femme ménopausée. L’adjuvant polyéthylène glycol peut causer des morts immédiates, subites par choc anaphylactique.
Par ailleurs, la composition du vaccin COMINARTY que j’ai longuement analysée, montre qu’il s’agit non pas d’un ARN messager naturel, copie fidèle de l’ARN natif du virus, comme dans tous les autres vaccins (virus atténué, gêne recombinant, ADN recombinant du vaccin de la grippe ou de l’hépatite B) mais d’un pur produit de synthèse « modifié formulé » introduisant des « mutations » dont la pharmacocinétique non produite est mystérieuse. Quelle est par exemple la durée de vie de l’ARN messager synthétique ? La durée de vie de 24 heures annoncée concerne l’ARN messager naturel. Quel est le devenir dans l’organisme des nanotubes de carbone qui enrobent l’ARN ? Selon mes connaissances la voie métabolique d’élimination des nanoparticules stockées dans les cellules nerveuses est à ce jour inconnue (nanotubes de titane, de fer, d’aluminium). Ces nanomatériaux peuvent facilement du fait de leur taille nanométrique pénétrer la paroi des vaisseaux, les cellules sanguines, le cœur et ne restent pas cantonnées au seul muscle deltoïde. Aucun autre vaccin que le Pfizer n’est enrobé de nanoparticules, ce qui ne permet aucune comparaison. Or actuellement même après une vaccination par le JANSEN le rappel doit être effectué avec le Pfizer.
Après donc lecture de cette documentation et une analyse rigoureuse de ce produit vaccinal, comme les autres d’ailleurs à ARN messager ou non, les risques à court moyen et long terme me sont apparus inacceptables et je ne pourrai pas donner mon consentement éclairé.
Quel bénéfice peut – on attendre de cette vaccination de masse ?
Il a été question de la prévention des formes graves. Pour le moment je n’en ai aucune preuve. Plusieurs personnes vaccinées ont été contaminées, ont diffusé le virus autour d’elles et ont bénéficié d’oxygénothérapie à domicile voire de surveillance hospitalière.
Ce n’est pas parce que 94% des personnes admises en réanimation pour COVID n’étaient pas vaccinées que la cause de leur état vient de la non vaccination !! Nous le savons tous » Une relation statistique épidémiologique n’est pas une relation causale. Il s’agit d’une fausse cause prise pour une vraie cause « PRO CAUSA NON CAUSA », c’est du moins ce que nous avons appris en statistique médicale.
De surplus, nous avons un exemple criant avec la crise sanitaire du chlordécone, où chacun a pu apprécier les contorsions explicatives sur le lien de causalité entre cancer de la prostate et chlordécone. « Il ne saurait répète- t -on, avoir de lien de causalité directe tiré d’une relation statistique ou d’une étude épidémiologique ». Il faut chercher tous les facteurs confondants. Établir une relation toxicologique et une preuve mécanistique. Au total après 10 années de discussion de preuve de l’action épigénétique perturbateur endocrinien, toxicologique dose -réponse, l’INSERM nous dit en juin 2021 que le lien entre cancer de la prostate et chlordécone est « vraisemblable, » Or s’agissant du COVID, en moins d’une année la relation causale est établie ! Qui a recherché des facteurs confondants ?
94% des personnes en réanimation étaient atteintes d’obésité morbide. L’obésité morbide constituant un état d’inflammation chronique avec libération de cytokines et interleukine par stress oxydatif. 50% avaient ou un diabète ou une hypertension artérielle.
Le syndrome métabolique est un premier facteur confondant et le risque pour ces personnes se réitérera lors de n’importe quel épisode inflammatoire aigu.
Pendant toute la période critique des mois de juillet et aout 2021 nous avons eu deux fois par semaine une pollution par la brume de sable qui comme vous le savez fragilise l’arbre respiratoire. Sans compter la pollution chronique par les nanoparticules aériennes dont on connait l’action sur les alvéoles pulmonaires. Et l’hydrogène sulfuré inhalé de façon subaigüe par les habitants de la côte atlantique Deuxième facteur confondant l’environnement non pris en compte
Il ne faut pas non plus minimiser l’imprégnation de 92% de la population par le chlordécone, présente vraisemblablement chez plus de 90% des hospitalisés qui peut générer troubles immunitaires obésité diabète, hypertension. Troisième facteur confondant non pris en compte.
De plus, au niveau physiopathologique et toxicologique, on a du mal à imaginer comment on peut en quelques mois affirmer qu’une « vaccination peut empêcher une forme grave ». Une observation du même type a été faite avec le BCG chez l’enfant, dont on a compris qu’il empêchait non pas l’infection tuberculeuse mais la méningite tuberculeuse mais il a fallu des dizaines d’années pour parvenir à cette conclusion en observant l’immunité cellulaire induite.
Il reste donc le doute et l’incertitude qui ont accompagné d’ailleurs l’exercice médical pendant des millénaires et que l’on rejette aujourd’hui d’un revers de main. L’affirmation facile ,l’absence de prudence et de doute des décideurs, pourtant bien jeunes, sans recul médical, est une de mes préoccupations que j’espère vous partagerez , qui risque d’avoir des conséquences gravissimes pour la médecine de demain. Les médecins ne pourront plus dire « Je ne sais pas » Et ils vont se contredire. Or il est évident qu’aujourd’hui nous ne savons pas grand-chose de ce Coronavirus 19 qui n’a cessé de nous surprendre par ses mutations et ses variants. Quand en 1992 l’obligation vaccinale a été légalisée chez les collégiens, quelques parents ont signalé des cas de sclérose en plaque apparus au décours de la vaccination. Le Ministre de la santé de l’époque Bernard KOUCHNER a levé l’obligation vaccinale en précisant que le doute et l’incertitude devraient amener à être vigilant. A ce jour le doute sur le vaccin de l’hépatite B n’est toujours pas levé puisque sur la notice des vaccins ce risque figure encore.
En conclusion je vous dirai que dans le doute sur l’innocuité de ces vaccins, compte tenu du peu de bénéfice attendu, et surtout de leur durée éphémère, le rapport bénéfice /risque de la vaccination pour moi comme à mon sens pour la société martiniquaise que j’ai toujours servie, penche nettement du côté des risques et que ma décision est prise de ne pas me faire vacciner QUOI QU’ IL EN COUTE.
Le bénéfice /risque pour la société, affiché comme un acte de la solidarité, est lui aussi trop aléatoire à mon avis pour qu’il prenne le dessus sur le mien. On voit bien l’épidémie re -flamber dans les pays bien vaccinés. La vaccination ne saurait être la solution devant une pandémie quand le réservoir de virus n’est pas qu’humain. Par contre il peut y avoir des alternatives à la vaccination à ne pas minimiser
Si je peux me permettre, car il faut bien sortir de cette crise, je vous suggérerais de négocier un long moratoire sur cette obligation vaccinale avec les autorités. Pourquoi ?
1/Beaucoup de médecins libéraux ont eu recours à des prises en charge alternatives à la vaccination lors de l’épidémie Il serait bon de faire une étude rétrospective , sans parti pris, de leurs expériences car elles ont évité nombre d’hospitalisation et les patients martiniquais se le disent et leur en sont gré Lors de l’épidémie de grippe H1N1 en 2009, tous les médecins ont prescrit des antiviraux en première intention dès les premiers signes grippaux, ont complémenté leurs patients en vitamine .Cela est inscrit dans la mémoire collective .
2/Il faut à mon sens passer un temps suffisant à comprendre et prendre en compte le vécu douloureux de la population lors de l’épidémie non pas tant du fait du nombre de morts, ce que l’on peut avoir lors des catastrophes naturelles, mais du sentiment de trahison par les autorités sanitaires qui « ont laissé mourir la population » en leur donnant des consignes inadaptées « Mot d’ordre Paracétamol 8j et SAMU si détresse respiratoire » est vécu comme un abandon thérapeutique. Lors de cette épidémie les patients n’ont pas été invités à consulter leur médecin traitant pour évaluer leur état de santé et faire ou non des prescriptions de première intention et de suivi pendant la première semaine en lieu et place du paracétamol qui est connu pour réduire le glutathion indispensable à l’immunité cellulaire.
Il faut rétablir un dialogue de confiance avec la population en urgence
Il ne faut pas passer en force à mon avis mais panser cette douleur le temps nécessaire.
3/ Pendant cette épidémie les familles se sont déchirées comme jamais auparavant. Le corps médical et paramédical est divisé, éprouvé.
4/La société toute entière est dans un état de souffrance inimaginable. Il faut que l’ARS entende cette souffrance et tente d’y remédier le temps nécessaire.
Il faut rétablir en urgence une communauté médicale tournée vers le soin.
Sinon ce sera l’explosion sociale n’importe quand et n’importe comment.
5/ La méthode coercitive ne convient pas. Priver la population de fêtes de Noel alors que les familles ont besoin de se retrouver après les deuils douloureux ou les confinements, ne contribuera pas à apaiser la souffrance. Il vaut mieux réexpliquer ce qu’est ce virus et comment se protéger comme lors de la première vague, insister sur les consignes sanitaires et rétablir la confiance.
Ce n’est qu’après tout cela que la question de l’obligation vaccinale ou non pourra être réexaminée.
Je reste à votre disposition pour en parler et aider à sortir de cette impasse.
En attendant je vous prie d’agréer mes salutations respectueuses.

Docteur Josiane JOSPELAGE

Document scientifique 2

Encore un autre truc scientifique à connaitre. Les naturopathes allemands pratiquent depuis des décennies la MFN ou microscopie à fond noir. Ils avaient inventés le truc mais en noir, blanc et gris. Voilà la couleur.

Le-microscope-à-fluorescence-et-à-champ-vital10

Document scientifique 1

Je vous laisse le soin de lire ce document ultra-scientifique donc hyper intéressant : 4_5832571600922217328

https://t.me/ah2020_org/941618

 » RAPPORT EXPERTISE (ci-joint) SUR LES VACCINS COVID-19 ( 69 Pages)
Prof. Alexandra Henrion – Caude Généticienne, Directrice, Institut de Recherche SimplissimA, Paris, France
Pour La FDDLP : https://fddlp.org
Fondation pour la Défense des Droits et Libertés du Peuple (…)
Québec – Canada        11 novembre 2021

« Afin de soutenir sa mission, la Fondation s’est donnée comme objectif de contester devant les tribunaux la validité des instruments législatifs qui autorisent l’État, ses mandataires et ses agents, à porter atteinte aux droits et libertés des individus, ainsi que les mesures jugées exagérées et illégitimes au sein de sociétés démocratiques telles que le Québec et le Canada. Par transparence, la Fondation rend accessible les documents légaux et les expertises scientifiques qui supportent les recours légaux de la Fondation. » 

Statistiques de Swissmedic

Voici des chiffres OFFICIELS. Vous les trouvez sur : https://www.swissmedic.ch/swissmedic/fr/home/news/coronavirus-covid-19/covid-19-vaccines-safety-update-10.html.

Malgré tout, ils continuent sans scrupules à nous mentir. En fait, ces chiffres sont tout simplement effrayants. Jamais aucuns vaccins ordinaire n’a tué ou rendus malades à vie autant de personnes. Oui, maintenant on sait que la protéine spike est le système générateur de variants. Que chaque variant est moins dangereux.LE dernier en date, omicron, est véloce pour se répandre mais beaucoup moins dangereux que la grippe et pas plus dangereux qu’un « refroidissement ». On sait maintenant que le graphène, plus précisément l’hydroxyde de graphène est hyper dangereux (dossier scientifique à disposition). Sinon vous trouvez sur youtube.

Prenez soin de vous avec les médecines naturelles seulement car la pharmacie allopathique n’est pas (plus) faite pour vous soigner mais pour vous piquer votre pognon par tous les moyens possibles.

Un simple épidémie

Vous avez dit « bizarre », bizarre… Une drôle de pandémie…

BCL – Covid Arnaque totale 20210422

Ce n’était pas une pandémie mais une « simple » épidémie équivalente à une « forte grippe » !

Preuves irréfutables : Source Office Fédéral de la Statistique, publication 06.04.2021

https://www.bfs.admin.ch/bfs/fr/home/statistiques/population/naissances-deces/deces.html

N.B. :

– Il s’agit ici du nombre total de décès, toutes causes confondues.

– J’ai volontairement ignoré la « statistique des décès Covid » car cette dernière n’est absolument pas fiable : D’une part, je connais personnellement 2 personnes en phase terminale du cancer qui sont décédées avec la mention

« Covid » et, d’autre part, bizarrement, il n’y a eu aucun décès de la grippe en 2020 !

Après une analyse rapide de ces chiffres, j’ai pu constater 2 éléments très importants :

1. Dans la tranche d’âge « 0-64 ans », il y a eu 57 décès de moins, sur l’ensemble de l’année 2020 par rapport à

l’année 2018 : 8’745 – 8’802 = -57 (sans tenir compte de l’augmentation de la population !).

2. J’ai calculé l’augmentation du nombre total de décès de l’année 2020 (Covid) à l’année 2019 (sans Covid) :

76’001 – 67’780 = 8’221 décès supplémentaires en 2020 par rapport à 2019.

Ce qui, ramené à la population totale suisse en 2020 (8’677’100) donne une augmentation de :

8’221 / 8’677’100 * 100 = 0,0947436355 %, soit une augmentation de mortalité de moins de 0,1 %.

Je ne suis pas un spécialiste, encore moins un scientifique, mais lorsque :

– La tranche d’âge « 0-64 ans » bénéficie d’une diminution du nombre de décès en 2020 par rapport à 2018 et

– L’augmentation totale du nombre de décès (toutes classes d’âge confondues) en 2020 (Covid) par rapport à

2019 (sans Covid) présente en fait un ratio d’augmentation de moins de 0,1 %. Je ne pense pas que l’on puisse utiliser le terme de « Pandémie », ni de « crise sanitaire » !

Toutes les mesures prises par nos autorités, sous couvert de pandémie et/ou de crise sanitaire, sont donc de fait parfaitement illégales !

Désolé, j’ai oublié quelle est la source de ce texte.

Sites pour s'informer autrement

https://www.tvlibertes.com/

DEFAULT FOOTER

Protéine tueuse

Une nouvelle reçue le 9.5.21

Un article scientifique du Bombshell Salk Institute révèle que la protéine de pointe covid est l’arme biologique [2]

Le prestigieux Salk Institute, fondé par le pionnier des vaccins Jonas Salk, a rédigé et publié un article scientifique révélant – une bombe – que la protéine de pointe du SRAS-CoV-2 est ce qui cause réellement des dommages vasculaires chez les patients covidés et les receveurs du vaccin covid, favorisant ainsi les accidents vasculaires cérébraux, crises cardiaques, migraines, caillots sanguins et autres réactions nocives qui ont déjà tué des milliers d’Américains.
Les vaccins injectent délibérément la protéine de pointe et dans le cas des vaccins à ARNm, ils transforment votre corps en une usine de protéines de pointe armée qui produit ces particules mortelles et les inonde dans votre circulation sanguine.

L’Institut Salk vient d’admettre que les vaccins covid sont des armes de dépopulation. Recherche complète et choquante et le podcast ici. [3] 

Nouvelles vidéos de Brighteon.com [4] Mise à jour de la situation, 7 mai 2021 – Le Salk Institute révèle que la protéine de pointe EST l’arme … et elle est présente dans tous les vaccins [4]Regardez cette vidéo [4] [5] Le Dr Carrie Madej dit au Health Ranger que les vaccins covid utilisent des nanotechnologies exotiques pour le suivi et le contrôle biologique [5] Regardez cette vidéo [5] [6] Avertissement: Comment ce cocktail toxique pourrait tuer des millions de personnes [6]
Regardez cette vidéo [6]

Liens:
—— [1]
https: //ce-publiclw.naturalnew s.com/ct.asp?id=3A0E7961A26B25 C749F75D916FEF37BFF4F241C647A5 0A93360326EAEA12DB46C731ECBD67 3BF3291144B230AA957F8FCA508994 3BE7ED01EBE04EF22FB7A1AE & ct = 4a eUsxsAAABCWmgzMUFZJlNZZ12IlAAA BJmAAAGAECpH3oAgADFDTTAAU02oBt TahQD% 2bjDRog9lFOt2Cafi7kinChI M67ESg[2]
https: // CE- publiclw.naturalnew s.com/ct.asp?id=084E62FF68BD69 C0E6824E08FBB4DB3DC03F74FB7139 3B65DD1E9FDED235F0C24CAD38F290 B8261210BB676FA33B3F8F54D99D0B ECB74E688D68EE01AFAA6E9B & ct = 4a eUsxwAAABCWmgzMUFZJlNZ% 2fvFJhA AABRmAAAGAECpH3oAgACKabUNGnqPU KGmmAAobuO8ywggz5FOtWCafi7kinC% 3d hIf3ikwgA[3]
https: //ce-publiclw.naturalnew s.com/ct.asp?id=E5B057EAFC7472 67172488A04995DA2D0BE40E410159 95459D7A286B9E23ADF2F7CBA2634A 21A068C3BE45EC564F30C665DD620D 5ACF93C616680C97D480FA2B & ct = 4a eUs3UAAABCWmgzMUFZJlNZJeFqzgAA GxmAAAPykD7v36AgAGhBqmgDBPU0ZG 1Cp5MmkYaT1NANDsmpCMlBPdY2l5Gc SQTPPZPRCmhqlqjuq% 2fKwfwQl6eFt RIVursMKtFK5i4kfYBnOPwrDo3kYMO j43QhWhCDHIQ4p 2bLuSKcKEgS8LVn% A% 3d[4]
https: //ce-publiclw.naturalnew s.com/ct.asp?id=2CAB6A12120F96 4ECF750839141F6B4F40019C086DC2 0A743F3ADF6362F84B73769CE85021 D43132BEB6FF87134A7807CBF = 4132BEB6FF87134A7807CBF = 4172BEB6FF87134A7807CBFeUsz4AAABCWmgzMUFZJlNZkzHfCQAA F5mAAAP30Dvj3IAgAEjG01Mnkno0mE NqEQAAAA0gZg2UyXDlCtgk9Rf3BI0m tdFG4Ha9OUEWlP3wm0BpMeInKIc% 2b LuSKcKEhJmO 2bEg% 3d% 3d%[5]
https: //ce-publiclw.naturalnew s.com/ct.asp?id=374A4E747493E4 198636C3686DC7A669A327A02421A2 57EB50D27CFFE9F9AFDBC3319BAA61 187D3513042AC6C489259A6A6FB862 BC6FCB3A54DBD7F206444B21 & ct = 4a eUsz4AAABCWmgzMUFZJlNZEypi2gAA F5mAAAPv8D% 2fj3IAgAFRQAAAAAx6T TJ6nqepkxoTTaj37yW8L8ziJh4WwUc kJTGNANM8aoLmMNSsTcetXOk5rj7xB dBX4u5IpwoSAmVMW0A% 3d% 3d[6]
https: //ce-publiclw.naturalnew s.com/ct.asp?id=5776B2704BA1B3 5F7FE2C5AA8754C538AA889EC22C1F52CF578A74CB6775CD18EAD22AAF16 DA54AAB299F606F365B8B12289F125 C22B4A0AB3EC670382D37F1A & ct = 4a eUsz4AAABCWmgzMUFZJlNZOS6AGwAA F5mAAAP10D7j3IAgAFREAA0ABoVP0k 0eiepp5TTQ2hpSr3reinBASoASNu20 NVA7xOTWiZWkDm% 2f3sXwFaNuRJP4M % 2fF3JFOFCQOS6AGw% 3d

 

 

Protéine Spike, Tests PCR trafiqués, vaccins tueurs

Texte de Michel DOGNA <newsletter@micheldogna.fr> reçu le 9.5.21. Les petits textes en italiques ont été rajoutés par moi et sont destinés aux Suisses)

Volonté de nous nuire…

… et de nous tenir ignorants:

Synthèse du PLAN:

Le principe de base satanique est le mensonge :

CE QU’ON NOUS DIT BON EST MAUVAIS

CE QU’ON NOUS DIT MAUVAIS EST BON

CE QU’ON NOUS AFFIRME VRAI EST FAUX

CE QU’ON NOUS AFFIRME FAUX EST VRAI

CE QU’ON NOUS INTERDIT EST LA VOIE

CE QU’ON NOUS OBLIGE EST L’IMPASSE

CE QU’ON NOUS PROMET « LIBERTÉ » EST ESCLAVAGE ET PRISON,

CE QU’ON NOUS PROMET « BONHEUR » EST MALHEUR ET DÉSOLATION,

CE QU’ON NOUS PROMET ÊTRE « LA VIE » EST « LA MORT ».

Cet article a pour dessein de donner une vue d’ensemble synthétique de la situation dramatique que nous traversons, commentée par un tel flot d’infos, de débats contradictoires et d’analyses compliquées, qu’il y a de quoi pour beaucoup – surtout les accros à la télé – d’être dans une confusion totale. Et c’est le but car toutes statistiques sont mensongères ou inversées ! Alors, de grâce ! une fois de plus :

Éteignez votre télé et allumez votre cerveau !

Rappels masques. De qui se moque-t-on ?

– Quand on sait que les virus ne font que quelques nanomètres (un millionième de millimètre = un millième de micron), face aux plus petites mailles en microns des tissus,

– Quand on sait que les coronas virus ne se déplacent pas par voie aérienne, mais par voie humide (postillons) et contacts directs manuels, (Rappelez-vous Moutier et sa fête sans conséquence épidémique après la votation du 28 mars 2021… )

– Quand on peut voir sur Internet des reportages dans le monde de nombreuses manifestations de masse, meetings, etc. majoritairement non masqués qui n’ont été suivies d’aucune catastrophe sanitaire,

– Quand on s’est aperçu que le port prolongé du masque (commerces, écoles – catastrophique pour les enfants et sans réaction des parents !!!) créait des problèmes de santé inquiétants (céphalées par hypoxie du cerveau et intoxication au CO², graves surinfections pulmonaires, grande fatigue, alors qu’ils ont renforcé d’autorité l’obligation !

– Quand on a prouvé scientifiquement que les masques sont inadaptés contre les virus (ce qui est même marqué sur les emballages des paquets de 50), et que même dans les blocs opératoires les masques ne sont pas antivirus, (cette information est censurée).

– Quand différents laboratoires indépendants ont montré comment les masques deviennent en quelques heures des cloaques pestilentiels de bactéries que nous recyclons dans nos poumons à chaque inspir, alors qu’aucune réaction gouvernementale ne s’en est suivie.

Croyez vous vraiment que nos dirigeants
nous veulent du bien ?

Un homme d’esprit a dit : « Mettre un masque en vélo, en moto, en voiture ou en marchant seul dans la nature est aussi stupide que de dormir seul avec un préservatif ».

Test PCR . Une terrible et dangereuse arnaque

  • 1 – Savez-vous qu’au-dessus de 25 réplications de l’ADN du prélèvement nasal, la spécificité du repérage viral se disperse vers des reliquats mémoriels d’attaques virales passées (grippes, etc.). Or le test PCR pratiqué en effectue 45 (aussi en Suisse)! Alors que penser de la fiabilité d’une telle technique compliquée, coûteuse (plus de 70 € (le double en suisse)), et plus que fantaisiste ?
     
  • 2 – Savez-vous que les virologues et épidémiologistes indépendants sont tous en accord pour dire que 94% des tests sont faux (entre les faux positifs et les faux négatifs) – mieux on a vu des gens positifs un jour et négatifs le lendemain – c’est ainsi que votre vie peut prendre un virage inattendu plus ou moins dramatique (sur le plan familial et professionnel) pour rien alors que vous êtes en parfaite santé – mais possiblement « porteur asymptomatique » !!! ???
     
  • 3 – Savez-vous que l’hôpital Slovène de Bratislava a découvert par des investigations au microscope des embouts de tiges des tests PCR des microfilaments tubulaires en nylon contenant de l’hydrogel DARPA (lab. de guerre bactériologique). Lorsque l’écouvillon va gratter (voire blesser) la fine paroi au fond du cavum à l’arrière de laquelle se trouve le cerveau et la glande pinéale, l’hydrogel DARPA ainsi que des métaux nanométriques (argent, lithium, aluminium, mercure) passent directement la barrière hémato encéphalique ?
  • NOTA : L’hydrogel DARPA est une substance artificielle qui crée un transducteur entre des signaux électromagnétiques et les cellules, tissus et organes vivants. L’hydrogel et le lithium bloquent jusqu’à détruire la glande pinéale, ceci pouvant transformer la personne pensante en un biorobot contrôlable ! 
     
  • Les vaccins contiennent pareillement de l’hydrogel DARPA, du lithium et des informations génétiques. Quand ils enfoncent la tige, et qu’ils la tournent, ils déposent ces choses, qui se trouvent à l’extrémité des cotons-tiges. 
     
  • Selon le Dr Buttar, les vaccins contiennent pareillement de l’hydrogel DARPA, du lithium et des informations génétiques – donc quand vous allez vous faire tester, vous êtes en fait déjà pré-vacciné. Par ailleurs, je ne suis pas en mesure de connaitre le pouvoir de pénétration de l’hydrogel qu’on nous met sur les mains à l’entrée des grands magasins. (Vérifiez bien qu’ils ne contiennent que te l’alcool et de l’eau).

    Pour ceux qui veulent en savoir plus (en anglais) sur les expériences, cliquez sur :
    L’analyse a été réalisée au cours des mois de novembre 2020 à mars 2021

Mais bonne nouvelle : ce même hôpital nous dit que l’Ivermectine (vendue sur Internet sous le nom commercial de STROMECTOL – 35€ environ les 10 cachets – est capable de neutraliser l’hydrogel :
 https://www.acheterivermectine.com/

(Selon les sites compendium.ch et creapharma.ch, l’ivermectine en comprimés n’est pas disponible en Suisse. Cherchez l’erreur)

  • 4 – Savez-vous qu’il existe secrètement deux sortes de tiges-test : moitié tiges normales et moitié tiges pré-polluées, ceci dans le but de faire du chiffre de cas positifs ? Nous en avons eu la preuve par une anecdote rapportée grâce à une amie par une employée de pharmacie d’Amsterdam qui a voulu ranger deux cartons de tiges éclatés et a fait une incroyable découverte dont voici la photo, qu’elle a eu le réflexe de prendre avant que le gérant de la pharmacie arrive ; de fait au vu de l’étalage, il se mit en colère et la vira précipitamment de l’arrière-boutique.

Pourquoi tant de colère ? il y a fort à parier qu’il a été largement payé pour collaborer à cette fraude.

  • 5 – Autre bonne nouvelle : Savez-vous enfin qu’il existe venant de Belgique un nouveau test ultra-efficace, celui-là spécifique pour tous les covid pratiquement instantané (en 30 s), non dangereux pour 5 € seulement, mais blacklisté… et pour causes !  

https://www.francesoir.fr/videos-le-defi-de-la-verite/frederic-baugniet-au-defi-de-la-verite?utm_source=NL

Mais nos gouvernants n’en veulent pas,
ils ne pourraient plus tricher…

Rappels confinement. La prison à domicile

Je ne m’étendrai pas ici sur cette mesure incroyablement stupide décriée par toutes les instances médicales dignes de ce nom, qui n’a rien de prophylactique mais juste politique par un isolement social, plus facile à gérer et dans le but de ruiner l’économique des pays avec comme seule porte de sortie le faux vaccin !

https://www.aubedigitale.com/trump-avait-raison-la-lumiere-du-soleil-detruit-le-covid-8-fois-plus-vite-que-les-scientifiques-ne-le-pensaient-selon-une-etude/

Source : Aube digitale

NOTA : Le prétexte de Bill Gates que les chemtrails servent à nous protéger des rayons toxiques du soleil est un énorme mensonge (parmi beaucoup d’autres de sa part) dans le seul but de la réduction de la population mondiale.

VACCINS ARNm (messagers)

Vaccinés : des distributeurs ambulants de la redoutable protéine Spike

Les vaccins ARNm ne sont pas des vaccins, ils ne sont pas faits pour protéger des covids, mais au contraire pour l’accueillir et les faire dupliquer massivement par nos cellules. C’est une réécriture de votre code génétique. Les survivants seront des OGM mi-humains mi-robots.

¤ D’abord pourquoi un vaccin pour une maladie que l’on sait parfaitement soigner ? Ce ne sont pas les remèdes qui ont fait leur preuve qui manquent : STROMECTOL, AZITHROMYCINE, CLARITHROMYCINE, ARTEMISIA ANNUA, NIVAQUINE, HYDROXYCHLOROQUINE, et comme par hasard, ils sont interdits de vente et de prescription aux médecins en France !

¤ Pourquoi les campagnes de vaccination sont suivies d’une hécatombe de morts dans les jours semaines ou mois qui suivent – et l’on ne compte pas les gens qui restent gravement handicapés.

¤ Pourquoi les laboratoires se sont légalement déchargés de toute responsabilité post-vaccinale et qu’aucune assurance ne veut cautionner ce risque ? Cela ne devrait-il pas mettre la puce à l’oreille aux hésitants ?

¤ Pourquoi les grands médias font-ils le silence total sur ces faits ou minimisent drastiquement les chiffres pendant qu’ils redoublent la publicité de la vaccination ?  Pour obéir à leurs maitres hyper riches qui les nourrissent et veulent finaliser le contrôle total des populations par le fameux passeport santé vaccinal vert. Mais pas de chance, le gouvernement fédéral américain a fait savoir qu’il n’y participerait pas. La Russie a fait de même, si bien que l’Europe se retrouve seule avec cette mesure suicidaire…

La protéine Spike est la pièce maitresse des vaccins ARNm.

La protéine Spike est la clé qui permet au SARS-CoV-2 de pénétrer dans nos cellules. C’est elle qui, se dispersant dans l’organisme, programme l’ARN cellulaire pour accueillir les covids, en annulant provisoirement les défenses immunitaires, et les reproduire massivement.
Mais lorsqu’un nouveau covid mutant va se présenter, il va y avoir selon les chercheurs une déflagration immunitaire telle qu’elle peut tuer la personne en 36/48 heures.

Par ailleurs la protéine SPK attaque l’hémoglobine et tend à créer des caillots sanguins, ce qui explique toutes les morts subites par embolie cardiaque, cérébrale ou pulmonaire. Enfin c’est elle qui est le vecteur de contagion par les vaccinés et non les covids.

Mais la CDC ne veut pas l’entendre – voir ci-dessous

https://www.aimsib.org/2021/05/02/catastrophe-annoncee-de-la-vaccination-anti-covid-mais-le-cdc-persiste-et-signe/

Deux parades inattendues à essayer :

Stromectol (ivermectine), dont j’ai parlé plus haut avec les dosages pondéraux suivants :

  • 40-60 kg = 15 mg
  • 60-80 kg = 18 mg
  • Plus de 80 kg = 24 mg

Et en info dernière :

Suramine qui est au départ un médicament utilisé pour traiter la maladie du sommeil et la cécité des rivières africaines. On la trouve sur Internet, mais l’achat est réservé aux professionnels de santé et je n’ai pas le mode d’utilisation.

Ces produits sont vendus sur Internet.

A vous de jouer !

Dites-moi?

Dites-moi…

  • Pourquoi un vaccin pour une maladie que l’on sait parfaitement soigner ?
  • Pourquoi justement les remèdes qui ont largement fait leurs preuves dans divers pays sont systématiquement retirés du marché, particulièrement en France ?
  • Pourquoi le test PCR reste une référence absolue alors que l’on sait que son inventeur Mullis a déclaré que ce test de laboratoire ne peut servir de dépistage (en dépit des allégations mensongères du journal Le Monde) ? Ainsi, selon les statistiques, 94% des tests positifs seraient faux.
  • Pourquoi certains testés positifs un jour passent négatifs le lendemain ?
  • Pourquoi la procédure en France (comme en Sui8sse) comprend 45 réplications du prélèvement pour en effectuer l’analyse alors que l’on sait qu’au-dessus de 30 on recueille toutes sortes de miasmes viraux résiduels, soit non spécifiques soit des archives d’anciennes grippes ?
  • A noter que si vous avez déjà eu le Covid vous serez automatiquement positif, donc suspect et confinable en quatorzaine… ainsi que votre entourage !
  • Pourquoi si vous avez déjà eu le Covid avec ses symptômes grippaux spécifiques, et que vous êtes donc naturellement immunisé, on vous imposera quand même le vaccin pour obtenir le passeport santé ?
  • Pourquoi s’acharne-t-on à imposer le masque alors qu’il est annoté sur les emballages des boîtes de 50 « ne peut servir contre les virus » (trop petits) ? Même les masques médicaux pour la chirurgie se limitent aux bactéries, levures, champignons, etc., 500 à 1000 fois plus gros.
  • Pourquoi le confinement (prison à domicile intenable en famille dans des petits appartements) alors que les pays qui ne l’ont pas pratiqué relèvent une mortalité bien inférieure, quoiqu’en disent les médias menteurs.
  • Pourquoi cet arrêt stupide des activités socio-commerciales, non pas basées sur des recensements de morts mais de simples cas sans objet, ceci plongeant le pays dans la faillite généralisée et une pauvreté exponentielle ? Assistons-nous à un plan de démolition ?
  • Pourquoi la distanciation masquée obligatoire dans les réunions alors que l’on se comprime allègrement dans les transports en commun tels le métro (décrétés sans risque !!!)
  • Pourquoi les grands rassemblements entre 500 000 et 1 million de personnes tassées les unes sur les autres, à 90% sans masques, dans divers pays n’ont pas été suivis d’une flambée de malades ? Et pourquoi ces reportages ont été censurés ?
  • Pourquoi laisse-t-on martyriser les enfants à l’école avec le masque, mettant leur cerveau en sous oxygénation invalidante et dangereuse alors que le Covid ne les atteint pratiquement pas (zéro morts) ? Le plan est-il de fabriquer une génération de crétins faciles à manipuler ?
  • Pourquoi cache-t-on que selon des études indépendantes, les vaccinés Covid rejettent par le souffle 6 fois plus de virus que les porteurs sains ? Ce qui prouve que contrairement à ce qui est prétendu, ce sont donc les vaccinés qui sont les pires agents contaminants.
  • Pourquoi continue-t-on de parler du Covid 19 alors que tous les virologues (honnêtes) sont en accord pour affirmer que comme pour toutes le grippes, sa courbe en cloche de virulence est derrière nous depuis un bon moment ? Donc le Covid 19 est mort et fait place à un variant, comme toutes les grippes.
  • Pourquoi alors les vaccins qu’on essaye de nous imposer en échange de nos libertés s’appellent 19 ? C’est comme si on nous proposait pour la nouvelle grippe de cette année le vaccin de celle de l’année dernière.
  • Pourquoi inclut-on dans les vaccins Covid, 158 produits toxiques (tels du mercure et de l’aluminium très surdosés) dont des séquences de VIH (SIDA), de malaria, d’Ébola, etc., etc., et même des cellules de fœtus humains avortés ? Comment ce bouillon à la Frankenstein pourrait-il nous être bénéfique ?
  • Pourquoi y a-t-il autant de cas d’accidents graves handicapants à vie, voire de morts subites dans les heures, les jours ou les semaines qui suivent la seconde injection du vaccin ? La réponse vient de pays tels le Danemark, la Norvège, l’Autriche qui ont suspendu la vaccination en raison du constat de formation de caillots sanguins. Il s’agit donc de thromboses ischémiques générant des embolies cardiaques ou cérébrales fatales.
  • Pourquoi n’y a-t-il aucun médecin à la tête de l’OMS (organisation mondiale de la santé), mais que des banquiers, des informaticiens et des politiciens ?
  • Pourquoi aucune assurance vie ne fonctionnera si vous mourez suite à ce vaccin ? Renseignez-vous, on vous dira que le vaccin Covid étant expérimental et non obligatoire, vous serez considéré comme volontaire à un risque calculé. Même chose si vous êtes invalide à vie.
  • Pourquoi Bill Gates prétend vouloir sauver l’humanité par le vaccin après avoir déclaré qu’il faut absolument éradiquer 90% de la population ?
  • J’ajouterais encore. Pourquoi ne parle-t-on jamais de médecine préventive autrement que par les vaccins qui n’en sont pas comme expliqué ci-dessus. En effet, les médecines naturelles sont irremplaçables et très performantes dans ce cas. C’est la seule méthode de prévention 100 % utile, efficace et sans dangers.

Vaccins et variants

Fichier de la vidéo : Live lundi 3 mai 2021 – Traitements génétiques anti-Covid ce.mp4 sur https://reinfocovid.fr

Quelques points importants de cette intéressante présentation : Le vaccin fabrique les virus qui le rendent inutile. Chaque fois que vous vous faites vaccinez, vous risquez de fabriquer un variant. Le vaccin est une machine à fabriquer des variants.

Les gens prennent des risques inouïs pour aller boire un verre au bistrot ou se dorer sur une plage. Plus de 100 effets secondaires (de peu graves à très graves voire mortels) sont possibles.

Effets secondaires covid sur  covid 19 vaccine. Par exemple:

Myosite –> pb tensionnels (HTA), troubles cardiaques, troubles du rythme, hydroélectrolytique, –> décès.

Diabétiques : –> Le traitement de l’état immunitaire doit être maximal avec des vit. D, vit. C, mais aussi ALIMENTATION, Zinc, armoise annuelle, épilobe, huile essentielle de Saro, huile essentielle de ravintsare.

Modes d’emploi auprès de J-P Chapuis.

Et un peu d’humour…

 

.

Protocole Corona du Prof. Marik

https://www.ipsn.eu/coronavirus-comment-se-faire-soigner-avec-le-protocole-du-pr-marik/

Et ajoutez encore ce qui semble utile (hydroxychloroquine + azythromycine + zinc) sauf le paracétamol sous toutes ses formes car il détruit le système immunitaire.

directives-anticipees-protocole-marik-vitamine-c Covid

Les groupes et symptômes des covid

Nouvelle Page Santé <nouvelle-page-sante@mail1.nouvelle-page-sante.info> 12 avril 2021

Les groupes et symptômes des covid.

Nous avons tous cru au début de l’épidémie que les symptômes de la Covid-19 étaient peu ou prou les mêmes que ceux d’une grippe.

Pourtant, les chercheurs du King’s College au Royaume-Uni1 ont classé les formes de la Covid-19 en six clusters de symptômes.

Cluster grippal sans fièvre : Maux de tête, perte de goût et d’odorat, toux, maux de gorge et courbatures.

Cluster grippal avec fièvre : Mêmes symptômes que pour le cluster 1 mais avec en plus une perte d’appétit et de la fièvre (souvent trois jours à 38,5° ou plus).

Cluster gastro-intestinal : Il fait état de diarrhée, vomissements, douleurs abdominales, perte d’odorat et d’appétit, maux de tête, maux de gorge, douleurs thoraciques. En général, il n’y a pas de toux associée.

Cluster fatigue : Fatigue, maux de tête, perte d’odorat, toux, douleurs thoraciques et fièvre. Ce groupe est susceptible de développer une forme plus grave que les trois précédents, car il s’avère que 8,6 % des personnes appartenant à ce cluster ont besoin d’une assistance respiratoire.

Cluster confusion : Un état de confusion est rapporté en plus des symptômes énumérés dans le quatrième groupe. Environ 10 % d’entre elles auront besoin d’une assistance respiratoire. Des troubles neurologiques ont également été signalés. On parle alors de vertiges dans la plupart des cas.

Cluster abdominal et respiratoire : C’est le groupe le plus inquiétant. En effet près de la moitié des personnes devront être hospitalisées et environ un cinquième auront besoin d’une assistance respiratoire. Quasiment tous les symptômes sont présents (fièvre, maux de tête, toux, détresse respiratoire, problèmes intestinaux, fatigue intense, courbatures, confusion…)

À ces six groupes répertoriés par les chercheurs, j’ajouterais un septième groupe qui semble de plus en plus courant : le cluster dermatologique : Les atteintes de la peau surviennent généralement quelques jours après l’apparition des premiers symptômes typiques du coronavirus. Il s’agit de taches rouges (érythème) sur le visage, de crises d’urticaire et de réactions inflammatoires douloureuses au niveau des orteils. Certains malades ont subi ces désagréments durant plusieurs mois après leur guérison.

Plus rarement, une perte auditive survient. Ce nouveau symptôme a été mis en avant en octobre 2020 par des médecins britanniques dans la revue BMJ Case Reports. Ce sont des cas graves qui ont été touchés et ils ont été traités efficacement à l’aide de stéroïdes.

Pourquoi une forme plutôt qu’une autre ? Pour le moment, on suppose que cela s’explique par le fait que nous sommes tous plus ou moins uniques.

Nous vivons dans des environnements différents, nous avons un régime alimentaire qui nous appartient, nous possédons nos caractéristiques génétiques propres, nous avons des pathologies chroniques différentes et un accès aux soins inégal.

Les symptômes dépendent aussi de la charge virale reçue.

La façon dont nous avons été contaminés (nez, bouche, œil…) entre aussi en jeu. On sait par ailleurs que les enfants développent des formes particulières, plutôt axées sur les seuls troubles gastro-intestinaux.

L’après Covid, parfois pire que la maladie

Les témoignages de malades laissent entendre qu’être guéri ne signifie pas être sorti d’affaire. Loin s’en faut.

Quelques semaines après avoir eu une infection au coronavirus, même bénigne, des patients se plaignent d’un retour de leurs symptômes. C’est le syndrome post-covid (ou covid long).

Le test PCR est négatif. Ils ne présentent plus les symptômes de l’infection aiguë (plus de fièvre ou de toux) mais sont essoufflés au moindre effort, ils ont mal à la tête, aux côtes, au sternum, au cou quand ils s’activent. Ils ont également la tête qui tourne dans la journée.

Dans certains cas, la fatigue persiste plusieurs mois après. Il n’est pas rare de voir des états dépressifs apparaître, ainsi que des douleurs articulaires et musculaires persistantes.

Des complications éventuelles sont à surveiller car l’organisme et le système respiratoire en particulier sont affaiblis.

Le risque se situe au niveau des pneumopathies ou des embolies pulmonaires. La bonne santé du système cardio-vasculaire doit également monopoliser l’attention.

Cette persistance des symptômes est extrêmement handicapante au quotidien. Le retour au travail est souvent impossible. Être limité dans ses activités peut faire boule de neige et mener à l’isolement et à des formes de dépression sévères.

Comprendre pour agir

Comme vous le savez, je n’aime pas me résigner. Nous pouvons agir mais pour cela il faut analyser les données dont nous disposons.

Une distinction importante doit être faite entre deux types de symptômes post-covid.

  1. Il y a ceux qui sont dus à une inflammation persistante qui correspond à la phase normale de convalescence.
    L’organisme s’est vaillamment défendu et il est tout à fait normal d’être fatigué, voire un peu déprimé, une fois la bataille terminée. Beaucoup de patients racontent que quelle que soit la gravité de leur infection, ils ont perdu de quatre à dix kilos.
    Or, une perte de poids rapide intensifie la fatigue. Quelques jours de repos, la reprise progressive d’une activité physique, une bonne alimentation, et l’on retrouve toutes ses facultés.
  1. En revanche, si plusieurs semaines ou mois après la maladie on ressent encore des douleurs, de l’épuisement, des troubles neurologiques il faut alors commencer à se dire que tout cela n’est pas normal.

Pour comprendre je me suis penché sur des études médicales récentes2. Voici ce qu’elles en disent (c’est un peu technique, mais en voilà un résumé).

Notre cerveau est doté de son propre mode de nettoyage, que l’on appelle le système glymphatique : une sorte d’évacuation des égouts cérébraux.

Or, le virus est capable de pénétrer dans notre cerveau par les voies ORL, à partir desquelles il déclenche des inflammations, notamment par des cellules appelées cytokines.

Ces cytokines perturbent la fonction nettoyage de notre cerveau, et, en migrant vers l’hypothalamus, provoqueraient alors :

  • un dérèglement du cycle sommeil / éveil
  • un dysfonctionnement cognitif
  • et une fatigue profonde et continue

La colonne vertébrale serait elle aussi touchée, ce qui pourrait expliquer les douleurs chroniques un peu partout dans le corps.

Agir au plus vite 

Dès la fin de la phase aiguë et même si vous vous sentez bien mieux, je vous suggère de mettre en place une stratégie de remise sur pieds préventive. D’après les recherches il semblerait que la persistance d’une inflammation généralisée soit la principale source du syndrome post-covid. Je vous propose donc deux axes pour éviter ou atténuer les problèmes qui s’ensuivent.

  • Agir sur la circulation des fluides. 

On le sait, une bonne circulation, c’est favoriser l’élimination des toxines.

Une cure de Ginkgo Biloba est tout indiquée.

3 comprimés (40 mg) par jour. Attention : si vous prenez un traitement anticoagulant. Se référer alors à votre médecin traitant.

L’hamamélis, dont les feuilles sont riches en flavonoïdes et en tanins, présente l’avantage d’avoir un effet anti-inflammatoire très intéressant.

En infusion, boire 3 tasses au maximum par jour (une cuillère à café de feuilles d’hamamélis par tasse, infusée pendant une petite quinzaine de minutes). Pour la teinture mère d’hamamélis, la dose conseillée est de 3 ou 4 ml 3 fois par jour. En gélules (290 mg), 1 à 3 prises au moment des repas. Ne pas dépasser la dose de 6 gélules par jour.

En parallèle, stimulez votre foie pour qu’il puisse éliminer plus efficacement les toxines. Un complexe radis noir-artichaut en cure d’un mois peut y aider. Une à trois ampoules par jour sur un mois en général. Attention : en cas de fatigue intense, faites l’impasse sur cette cure qui risque d’accentuer cette sensation.

Les extraits hydroalcooliques (alias teinture-mère) de desmodium, artichaut, chrysanthelle, pissenlit doivent être préférés. Seuls ou en association pour leur effets doux et efficace sur le drainage et la régénération du foie. 30 à 60 gouttes par jour en 2 ou 3 prises dans un peu d’eau avant les repas.

  • Lutter contre l’inflammation

Privilégiez en premier lieu une alimentation comme le régime méditerranéen ou le régime du Dr Weil(3) (régime anti-inflammatoire semblant inspiré du régime méditerranéen).

Côté huiles essentielles :

  • le pin sylvestre est un anti-inflammatoire respiratoire comme tous les pins et sapins. L’HE de Saron pourra aussi être très utile (immunité et respiration). En inhalation : versez quelques gouttes de pin sylvestre dans un bol d’eau bouillante et respirez les vapeurs 5 minutes. 3 fois par jour.
  • La gaulthérie, pour soulager les douleurs. Diluez 1 goutte de gaulthérie couchée dans 4 gouttes d’huile d’arnica et massez les zones douloureuses, 4 fois par jour.
  • D’autres possibilités existent

Deux derniers conseils :

  • faites une cure de zinc et de fer
  • de vit D3 et C
  • d’antiradicalaires
  • reprenez une activité physique même très légère

Je souhaite un rétablissement rapide à ceux et celles qui ont été ou sont encore victimes de la covid-19. J’espère que ce moment passé en ma compagnie vous aura aidé.

À bientôt, Laurent des éditions Nouvelle Page

Texte complété par JP Chapuis le 12.4.21

Sources :

(1) Symptom clusters in Covid19: A potential clinical prediction tool from the COVID Symptom study app / https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.06.12.20129056v1.full.pdf+html

(2) Perrin R, Riste L, Hann M, Walther A, Mukherjee A, Heald A. Into the looking glass: Post-viral syndrome post COVID-19 [published online ahead of print, 2020 Jun 27]. Med Hypotheses. 2020;144:110055. doi:10.1016/j.mehy.2020.110055

(3) https://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/Regimes/Fiche.aspx?doc=dr_weil_regime

Arguments pour le refus

Lu sur le blog RT France : https://francais.rt.com/france/89318-nouveau-samedi-manifestations-anti-pass-sanitaire-deux-jours-entree-en-vigueur?utm_source=spotim&utm_medium=spotim_recirculation&spot_im_redirect_source=pitc&spot_im_comment_id=sp_BF34oPbr_610d20546f7ccc5de25e6b45_c_1wORNHDM038gPp7odSpoHCuMgMH&spot_im_highlight_immediate=true

« La chose préoccupante c’est que du peu qu’on connaisse de cette technologie-là, de ce que nous dit Pfizer dans son AMM conditionnel, c’est que l’ARN messager injectée chez le rat, atteint quand même des organes-cibles critiques, tels que le cerveau, le cœur, les gonades et notamment les ovaires des dames. Ces trois tissus vitaux ont des cellules à capacité régénérative limitée, si ce n’est nulle. Il faut donc savoir que si cet ARN est transcrite et exprimée dans ces tissus là, on va perdre des cellules de façon définitive, ce qui peut conduire, dans le cerveau, à des dégénérescences, à des maladies cognitives. Quant aux dames, des problèmes de fécondité, puisqu’il s’agit de vacciner, d’injecter des femmes jeunes. Le problème, c’est que nos autorités ne nous donnent pas tous les chiffres. Nous impose des actions, mais on n’a pas les garanties, les garde-fou, les données qui pourraient nous rassurer, nous permettre d’accepter ce protocole « politique » (j’ai du mal à dire « sanitaire »)

En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/france/89318-nouveau-samedi-manifestations-anti-pass-sanitaire-deux-jours-entree-en-vigueur?utm_source=spotim&utm_medium=spotim_recirculation&spot_im_redirect_source=pitc&spot_im_comment_id=sp_BF34oPbr_610d20546f7ccc5de25e6b45_c_1wORNHDM038gPp7odSpoHCuMgMH&spot_im_highlight_immediate=true

L'avis d'un prix Nobel

Ne vous faites surtout pas vaxxiner et évitez les tests et les masques.

Voici un résumé de la dernière communication du Professeur Montagner, prix Nobel pour sa découverte du SIDA. L Professeur Montagner est décédé au début de 2022.

 

Consultez le site: tous.ch

Consultez tous.ch …et soutenez les.

Le silence ne sera pas le dernier refuge de la liberté [Citation inspirée de l’auteur vaudois Michel Campiche]

Prenons la parole !

Nous, citoyens indépendants d’horizons différents, ne voulons pas d’une gouvernance liberticide et autoritaire, ni d’une société anxiogène et divisée.

Où est passée notre liberté ?

Nos gouvernements ont pris des mesures désastreuses pour nos libertés et notre démocratie:

Des millions de citoyens suisses voient leurs droits fondamentaux bafoués: la liberté de mouvement, de vivre sans peur, de mourir dignement et entouré des siens, de choisir de respirer sans masque, et tout simplement de vivre librement (réunions familiales, culture, sport, de rendre visite à ses aînés)[2]

Des centaines de milliers d’emplois sont menacés et des milliards de francs dépensés[3]

Des dizaines de milliers de personnes supplémentaires vivent dans la précarité [4]

Des nombreux jeunes sont déscolarisés et désocialisés[5]

Nos médias pratiquent une couverture alarmiste et biaisée, sans égard à toute proportionnalité[6] . Le débat est censuré ou jugé comme incivique, égoïste et complotiste[7]. Les sceptiques sont accusés de vouloir risquer la mort d’autrui.

Notre société se polarise[8] et le point de rupture approche dangereusement. La confiance envers nos gouvernements et nos médias, voire même entre concitoyens, faiblit, alors que l’anxiété, la dépression et les suicides augmentent[9].

La surenchère des mesures liberticides croît de jour en jour ; l’obligation de se masquer se généralise, ainsi que le traçage et les menaces d’obligation de quarantaine collective, renforcée par des menaces d’amendes exorbitantes[10].

Nous voulons un avenir démocratique dicté par le bon sens

Tout glissement totalitaire[11] au nom du bien-commun est indéfendable dans une démocratie.

Nos libertés fondamentales sont bien trop précieuses pour être sacrifiées contre la promesse impossible du risque zéro.

Il en va de notre responsabilité individuelle de questionner, sans relâche, la proportionnalité de chaque atteinte à la liberté de tous.

Tous ensemble, gardons confiance!

Soutenez ce manifeste sur www.tous.ch

Références sur https://tous.ch/manifeste/

Les vérités à cacher

Évènement planétaire historique en vue, le bout du tunnel ?…

Le plus grand procès international de tous les temps sous l’égide du célèbre avocat allemand Reiner Fuellmich qui a rallié une centaine d’experts. Les poursuites judiciaires qui seront engagées contre les responsables relèvent de « CRIME CONTRE L’HUMANITE ». Reiner Fuellmich est l’avocat qui a réussi à condamner le géant de l’automobile Volkswagen dans l’affaire des pots catalytiques trafiqués. Et c’est ce même avocat qui a réussi à condamner la Deutsche Bank comme entreprise criminelle.

Le vaccin « expérimental » est en violation des 10 codes de Nuremberg qui prévoient la peine de mort pour ceux qui violent ces lois internationales

Fuellmich et son équipe présenteront le test PCR défectueux et l’ordre donné aux médecins d’étiqueter tout décès par comorbidité en tant que décès Covid comme une fraude. Le test PCR n’a jamais été conçu pour détecter des agents pathogènes et il est défectueux à 100% à 35 cycles de recopie. Or tous les tests PCR supervisés par le CDC sont réglés entre 37 et 45 cycles. Celui-ci admet d’ailleurs que tout test dépassant 28 cycles n’est pas admissible pour un résultat positif fiable. Ce seul fait invalide plus de 90% des prétendus cas de covid.

En plus des tests défectueux et des certificats de décès frauduleux, le vaccin « expérimental » lui-même est en violation de l’article 32 de la Convention de Genève. En vertu de l’article 32 de la quatrième Convention de Genève de 1949, « les mutilations et les expériences médicales ou scientifiques non nécessitées par le traitement médical d’une personne protégée » sont interdites. Selon l’article 147, la réalisation d’expériences biologiques sur des personnes protégées constitue une violation grave de la Convention.

On ne remerciera jamais assez Reiner Fuellmich, ce héros s’étant montré seul capable de passer au-delà des simples constats à une ACTION CONCRETE, qui va enfin faire tomber définitivement les têtes des psychopathes criminels bien décidés à nous exterminer (tout en clamant nous protéger !).

Ceux qui transmettent les ordres et les font appliquer sont les collabos conscients du régime.
Ceux qui obéissent et se soumettent sont des collabos inconscients du régime.

Censures et mensonges criminels
Il y a une telle densité d’informations contradictoires, tant de mensonges, tant d’omerta, tant de fausses statistiques, tant de menaces, que pour beaucoup – qui sont incapables de prendre le recul d’une vue globale – c’est la « purée » dans la tête.

Comment tant de gens continuent à écouter et obéir jusqu’à en perdre l’instinct de survie, face à des carterons de félons qui n’ont fait que nous mentir et nous enfumer depuis des décennies ?

Il est pourtant clair que l’on nous a confisqué pratiquement tous les moyens de nous guérir rapidement (exemples : Ivermectine ou Stromectol, Azythromycine, Clarithromycine, Artemisia Annua…), de sauvegarder notre intégrité physique et morale (masques, confinement…) jusqu’à l’interdiction de penser (censure d’opinions).

Le Dr Pierre Kory a récemment accusé l’OMS d’avoir sciemment supprimé toutes les données sur l’Ivermectine, contre le virus afin de favoriser les intérêts de Big Pharma en matière de vaccins, ce qui a coûté « un demi-million de vies rien que cette année » (wikistrike.com 27 Mai 2021) – 28 essais contrôlés randomisés portant sur près de 3 000 patients n’ont pas suffi à l’OMS pour approuver cette thérapie salvatrice pour le COVID-19. « Ce qu’on voit là, ce n’est clairement pas de la science, c’est littéralement une action criminelle » a ajouté de Dr Kory.

Pendant ce temps, après l’expérience catastrophique d’une vaccination massive cov19 au Brésil, le gouvernement ayant fait volte-face a libéré l’application de l’Ivermectine – le résultat a été une baisse des morts post vaccinaux en chute libre immédiate – mais aucuns médias n’en parlent évidemment. Il ne faut pas que ça se sache !

Et puis quel média vous parle de la moitié des états américains (majoritairement républicains) qui ont envoyé aux pelotes masques, confinement, distanciation et vaccination, et qui filment des grands meetings tels Indianapolis avec 135 000 participants sans masques ? et que se passe-t-il ? Rien, si ce n’est le nombre de morts covid en chute libre… pendant que les médias nous parlent de statistiques en hausse gravissime !

Enfin pourquoi ne nous parle-t-on pas de la Suède qui n’a jamais respecté les consignes en vogue et dont la mortalité ordinaire n’a jamais bougé d’un iota ?

Que peut motiver la censure croissante de YouTube, Tweeter, Facebook ? Sinon LES VÉRITÉS A CACHER ABSOLUMENT et tous les MENSONGES à protéger !

La prédiction du Dr Vernon Coleman

« Les vaccinés commenceront à mourir à l’automne »

Citations de points importants de son long article sur le plan en cours :
Il semble probable que les vaccins puissent être responsables de la mort de centaines de millions de personnes qui n’ont pas été vaccinées (par contamination des vaccinés).

La plupart des médecins restent ignorants des risques, ou réduits au silence.

En raison de l’épidémie de maladies et de décès qui se produira, les gouvernements commenceront à promouvoir une prochaine série de vaccinations.

Les décès supplémentaires surviendront probablement à l’automne, lorsque les personnes vaccinées sont le plus susceptibles d’être exposées aux virus. Ils ont toujours prévu de mettre ces décès sur le compte d’une nouvelle version du covid.

Mais je crois qu’ils ont fait une énorme et cruciale erreur :
En vaccinant des millions de personnes, nous poussons le virus à muter et à devenir plus fort et plus mortel. Essayer de concevoir de nouveaux vaccins pour de nouvelles mutations ne fait qu’aggraver la situation.

Les personnes qui ont été vaccinées partagent maintenant des virus mutés avec leur entourage. Les mutations deviennent plus fortes et plus mortelles.

Les systèmes de défense naturels des personnes vaccinées sont supprimés parce que les anticorps spécifiques qui ont été produits par le vaccin prennent le dessus. Et ces anticorps spécifiques, ceux produits par les vaccins, sont permanents. Ils sont là pour toujours dans le corps des vaccinés.

Les individus vaccinés vont être les plus exposés lorsque les nouvelles mutations vont commencer à se propager.

Les politiciens et leurs conseillers vont mentir et accuser ceux qui n’ont pas été vaccinés d’être responsables du développement de nouvelles mutations et de l’augmentation du nombre de décès qui va se produire.

En finale, si le Dr Bossche a raison, et je le crois, ce sont les personnes vaccinées qui vont menacer l’humanité. Ils seront une menace majeure pour tous les non vaccinés, car les virus qu’ils excrètent sont bien plus dangereux que le virus original.

A noter aussi que le discours du Dr Coleman rejoint globalement celui du célèbre Dr Sherri Tenpenny à grands renforts de détails techniques et celui, plus réservé, du Pr Luc Montagnier.

Conclusion MD
Ainsi que je l’ai déjà affirmé, la partie est maintenant définitivement perdue pour l’état profond qui est déjà en partie décapité par l’actuel gouvernement militaire de transition américain – son plan diabolique prend l’eau de toutes parts.
De nombreuses exécutions capitales ont déjà lieu quotidiennement depuis des mois pour crimes d’état et hautes trahisons à GITMO. Le monde bascule en ce moment – observez les USA qui mènent la danse sans pourtant passer sur la télé et la presse pourrie des hyper riches qui bloquent tout. L’Europe et en particulier la France resteront les derniers bastions à tomber par manque d’adaptation (c’est le vol du canard sans tête).

Donc ne prenez pas acte des derniers décrets qui sortent, ils ne seront pas appliqués ou seront éphémères. Les gouvernements sont en panique, ce qui explique leurs tergiversations incohérentes, mais faites attention, le monstre est encore dangereux tant qu’il n’est pas mort.

Pour entériner ce sujet je vous propose d’écouter LA CROIX DU SUD, les USA nous libèrent de l’état profond (12 min)

https://lesmoutonsenrages.fr/2021/05/29/la-capsule-51-les-usa-nous-liberent-de-letat-profond/

****************
NOTA concernant la tisane d’aiguilles de pin sylvestre :

De nombreuses personnes m’ont demandé si l’huile essentielle pinus sylvestris pouvait convenir – c’est NON ! La suramine est éliminée par la distillation.
C’est déjà bien d’avoir cela, en attendant peut-être plus pratique. Nous y travaillons.
**************

Les équipes de l’Hôpital des enfants de Toulouse tirent la sonnette d’alarme

Du jamais vu : des enfants de 6 à 7 ans font des tentatives de pendaison !

Est-ce que ce sont les enfants qui vont arriver, par leur sacrifice, à enfin décider les parents à une coalition musclée contre les mesures scolaires mortifères ?

Par ailleurs, 20 à 24 enfants sont hospitalisés chaque semaine au CHU de Toulouse. « Pour la moitié, c’est pour du trouble psychiatrique ou alimentaire que l’on peut qualifier d’habituel ».

Santé Publique France dévoile une étude pour comprendre comment les enfants ont vécu le premier confinement – la santé mentale a été la plus impactée chez les adolescents de13 à18 ans – les filles ont été plus touchées que les garçons.

Par ailleurs, les jeunes ayant ressenti le plus de détresse sont ceux issus des familles les plus fragilisées telles les monoparentales.

Mais personne n’a osé évoquer une autre relation très probable avec la sous oxygénation du cerveau des enfants due au port obligatoire du masque à l’école – ceci pouvant générer la dépression et le manque de joie de vivre tellement indispensable chez les enfants.

* * *
Pour suivre les vidéos de Silvano TROTTA, c’est ici :

https://odysee.com/@SilvanoTrotta:f

Une association est née qui nous fédère tous, c’est le moment où jamais ! Michel et moi sommes inscrits, faites comme nous ! :

www.bonsens.org

Le groupe FB de Bon Sens : https://www.facebook.com/BonSensAssociation?locale=fr_FR

Plus nous serons nombreux, plus nous aurons de poids décisionnaire ! Merci à vous tous, ensemble, nous gagnons !

Mail de Michel DOGNA reçu le 6.6.21 <newsletter@micheldogna.fr>

 

Les thérapies préventives et curatives possibles naturelles et classique

Préambule

Malgré les gestes barrière, les millions de litres de gels hydro-alcoolique, la vaccination à marche forcée, la menace reste la même. Les variants sont à l’œuvre, se réveillent et se réveilleront encore plus agressifs prochainement dès la diminution des UVA ambiants.

Vaccinés ou non, il semble que nous soyons loin d’être sortis d’affaire ! Et les recommandations officielles (gestes barrières, vaccins, tester/alerter/protéger) ne nous permettront pas d’éviter les confinements à répétition et/ou de longues durées.

Pour se préparer aux prochaines vagues, que faites-vous ? la PASSIVITÉ la plus totale que nous recommandent les autorités (Tendre le bras pour se faire piquer, tendre la main pour mettre du gel, aller se faire polluer par des tests toxiques, etc.) ne servent qu’à attendre pour connaître son sort.

C’est exactement le contraire de ce qu’il faut faire. Il faut agir tout de suite pour renforcer son terrain et son immunité. Prévenir, ce n’est pas rester les bras croisés ni se contenter d’un vaccin en se barricadant chez soi dans l’attente de l’explosion de la quatrième vague… C’est se préparer à faire face. C’est devenir vraiment l’ACTEUR DE SA SANTÉ.

L’immunité naturelle ne se nourrit que du naturel. Les médecines naturelles lui convient donc parfaitement. Voici ce que vous pouvez faire afin de ne pas devoir prouver (par un code QR numérique) que vous êtes vacciné et que la stratégie de « l’usure » leur permettent de vous avoir…

Souhaitons que les non-vaccinés ne seront pas moqués puis ostracisés. Ce serait comme le retour du brassard jaune…

J’ai une autre conception de la lutte contre le Covid. Cela s’appelle « l’autodéfense ». Plus nous serons nombreux à la pratiquer, plus cet autoritarisme des États sera freiné et reculera.

Si vous pensez que j’exagère, réalisez que 8 milliards de cobayes sont potentiellement à la solde de Big Pharma. 8 milliards de vaccinés, 8 milliards de clients à deux (ou plus) reprises chaque année. Voilà le rêve le plus fou de Big Pharma et sa clique. Le résultat de leur plan machiavélique de dépopulation de la planète : Un pseudo-vaccin, véritable poison transgénique produit en quelques mois alors qu’il faut normalement dix à quinze ans pour arriver à ce résultat. Je pense que nous vivons une des plus grandes « expérimentations » de l’histoire. Si vous pensez qu’après la piqûre, « tout redeviendra comme avant »… Vous faites une grosse erreur ! Voyez par vous-même les titre de cet article du 24 mars 2021 du magazine américain Bloomberg :

  • « Il faut nous préparer à une pandémie permanente »

  • Une pandémie permanente ! Le « rêve » ultime ! (…seulement pour certains)

Regardez ce qui se passe, en dépit de toutes les contradictions des scientifiques encore lucides :

  • Les personnes vaccinées doivent continuer à porter un masque

  • Peuvent encore être infectées

  • Doivent respecter les distances sociales

  • Ne sont pas protégées des variants

  • Peuvent encore infecter les autres

Sont-ils à deux doigts de nous dire que ce vaccin est inutile et dangereux…

Et pendant ce temps… pas un mot sur les solutions naturelles anti-Covid non-vaccinales qui marchent. Aucune mesure de prévention, rien sur la santé psychique ni sur la récupération après la maladie. La population doit absolument être informée de leur existence. Cela changera la trajectoire qu’on veut nous imposer !

La prévention de la covid
Pourquoi un vaccin pour une maladie que l’on sait parfaitement soigner avec des médicaments allopathiques simples et connus ou avec des remèdes naturels connus, efficaces et sans effets secondaires?

Voici les bienfaits multiples et prouvés des remèdes naturels et des conseils concrets et efficaces contre le Covid. L’efficacité est documentée, point par point.

  • Le zinc stimule votre immunité. Au minimum 30 mg par jour sous forme d’un sel assimilable facilement (biglycinate, aspartate, etc). Ce minéral essentiel a un rôle prouvé pour empêcher les virus de pénétrer dans l’organisme et inhiber leur réplication (cf Prof. Didier Raoult)

  • La vitamine C stimule votre immunité. 500 mg d’extrait d’acérola par jour suffisent

  • La vitamine D3 stimule votre immunité. La supplémentation chez les personnes malades et à risque devrait être systématique

  • Les bienfaits des échinacées pourpre et à feuilles étroites, de l’armoise annuelle (artemisia annua) contre les coronavirus viennent d’être rigoureusement démontrés par la science. 10 à 20 gouttes d’extrait hydroalcoolique dans un peu d’eau avant chaque repas. Les gélules de poudre sont moins efficaces et sont à prendre selon le mode d’emploi du fabricant. Astragale ou Renouée du Japon peuvent être utilisées  de la même manière.

  • La propolis, une sorte de résine antivirale très puissante produite par les abeilles, permet de diviser par deux le temps de récupération et les durées d’hospitalisation après une infection au Covid [1]. A prendre en extrait hydroalcoolique ou en spray buccal.

  • Les purificateurs d’air par nébulisation aérienne d’huiles essentielles éliminent le virus chez vous. Les purificateurs d’air par ultra-sons rendent les huiles essentielles inefficaces.

  • Les huiles essentielles comme le ravintsara (ravintsara aromatica) et le saro (cinnamosma fragans) sont indispensables en prévention et contre toutes les affections et complications respiratoires ! À utiliser en nébulisations aériennes ou en applications cutanées quotidiennes diluées à 5 -10% dans de l’huile végétale. Elles peuvent aussi être utilisées pures mais attention aux peaux fragiles des enfants. Eucalyptus smithii, Ravansare, Géranium, Arbre à thé peuvent être utilisées

  • Manger sainement a une puissante action « anti-infectieuse » de rééquilibrage non seulement de notre microbiote intestinal mais aussi des autres microbiotes de notre organisme. Diminuer voire éliminer les viandes, augmenter significativement les proportions de fruits et légumes sont des impératifs. Ne négligez pas les ajouts à vos plats d’aliments riches en micronutriments comme les plantes aromatiques. L’ail, le thé, le cumin noir sont des alliés immunité à portée de main… Éviter soigneusement de consommer des sucres industriels et des produits lactés car ils entraînent des «fermentations» nuisibles accompagnées de déchets métaboliques (appelés les «colles» en naturopathie) perturbant le système immunitaire. Les aliments créant des intolérances doivent être bannis de l’assiette.

  • La nutrithérapie par la supplémentation en L-glutamine, probiotiques et micronutriments servira à colmater les brèches de votre barrière intestinale lorsqu’elle est «trouée». Cette porosité intestinale chronique, qui est endémique dans notre société, est la porte d’entrée de nombreuses maladies (troubles digestifs, asthme, diabète, allergies, excès de poids, troubles hormonaux, etc.)

  • L’homéopathie pourra aussi nous aider. Par exemple, pour chasser l’anxiété et les tourbillons d’émotions négatives et le stress paralysant, Gelsemium 30 CH fera l’affaire. Mais si c’est le sentiment d’insécurité qui prédomine, alors seul Arsenicum Album 9CH pourra vous soulager. Laisser fondre 2 granules dans la bouche 1 ou 2 fois par jour avant ou hors des repas.

  • Le lavage quotidien du nez, porte d’entrée principale des virus respiratoires y compris le Covid-19, avec un lota contenant  une solution de sel marin et de nigari était déjà utilisé par les yogiis dans l’Inde ancienne. Cela s’appelle le lota-Neti.
  • Les Asiatiques assurent que le son « OM » favorise l’oxygénation des tissus tandis que le son « I » favoriserait l’énergie du cœur et la compassion. Essayez.

  • La biorésonance biophysique permet une réactivation du métabolisme cellulaire donc sa détoxication et son renforcement immunitaire. A pratiquer régulièrement chez un thérapeute
  • Il existe aussi des remèdes spécifiques de la covid aiguë et de ses conséquences. Aussi pour les conséquences des vaccins.

Ces remèdes naturels peuvent être obtenus librement en pharmacie et drogueries suisses. pour la consultation et la prescription remboursée par les caisse d’assurances complémentaires vous pouvez me contacter.

Références : [1] https://www.republicain-lorrain.fr/environnement/2021/03/31/covid-19-le-mosellan-lehning-sur-la-piste-d-un-traitement-issu-des-abeilles


En médecine classique, ce ne sont pas les médicaments (comme par hasard, ils sont interdits de vente ou « déconseillés ») de prescription médicales qui ont fait leur preuve qui manquent : Stromectol alias Ivermectine, Azithromycine, Clarithromycine, Artemisia Annua, Nivaquine, Hydroxychloroquine par exemple.


Encore un mot. Michel Dogna a communiqué qu’une molécule contenue dans les aiguilles de pin sylvestre est capable de lutter contre le vaxxin. Je suis cette information est de près pour pouvoir en fournir un extrait hydroalcoolique (alias teinture-mère).
Attention, l’huile essentielle de pin sylvestre n’en contient pas.

 

 

Les plans vaccinaux européens et Suisse

Évitez les médias de masse et la propagande, informez-vous plutôt ici https://reinfocovid.fr et ici https://bonsens.info

Les plans européens concernant des passeports vaccinaux ont été mis en place 20 mois avant la pandémie.
Une coïncidence ?

par Paul Anthony Taylor de la Fondation du Dt. Rath

Lorsqu’on nous explique que des « passeports vaccinaux » vont être exigés dans le futur pour tous les voyages internationaux et ce, dans beaucoup de pays, même pour pouvoir entrer dans des magasins, des restaurants, des bars, des salles de gymnastique, des hôtels, des théâtres, des salles de concerts, et assister à des événements sportifs, l’impression qui nous est donnée est que cette mesure est en relation directe avec la pandémie du Covid-19. Cependant, en Europe, où sont présents 8 des 10 pays exportateurs de produits pharmaceutiques, un projet de passeports vaccinaux a été proposé au moins 20 mois avant le début de l’apparition du Covid-19. Apparemment, la pandémie aurait opportunément fourni aux politiciens européens « l’excuse » dont ils avaient besoin pour introduire l’idée.

La Commission Européenne – le corps exécutif de l’Europe – a d’abord publié un projet de passeport vaccinal le 26 avril 2018. Profondément noyé dans un document traitant du « renforcement de la coopération contre les maladies pouvant être prévenues par des vaccins« , la proposition a été essentiellement ignorés par les médias dominants.

Dans la suite, le document publié au début de 2019 a établi des plans spécifiques pour la mise en place de la proposition européenne. L’action première figurant sur la liste de la feuille de route était « d’examiner la faisabilité de la mise au point d’une carte / passeport pour les citoyens européens qui soit compatible avec les systèmes d’immunisation électronique et reconnue en vue d’un usage transfrontalier ». Le plan avait pour objectif une proposition législative à publier en Europe aux environs de 2022.

Il est intéressant que la feuille de route utilise plusieurs termes qui sont relativement peu communs dans la plupart des pays avant la pandémie, mais sont entendus journellement depuis, auprès des médias dominants. Les plus notables de ces termes sont « l’hésitation vis-à-vis des vaccins ». Le soutien des pays européens dans le « l’opposition à l’hésitation vis-à-vis des vaccins » est cité dans le document comme la clé des points d’action.

La possibilité des pandémies et « les survenues inattendues » sont également référées dans la feuille de route. Des références spécifiques sont posées pour soutenir les autorisations de « vaccins innovants comprenant des risques émergents pour la santé ». En déclarant que « l’industrie productrice de vaccins » a un « rôle clé » à jouer pour atteindre les buts décrits dans le document, la feuille de route met en liste  « l’amélioration des capacités de production de l’Europe » et le stockage des vaccins comme point d’action ultérieur à prendre en considération. Du côté du renforcement des « partenariats existants » et de la « collaboration avec des acteurs et des initiatives internationaux », la feuille de route se réfère également à une réunion au sommet concernant une vaccination globale en septembre 2019. Un examen plus détaillé des attendus et des matières traitées au cours de cette réunion est révélateur

Le sommet de la vaccination globale de 2019

« Le sommet de la vaccination globale« , non rapporté par les publications de la plupart des médias dominants a eu lieu à Bruxelles le 12 septembre 2019. Organisée par la Commission Européenne, en collaboration avec l’Organisation Mondiale de la Santé, la réunion a eu lieu juste 3 mois avant l’apparition du coronavirus. Il est significatif que ce maintenant infâme exercice de simulation ait eu lieu à peine 36 jours avant l’apparition du coronavirus. Cette réunion fut soutenue par la Fondation Bill et Melinda Gates, par le Forum Economique Mondial et l’Ecole de Santé Publique John Hopkins Bloomberg le 18 octobre 2019.

Une invitation sélective des participants au sommet des vaccinations comprenait des leaders politiques, des représentants de haut niveau des Nations Unies et d’autres organisations internationales, des ministres de la santé, des académiciens en vue, des scientifiques et des professionnels de la santé, de secteurs privés ainsi que des organisations non gouvernementales.

Le sommet a été structuré parmi trois tables rondes qui avaient pour intitulés « Nous avons confiance aux vaccins« , « La magie de la science« , et « Les vaccins protègent tout le monde, partout ».. Des personnalités notables participaient à ces tables rondes. Parmi celles-ci, Nanette Cocero, Présidente de la société Pfizer Vaccins, le Dr. Seth Berkeley, Directeur de GAV (Global Vaccine Alliance), une association qui a reçu d’importants financements de la Fondation Bill et Melinda Gates, et Joe Cerrell, le Directeur, fondé de pouvoir de politique globale et de la promotion de la Fondation Bill et Melinda Gates.

Le programme de la pandémie a été clairement mis en évidence lors de cette réunion au sommet. Des documents clés ont été distribués aux participants et comprenaient des rapports concernant : « Un plan préparatoire d’une pandémie grippale », « Un exercice de grippe pandémique pour l’Union Européenne », « Une grippe aviaire et un plan préparatoire à une grippe pandémique », « Un plan de préparation et de réponse à une grippe pandémique », « Pour la suffisance de vaccins de grippe pandémique en Europe ». Au delà de tous ces documents le but du renforcement de la collaboration avec l’industrie pharmaceutique est répétitivement appuyé ainsi que le message qu’une pandémie globale était maintenant inévitable.

Qui bénéficie réellement des passeports vaccinaux ?

Qui bénéficie réellement des passeports vaccinaux ? Certainement pas la population ordinaire pour laquelle la communication de ses bilans de santé et d’autres données personnelles pourrait bientôt devenir purement et simplement un mandat pour la participation à la société, et dont le principal bénéficiaire serait l’industrie pharmaceutique multinationale.

Déjà avec les prévisions de ventes globales de médicaments et de vaccins atteignant 1,5 trillion de dollars cette année, les compagnies pharmaceutiques et leurs actionnaires salivent à l’application de passeports vaccinaux devenant obligatoires dans le monde entier.

Le marché total des vaccins contre le Covid-19 est prédit à raison de 100 billions de dollars en ventes et de 40 billions de profits après taxation. Les vaccinations annuelles contre les mutations du coronavirus pourraient encore augmenter ces chiffres plus tard.

A moins que nous résistions à l’application de passeports vaccinaux et que nous « votions en fonction de notre raison », les fabricants de médicaments et de vaccins pourraient faire pression sur le monde par une action économique à long terme et une dépendance politique. C’est pourquoi notre but urgent doit être de remplacer le « business de la maladie » orienté vers la cupidité de l’industrie pharmaceutique par un système de protection de la santé basé sur des approches vraiment préventives. Que l’industrie pharmaceutique accepte cette alternative est simplement impensable.

********

https://www.dr-rath-foundation.org/3021/04/european-plans-for-vaccine-passports-were-in-place-20-months-prior-to-the-pandemic-coincidence?

Traduction : J.M. Danze

Notes du traducteur : À la lecture des faits décrits ci-dessus, toute personne dorée d’une certaine intelligence se posera inévitablement quelques questions :

  • Pourquoi ces discussions concernant TOUS les citoyens des différents pays européens n’ont -elles pas eu lieu en toute transparence ? La DÉMOCRATIE revendiquée par les édiles politiques des pays européens n’est-elle pas de mise lorsqu’il s’agit de débattre d’un sujet essentiel : la SANTÉ PUBLIQUE ?

  • Pourquoi n’a t’on pas trouvé dans la plupart des médias à grande diffusion, le moindre compte rendu de ces réunions élaborées à l’initiative de la Commission Européenne ? Rappelons que les décisions ébauchées avaient pour perspectives entre autres l’établissement d’un calendrier de mise en place prochaine de passeports vaccinaux.

  • Pourquoi les journalistes des médias à grande diffusion n’ont-ils pas informé en toute conscience professionnelle, la population concernant ces tractations ayant lieu à l’initiative de la Commission Européenne : en d’autres termes, pourquoi les journalistes n’ont-ils pas accompli les missions d’informer les populations ?

  • Ces journalistes ont-ils subi des pressions de leur hiérarchie ?

  • Ne revendiquent-ils pas constamment l’indépendance dans la liberté d’informer ?

  • Pourquoi dans des démarches publiques officielles, a t’on introduit à titre d’incitateurs de décisions, des personnes relevant de conflits d’intérêts à propos précisément des sujets évoqués, par exemple des dirigeants ou des mandataires de sociétés pharmaceutiques ? La Commission Européenne s’est-elle préoccupée de conflits d’intérêts ?

  • Pourquoi n’a t’on pas fait appel à des sommités de réputation mondiale en matière de virologie et d’immunologie, comme les professeur Christian Perronne, Mme le Professeur Alexandra Henrion-Caude, généticienne renommée et immunologiste, le Prof. Didier Raoult, immunologiste de réputation mondiale ?

  • Pourquoi les directeurs des firmes productrices de vaccins ont–ils fait signer aux représentants politiques des exécutifs de chaque état européen (y compris le Royaume Uni), une décharge libérant les sociétés productrices de vaccins de toute revendication de dommages et intérêts si des effets indésirables non prévus de ces vaccins apparaissaient dans le futur ? Ce cas ne s’est JAMAIS produit depuis l’origine des vaccins ! Étaient-ils à ce point peu assurés de l’innocuité de leurs vaccins ?

Nous laisserons le soin au lecteur de tirer les conclusions de ces faits.

Nous pouvons de toute façon avoir à l’esprit que nos décideurs politiques européens sont loin des idéaux démocratiques qu’ils revendiquent. Nous devrons y réfléchir au moment de déposer notre bulletin de vote dans l’urne lors des prochaines élections ! Il est peut-être temps de jeter un grand coup de pied dans la fourmilière !

 

Vaccins covid - la gaffe de l'OMS...

VACCIN COVID 19 – la gaffe de l’OMS

L’OMS admet par inadvertance que les vaccinations ne fonctionneront pas contre le coronavirus (le 18 mai 2020 / Par Ethan Huff). C’est toujours d’actualité.

En essayant de maintenir la pandémie aussi longtemps que possible, il semblerait que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) insiste pour que le développement de l’immunité naturelle contre le coronavirus de Wuhan (COVID-19) ne soit pas possible, et que le seul espoir de la société soit un vaccin.

Mais si l’immunité naturelle est hors de question, alors pourquoi l’immunité induite par le vaccin serait-elle meilleure ? Et bien sûr on ne parle pas des effets secondaires plus ou moins gravissimes, voire mortels, dont l’histoire depuis plus d’un siècle relate des statistiques effrayantes dans le monde.

Dans une annonce récente, l’OMS a déclaré qu’il n’y avait aucune preuve solide suggérant que les personnes testées positives pour le coronavirus de Wuhan (COVID-19) et rétablies, aient acquis une immunité naturelle – ce qui sous-entend qu’elles pourraient être à nouveau infectées. Mais cette allégation n’est qu’une simple hypothèse opportuniste visant à tenir le peuple obéissant à suivre des « directives de sécurité » comme le port de masque et la distance physique.

En fait l’OMS déplore (craint !) que « Les personnes qui supposent qu’elles sont immunisées contre une deuxième infection parce qu’elles ont reçu un résultat de test positif puissent ignorer les conseils de santé publique ». Évidemment puisque le but de la manœuvre est d’amener tout le monde à accepter le « vaccin ». Une fois que ledit vaccin sera disponible, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, souhaite qu’il soit distribué « gratuitement » à tout le monde – fausse gratuité puisque les contribuables paieront collectivement la facture par l’intermédiaire de leurs impôts. C’est une excellente nouvelle pour l’eugéniste milliardaire Bill Gates, qui se voit déjà encaisser le jackpot pharaonique sur lequel il mise ardemment.

La façon dont Gates, l’OMS et la bande d’extrémistes pandémiques prévoient de maintenir le public dans l’attente du vaccin magique « licorne » est de continuer à semer la peur concernant la menace permanente d’infection. Pourtant, l’une des dernières affirmations qu’ils ont lâchées est que le COVID-19 ne disparaîtra jamais (!!!). C’est ainsi que le Dr Mike Ryan, directeur des urgences de l’OMS, lors d’une récente conférence de presse virtuelle a déclaré : « Il est important de mettre cela sur la table : «Ce virus peut devenir juste un autre virus endémique dans nos communautés, et ce virus peut ne jamais disparaître ».

Oui, cela signifie qu’ils admettent implicitement que ce virus, comme tous les coronavirus grippaux est un mutant permanent, et que tous les vaccins seront donc obsolètes tous les 6 mois ou moins encore, de même que pour la grippe hivernale.

Conclusion : attendre LE vaccin libérateur est vraiment une utopie stupide.

Source de cogiito.com : PAJ

Réflexion sur la notion d’ADN-ARNm dans leur symbolisme

Réflexion sur la notion d’ADN-ARNm dans leur symbolisme

Posté le 5 mars 2021 par https://odenth.com/reflexion-sur-la-notion-adn-arnm-dans-leur-symbolisme/

Par Vareth TY VALLEE, rédactrice en chef de la revue Odonth

 
Ce virus qui rend fou !

Bernard-Henry Lévy, dans son livre « ce virus qui rend fou » écrit ceci :

« Une épidémie est toujours un phénomène social, en même temps qu’un désastre sanitaire. Que nous dit donc cette épidémie-ci de la société qui est la nôtre ? Que nous révèle-t-elle de son rapport au mal, au tragique, et à la mort ? Un virus est-il un message ? Un agent de la providence et de l’histoire ? »

Comment expliquer en terme simple ce qu’est un noyau, contenant notre patrimoine génétique à nos patients ou à nos enfants ?

Notre histoire familiale est écrite dans la bibliothèque d’un noyau cellulaire sous forme d’ADN. L’ADN, c’est donc notre histoire, écrite sous forme de protéines à longues chaines. Notre ADN est passif, il est non sécrétant, n’émet pas de signaux sous forme métabolique. Nos parents nous ont légués cette immunité, ce livre personnel, fait d’histoire ancienne, d’hérédité familiale et d’histoire récente, qui sont des pages blanches à écrire, au fil des vécus de nos expériences personnelles.

Nous enrichissons ainsi notre bibliothèque au fil des générations, et transmettons à nos enfants ce patrimoine si riche et si personnel. C’est ainsi que l’ADN emmagasine les informations et augmente sa capacité de stockage grâce à nos vécus.

Un ARNm est juste un petit morceau de protéine qui va chercher une bribe de phrase dans un livre de la bibliothèque. Cela veut dire que l’ARNm envoie des informations dans notre ADN, par sécrétion enzymatique. Il est sécrétant, transporte une information, et prend un peu de nous-même. Il va nous faire évoluer et on l’inscrit dans notre histoire, notre ADN. Cet ARNm apporte ainsi l’information qu’il a lu dans l’ADN à un destinataire cellulaire ou extracellulaire qu’on appelle cible.

Qu’est-ce que le vaccin à ARNm ?

Le fameux vaccin à ARNm correspond donc à une modification génétique d’une bribe protéinée du messager génétique et peut être assimilé aux OGM. Il y a donc risque de modification des informations, larguées par son métabolisme, sur son chemin, avant d’atteindre sa cible.

Ce vaccin n’a jamais été expérimenté sur l’animal et cette méthode est seulement autorisée depuis la covid 19.

Il est dit non toxique, car cet ARNm est détruit par sa cible après avoir donné son information. Ce qu’on ne sait pas c’est quel type d’information il laisse dans notre bibliothèque personnelle et qu’est-ce qu’il a changé comme information dans notre ADN ?

L’humanité a toujours vécu avec les virus. De la peste noire au Covid-19 en passant par la grippe espagnole ou Ebola, nos sociétés ont souvent été traversées par des crises sanitaires. Et cela nous a fait évoluer.

Comme l’enfant, après 7 ans, qui fait l’expérience des autres, en allant à l’extérieur, à la rencontre du monde. Chez les protestants, le baptême se fait à 7 ans, âge où il a fini la connaissance de SOI. Il est alors autorisé à aller voir les autres.

A 7 ans, c’est la mise en route des défenses spécifiques, avec les notions d’antigènes d’anticorps, la fabrication du MOI immunitaire. Ce MOI doit être costaud, et permettre à l’enfant d’apprendre « qui il est par rapport aux autres ».

Les microbes sont les plus grands alliés de la croissance de l’enfant. Sans eux, pas de personnalité, pas de croissance, pas d’identité. « C’est en apprenant à me confronter à de petits adversaires, puis à d’autres de plus en plus forts, que je forge QUI je suis ».

« Un enfant doit globalement faire quelques dizaines de maladies pour apprendre à être » disaient les anciens.

Chaque confrontation microbienne apprend une nouvelle capacité à l’être humain. Mieux encore, si le code du microbe est meilleur que le nôtre, il entre dans notre ADN et devient partie de notre code. Il y a ainsi environ 8% d’ADN microbien dans nos chromosomes. Le microbe est symbole de transformation et « lutter contre » est symbole de la peur d’évolution.

Ce virus est un révélateur, pour nous aider à cheminer, à grandir et à évoluer, sortir de notre zone de confort. On nous a offert du temps pendant le confinement pour réfléchir à ce qu’on veut et ce qu’on ne veut plus. Il est temps de trier, de changer, et d’évoluer.

Nous sommes seul, face à nous même, sur ce chemin de l’accomplissement personnel. A nous de nous reconnecter à notre identité profonde, à travers nos sens, nos désirs, nos choix, nos souffrances et nos guérisons.

L’immunité : un rempart oublié

Un bon système immunitaire SI permet la construction de notre identité. « En nous confrontant aux autres, on se construit. » Nous évoluons psychologiquement avec et grâce à notre système immunitaire, et donc par nos intestins.

Le système intestinal, c’est le cerveau du ventre. Il est au centre de 3 systèmes, qui vont présider à la mise en place de notre identité. Ces 3 systèmes sont intimement liés, et si un de ces systèmes est touché, les 3 autres seront perturbés.

 On traite toujours le système intestinal en premier, en cas de pathologie.

Le microbiote intestinal est composé de 100 000 milliards de micro-organismes, représentant 1 à 2 kg dans le tube digestif. Un microbiote équilibré, en bonne santé nous assure l’effet barrière, une bonne immunité, une motricité colique, un bon métabolisme, un effet neuro-sensitif et protège contre les cancers. Un déséquilibre à ce niveau peut occasionner des diarrhées, allergies, obésité, troubles fonctionnels des intestins, infarctus, MAI, cancers.

Le système immunitaire (SI) est le système de défense de notre corps.

Nous avons deux phases de maturation du SI :

  1. Maturation défense naturelle non spécifique de 0 à 18 mois :
    C’est la période où l’enfant apprend à faire connaissance avec les bactéries, les virus, parasites. C’est une période d’apprentissage et développe la notion de TERRAIN.
    A ce stade, il doit savoir faire de la température, indice de bonne santé. La fièvre fait transpirer et favorise l’élimination des toxines par les émonctoires.
    C’est une défense non spécifique car sans mémoire.

    Notre armée de défense est composé :
    – De polynucléaires
    : ce sont nos éboueurs, nos kamikazes de base, nos soldats de 1è ligne
    – Des monocytes, macrophages : ce sont nos capitaines qui envoient les informations à l’officier supérieur (cytokine) disant « on est attaqué et on a besoin de renfort
    – Natural killer qui a un rôle anti viral et anti tumoral : c’est notre commando qui vit sans ordre
    – C3, C4 sont les protéines de l’inflammation, sécrétées par le foie. En cas d’attaque, c’est C3 qui répond en premier car stockée dans le foie, puis C4 est fabriqué. C’est le « fusil » qu’on donne aux kamikazes pour nous défendre.

  1. De 18 mois à 7 ans, apprentissage de la défense spécifique, apprentissage du MOI immunitaire de son identité (système HLA). L’enfant va se différencier des autres, évoluer avec les maladies infantiles, apprendre « qui je suis par rapport aux autres »
    Les structures concernées par l’immunité spécifique sont le Thymus, les ganglions lymphatiques, GALT et BALT. Les cellules concernées sont les macrophages et les lymphocytes.
    3 types de lymphocytes entrent en jeu :
    – Lymphocytes B, qui produit un Anticorps adapté (Ig A,G,R,M et D). C’est le soldat, au contact de l’ennemi, qui utilise une arme spécifique.
    – Lymphocyte T : pas d’anticorps. Ce sont les soldats équipés de couteaux suisse. Il existe 3 sortes de Lymphocytes T : les Tc qui détruisent, les Th qui facilitent ou régulent (ce sont les renforts), les Ts qui suppriment.
    – Les Natural Killers sont les cellules tueuses, le « commando » qui tue tout le monde.

Le SI préserve l’intégrité, l’identité de l’organisme par rapport aux agressions externes (virus, bactéries, parasites) et internes (toxines).

En physique quantique, on dit que la lumière est de l’énergie congelée, matérialisée.

Un virus peut être considéré comme l’expression matérielle d’un rayon lumineux, qu’il est capable de transformer en chaîne très courte d’ADN ou d’ARN. C’est un très petit codage, donc très réactif.

Pour survivre, il a besoin de parasiter un hôte pour se dupliquer. Le but est d’échanger un codage génétique, d’emmagasiner les informations de l’hôte et d’augmenter ses propres informations. C’est ainsi que le virus change, s’informe et évolue, grâce à ces échanges et à ces informations lumières.

Le système viral est permissif pour l’évolution de l’homme et il faut éviter de lutter contre.

Les bactéries sont là pour nous construire. Le système immunitaire SI est très attaché aux bactéries. La bactérie est un être unicellulaire, sans noyau, donc sans histoire, sans mémoire.

Bactério, en grec, signifie « bâton de pèlerin ». Elles nous constitue. Nous avons plus de bactéries dans le corps que de cellules humaines.

Il existe un règne à part, ni animal, ni végétal : ce sont les champignons ou fungi. C’est un symbiotique, qui fait le lien entre les bactéries, les virus et les parasites. Ils nous apprennent à faire la symbiose entre les différentes plantes. En effet, le monde végétal a besoin de symbiose, d’association pour vivre. Ses associations sont en général partagées au niveau des racines grâce aux mycorhizes.

Ce sont des systèmes de fibre optique, qui aident à communiquer, comme dans nos systèmes informatiques.

On ne peut pas vivre sans funghi, car ils permettent la symbiose entre végétal et bactéries. Je vous laisse découvrir l’article de Stéphane Clody sur https://odenth.com/les-champignons-organiques-vitaux/ qui va vous faire découvrir ce monde à part.

Le système endocrinien est celui qui est le plus lié à la lumière (origine de la vie).

Nous recevons la lumière par la peau et l’épiphyse. Cette glande pinéale sécrète la mélatonine la nuit. Cette mélatonine jouerait un rôle particulier dans la protection de l’ADN nucléaire et mitochondrial, ainsi que dans le SI, par l’information lumière.

En novembre 2020, 2 études préliminaires laissent penser que la mélatonine pourrait prévenir et/ou améliorer, notamment chez les sujets intubés, le traitement de la Covid 19.

Le système nerveux est lié à nos 5 organes des sens, qui emmagasinent les informations. Dès qu’on touche aux organes des sens, on touche au système nerveux.

L’olfaction est le premier organe terminé à 7 semaines in utéro. C’est le seul organe des sens qui est limbique, non cérébral. C’est le système archaïque le plus profond, responsable de réactions émotionnelles très rapide. Il est responsable de l’équilibre du système neurologique et a une action directe sur le SI.

L’utilisation des HE par olfaction permet de débloquer des barrages mentaux, émotionnels acquis dès le début de la vie, voire pendant la grossesse.

En conclusion, si nous respectons ce trépied, constitué de ces 3 systèmes, avec les intestins au centre de ce SI, nous allons privilégier un terrain plus fort et débloquer nos peurs face à ce virus.

Si nous associons la thérapeutique quantique avec les ondes scalaires ou la chromothérapie, nous allons agir sur le système endocrinien, grâce à l’apport de la lumière, et booster le mental avec ce bain lumineux.

Gandhi disait que le plus grand obstacle de la vie est la peur et la force la plus puissante est la Foi.

Ayons foi en notre SI. Je suis convaincue que plus nous allons pouvoir affiner notre thérapeutique, à savoir nos huiles essentielles, à un niveau vibratoire subtil, plus nous serons proche de la vibration de la lumière, et plus notre thérapeutique sera puissante et surtout atoxique.

Et la covid 19 ? Après vous avoir planté le décor de notre SI, parlons un peu de la covid 19 :

C’est un virus à ARN, qui fait partie de la famille des Coronavirus (SARS). Cette « grippe 19 » atteint surtout les sujets âgés, dans notre monde dite « civilisé », avec une population vieillissante.

Nos pays occidentalisés, dits évolués consomment beaucoup de sucres, de sel. Notre alimentation est riche en additifs, pauvre en fibres, souvent pro-inflammatoire, avec appauvrissement de la flore intestinale de défense. Nous avons beaucoup de personnes diabétiques et obèses, plus fragiles aux infections virales. Notre population a aussi beaucoup de maladies pro-oxydantes, MAI, et terrain cancéreux.

Face à cette pandémie, nous pouvons conseiller à nos patients une thérapeutique naturelle pour les aider à booster leur immunité.

  • Vitamines D et C. Des études récentes montrent une corrélation entre un taux sérique faible de vit D et la mortalité de la covid 19.
  • Oligothérapie : Zn, Cu, Mg
  • Phytothérapie : échinacée, propolis, astragale +++
  • Phytoembryothérapie (= gemmothérapie) : églantier, cassis, noyer, noisetier
  • Aromathérapie :

Sur l’immunité non spécifique : Les HE de saro, niaouli, ravintsara qui vont agir sur température et asthénie.

Les 2 HE majeures antivirales sont :

  • Saro : cinnamosma fragans avec 39% de 1.8cinéole (labo Theranat). Il est 10 fois plus antivirale que le ravensare, très protecteur et immunostimulant, anti-catarrhe.
  • Ravintsara : cinnamomum camphora Madagascar 55% 1.8 cinéol. Indications : ORL, bronchite, grippe, adénite, immunostimulante, anti-catarrhe.

En cas d’atteintes neurologiques :

  • Le millepertuis va agir sur les séquelles traumatiques car il est cicatrisant.
  • Lavande stoechas (80% cétones), et vera (45% esters) : Action sédative, apaise et calme l’orthosympathique.
  • L’HE iary, très proche des conifères dans son odeur, est antiviral, cicatrisant, immunostimulant, oxygénant, et régénère la muqueuse pulmonaire. Donne une respiration ample et profonde. Expectorant, améliore la respiration. Par application cutanée, peut aider les enfants à développer une respiration plus ample.
  • En cas de céphalées, l’HE de basilic exotique a une action antalgique, antispasmodique, hépatique, neurorégulateur (bulbe rachidien), muqueuse pulmonaire.
  • Agueusie et anosmie : HE maniguette + HE hélichryse femelle.

Ne croyez pas tout ce que l’on vous dit

Ne croyez pas tout ce que l’on vous dit

Extrait de la vidéo sur https://rumble.com/vcmgl8-dr-david-martin-ce-nest-pas-un-vaccin.html

Résumé : Robert Francis Kennedy Jr, l’avocat canadien Rocco Galati, le Dr David Martin et la scientifique Judy A. Mikovits se sont réunis pour nous alerter contre la manipulation médiatique et étatique autour du “vaccin” contre le COVID-19!

«Stipulons tout d’abord que ce n’est pas un vaccin. Nous devons être vraiment clair. On utilise le terme de vaccin pour faire passer cette chose sou les exceptions de santé publique. Il ne s’agit pas d’un vaccin mais d’un ARNm encapsulé dans une enveloppe de graisse qui est livrée à une cellule. Il s’agit d’un dispositif médical conçu pour amener la cellule humaine à devenir un créateur d’agent pathogène. Ce n’est pas un vaccin. «vaccin» est en fait un terme légalement défini en vertu de la loi sur la santé publique. Légalement défini selon les termes de la CDC et de la FDA. Un vaccin doit spécifiquement stimuler l’immunité chez la personne qui le reçoit mais il doit aussi perturber la transmission du virus.

Il s’agit d’un dispositif mécanique sous la forme d’un très petit paquet de technologie qui est inséré dans le système humain pour activer la cellule afin qu’elle devienne un site de fabrication d’agents pathogènes.

cela peut en effet directement causer la sclérose en plaque, la maladie de la Ligurie, la maladie d’Alzheimer car c’est ce que l’expression de cette enveloppe pathogène. Cela peut provoquer un cancer accéléré.

La vidéo complète sur https://rumble.com/vcmgl8-dr-david-martin-ce-nest-pas-un-vaccin.html

Il y aurait et il y aura encore beaucoup à écrire et dire sur l’époque que nous vivons. De nombreux paramètres de cette problématique géopolitique mondiale ne sont pas abordés. Toutefois, ils reflètent les avis de personnes responsables avec lesquelles je partage ces avis scientifiques ou sociologiques.

Gardons confiance dans nos immenses possibilités créatives humaines et et gardons-nous des manipulations et croyances.

Évitez les médias de masse et la propagande, informez-vous plutôt ici https://reinfocovid.fr ou ici https://bonsens.info ou ici tous.ch ou sur d’autres sources. Consultez sur internet les TV libres comme https://www.tvlibertes.com/, odyssee-tv.com ou la web-TV franco-suisse https://odysee.com/.
 
Je pense que vous êtes d’accord avec moi pour imaginer qu’il est inutile que je ressasse encore une 100’000’000’000 de fois la sempiternelle indigeste litanie officielle des médias. En conséquence, afin d’éviter d’encombrer mon site, je vous renvoie sur les références archiconnues de toutes et tous. Merci pour votre compréhension.
 
Préparons-nous à la vie dans un monde nouveau et libéré des erreurs de cet ancien monde qui part en délitement.
 
Pour garder le moral: